Les Aspects entre planètes

En-dehors des signes, des planètes et des maisons sur un thème, il y a aussi le rapport qu’ont les planètes entre elles, on appelle cela les aspects. Le fait de voir ces rapports peuvent nous permettre de mettre en lumière certaines de nos contradictions, de montrer nos challenges, nos potentiels, nos facilités où difficultés. En astrologie nous avons pour habitude de catégoriser deux types d’aspects, ceux dits positifs où harmoniques et ceux dits négatifs où conflictuels. Cela est une analyse simpliste et réductrice car en réalité, il n y a pas de positif où de négatif, tout dépend de comment nous comprenons les différentes parts de nous-mêmes, comment nous réussissons à nous servir de nos épreuves pour évoluer, et de comment nous redirigeons les énergies qui sont à notre portée.

 

● L’aspect de Conjonction ●

Une conjonction est présente lorsque deux planètes sont positionnées côtes à côtes dans un thème natal. Plus le degré de proximité entre ces deux planètes est réduit, plus l’aspect est fort. Nous permettons pour toute planète touchant le Soleil et la Lune une orbe (cet-à-dire l’écart entre les deux planètes) de maximum 10 à 12°. Pour les autres planètes nous resterons sur du . Plus l’orbe est réduite, plus l’aspect sera fortement ressenti chez l’individu. Lorsque deux planètes sont conjointes, surtout à un degré serré, nous ne pouvons plus considérer les planètes individuellement ni les définir chacune à leur tour. Les deux fusionnent pour ne faire plus qu’un champ d’énergie, ce qui veut dire que le symbolisme d’une planète sera forcément associé à la planète avec laquelle elle se trouve en conjonction. Il faudra alors prendre en considération un nouveau symbolisme associé à la fusion des deux planètes impliquées.

Prenons pour exemple un Soleil conjoint à Vénus. On ne devra plus considérer le Soleil seul, mais le prendre en compte sous l’énergie vénusienne et vise versa. C’est comme si en quelque sorte, on se retrouvait avec un Soleil en Balance. La personne dont l’identité est représentée par le soleil incarnera comme valeur égotique le besoin où le désir de plaire, une capacité certaine à se sociabiliser avec un goût prononcé, soit par tout ce qui est esthétique, artistique soit diplomatique. La conjonction est souvent considérée chez les astrologues comme un aspect positif où facile, ce qui n’est pas forcément vrai vu que les deux planètes mélangent leur énergie pour insuffler à l’être une force supplémentaire qu’il va devoir gérer tant bien que mal selon la nature des planètes. Ce n’est donc pas toujours facile. Au contraire, parfois certaines conjonctions, de par la fusion qu’elles créent, peuvent amoindrir l’une des deux planètes où absorber les qualités de l’une en l’autre en évitant pour le coup à cette autre planète de fonctionner de façon individuelle et d’exprimer sa pleine puissance.

Prenons pour exemple une conjonction entre Mars et Vénus pour un homme. Mars et vénus sont les deux archétypes yin et yang qui sont censé aller de paires. Sauf que dans ce cas précis, ils ne se donnent pas la main pour créer leur équilibre, ils se mélangent l’un dans l’autre pour ne faire plus qu’un. Sachant qu’un homme est principalement incarné par Mars et que Mars lui sert notamment à affirmer son identité masculine et sexuelle, cela veut dire que sa masculinité sera toujours teintée d’une énergie de féminité ce qui ne rend pas à l’aise la planète Mars. Il n y a pas d’équilibre, il y a fusion, ce qui n’est pas la même chose. La conjonction n’est donc pas forcément à considérer comme un aspect facile. Si cette propre conjonction forme des aspects de tension avec d’autres planètes, elle sera encore plus difficile. D’où l’intérêt de prendre le thème dans sa globalité.

Au niveau du symbolisme des cycles lunaires, on peut voir une conjonction comme le moment d’une nouvelle lune. C’est un moment de commencement, de départ à quelque chose. Les gens ayant une où plusieurs conjonctions sur leur thème ont pour mission d’initier des choses en lien au symbolisme des planètes. Au niveau karmique, c’est parfois le moment venu d’un nouveau cycle d’âme.


● L’aspect de Sextile ●

Le Sextile est un aspect de 60° entre deux planètes. Il correspond si on veut à deux planètes qui se trouvent dans des signes différents mais compatibles ( par exemple du Bélier au gémeaux nous avons un sextile. Du Scorpion au Capricorne nous avons un sextile etc). Le Sextile est considéré comme un aspect facile car reliant deux signes qui se comprennent et que chacun, dans son propre signe, peut s’exprimer tout en donnant la main à l’autre pour faire ressortir quelque chose de constructif et souvent de créatif de leur interaction.

Pour autant, se comprendre ne veut pas dire fonctionner de la même façon, donc le sextile est un aspect que je considérerais comme un faux-facile. C’est un aspect qui demande une certaine organisation dans la compréhension de comment une planète et l’autre peuvent se soutenir et coopérer dans le but de créer quelque chose ensemble. Pour autant, on peut dire que cet aspect est équilibré. Prenons pour exemple la planète Vénus en scorpion et la planète Mercure en capricorne qui se trouvent chacune à 3° dans leur signe. Elles forment donc un sextile entre elles. Vénus et Mercure auront donc une facilité pour créer quelque chose ensemble. La créativité et le sens artistique de vénus va pouvoir inspirer la capacité d’expression de Mercure et l’expressivité de Mercure va pouvoir aider vénus à s’exprimer dans une discipline créative. Vu que les signes impliqués sont différents, il s’agira d’essayer de trouver un terrain d’entente pour se comprendre et voir en quoi l’une peut servir l’autre. Si mercure en capricorne veut écrire par exemple. Vénus scorpion l’incitera à écrire sur des romances dramatiques , où des sujets abordant la psychologie, les abus où pourquoi pas l’érotisme (l’énergie du scorpion teintée à vénus). Si vénus scorpion par exemple aspire à faire de la musique métal, elle pourra le faire mais seulement de façon perfectionniste, disciplinaire avec un travail acharné (Mercure Capricorne). Il s’agit donc de faire coopérer les deux planètes afin de faire ressortir quelque chose de constructif ensemble.

Dans le symbolisme des cycles lunaire, le sextile peut faire penser au premier croissant, là où les énergies commencent subtilement mais sûrement à croître. C’est là où l’on poursuit ce qui a été commencé à l’étape de la conjonction. C’est là où nous pouvons avoir des premiers appuis et soutient.


● L’aspect de Carré ●

Le carré se forme lorsque deux planètes se trouvent à un angle de 90°. Cet aspect est considéré comme étant sûrement le plus difficile car il montre un tournant qui oblige à passer à l’action où à prendre une décision. Il se fait symboliquement entre deux signes qui ne sont pas compatible, par exemple, le Bélier et le Cancer, il s’agira donc de trouver des solutions qui pourront autant permettre à l’une des deux planètes de s’exprimer tout comme à l’autre. Encore une fois, difficile ne veut pas dire forcément négatif car c’est aussi grâce aux carrés que les gens se challenge vont de l’avant et donc fuient toute immobilité. La tension est telle qu’elle peut pousser un individu à aller loin dans la vie pour évacuer cette tension. D’ailleurs, les carrés se trouvent souvent dans les thèmes de gens qui réussissent. Bien sûr, ils se trouvent aussi chez beaucoup de criminels où de gens qui ont des vies difficiles mais ce qui fait la force de l’un à utiliser ses énergies de tension pour créer plutôt que pour détruire où s’auto-détruire est propre à chacun. En réalité le carré montre que deux planètes se font la lutte où qu’il y a de toute façon une tension où expression trop forte entre elles. Chacune souhaite exprimer son potentiel indépendamment de l’autre ce qui n’est pas possible vu que puisqu’elles sont lié par un aspect, la vie, les oblige en quelque sorte à faire quelque chose ensemble, d’où la tension qui est générée. A chaque fois que l’une des planètes voudra agir seule, elle sentira la tension de l’autre qui veut agir aussi où sentira du moins une contradiction à cette autre planète. Je souhaite pointer quelque chose de primordial et que très souvent, peu d’astrologues parlent. Je vois une différence entre les carrés se formant entre des planètes rapides où lentes.

Par exemple, un carré entre Mercure et la Lune (qui représentent directement deux part de notre personnalité) sera différent d’un carré entre Mercure et Saturne (Saturne ne représente pas directement notre personnalité). Un carré entre Mercure et la Lune montrera une lutte entre deux parts de nous-mêmes qu’on ne réussit à concilier tandis qu’un carré entre Mercure et Saturne représente plutôt un conflit entre une part de nous et une part collective, inconsciente (voir karmique avec Saturne) qui peut nous limiter. Avec Saturne à Mercure, ça sera par exemple la sensation d’être limité à s’exprimer, et vu que Mercure est aussi notre état d’esprit, cela peut aussi amener une tendance à la morosité, au cynisme. Des circonstances extérieures et donc possiblement indépendamment de nous (climat sociétal, familial, karmique etc) nous donnera de par les circonstances que cela amène, à nous sentir possiblement limité sur nos capacités expressives. Le conflit est donc plus relié entre nous et une part inconsciente alors qu’avec la Lune et Mercure, c’est un conflit directement lié avec soi-même de façon consciente. Prenons l’exemple d’un carré entre la Lune et Mercure justement avec les signes Bélier Cancer et les maisons associées à ces signes la maison 1 et la maison 4. Un Mercure en Bélier en maison 1 sera très individualiste, très actif, ayant besoin de partir à la conquête du monde, des autres, de dire haut et fort ce qu’il pense, mais il se sentira toujours en lutte avec une autre partie de lui-même, sa lune en cancer qui lui donnera aussi besoin d’intimité, de se concentrer sur son foyer et qui aspirera à une vie plus tranquille. Le tiraillement se fera donc entre son état d’esprit et ses besoins, sa façon de penser sa façon de ressentir… Entre son besoin de ne penser qu’à son individualité et le besoin de penser à sa famille. Le carré non-conscientisé pourra du coup frustrer la personne qui ne saura que faire de ces énergies et chez qui à force, cela pourra générer une colère. Elle pourra tantôt essayer de nourrir son Mercure Bélier et partira donc à la conquête du monde, fera du sport, privilégiera le besoin d’imposer ses opinions au monde, mais elle ne respectera pas ses besoins lunaires qui sont de rester auprès de sa famille, de parfois rien dire, être au calme et aspirer à plus de tranquillité et pourquoi pas de passivité. Et tantôt elle privilégiera son besoin de rester au calme, de nourrir sa famille etc mais sera toujours insatisfaite de ne pouvoir partir à la conquête du monde et d’être en mouvement. Alors comment faire ?

Le but du carré est de trouver «  un terrain d’entente » qui puisse permettre à la personne d’utiliser ses deux parts conflictuelles de sa vie où d’elle-même. Elle pourrait donc devenir une aventurière où une sportive qui va partout Tout en amenant sa famille avec elle par exemple, un peu à l’image du nomadisme. Où alors elle pourra dire haut et fort ce qu’elle pense (Mercure Bélier) mais dans le but de défendre sa patrie, où se battre pour des valeurs traditionnelles où familiales (Lune Cancer) ainsi, la personne respectera ces deux parts conflictuelles d’elles-mêmes dont elle utilisera la tension générée pour en faire une force. Dans le cas de Mercure – Saturne. Prenons le même exemple, un Mercure en Bélier et un Saturne en Cancer. La personne pourra par exemple se sentir limitée (de par les circonstances, l’éducation, des événements où autre, voir surtout dans quelle maison est positionné Saturne afin de voir la principale racine de cette limitation où sensation de limitation) à ne pas dire ce qu’elle pense (Mercure) quand bien même elle le désirerait (Bélier), elle se sentira donc limitée. La vie en réalité cherche à lui apprendre de par Saturne à gagner en sagesse et maturité avant de parler. Où d’être active certes mais de façon mesuré et consciencieuse. C’est une fois qu’elle aura compris comment parler avec discernement et maturité qu’elle pourra utiliser ses deux énergies pour créer quelque chose de constructif à sa vie. Par exemple, Dire haut et fort ce qu’elle pense mais avec juste mesure et après avoir tourné 7 fois la langue dans sa bouche avant de s’exprimer. Cela donnera pour le coup à son Mercure Bélier une expressivité beaucoup plus audible et crédible sans enlever à l’intransigeance d’un Bélier qui saura se faire entendre. Voilà comment se servir de ses carrés de façon constructif !

Je conseillerai donc aux gens qui voient moult carré dans leur thème de ne pas s’affoler. Si les carrés se font entre deux parts de vous (par exemple entre planètes rapide Soleil, Lune, Vénus, Mars, Mercure) essayez d’exploiter vos différences dans quelque chose où vous pourrez vivre vos deux parts de vos vies où de vos personnalités en même temps. Si les carrés se font entre une part de votre personnalité et une part plus collective et inconsciente (Pluton, Uranus,Saturne,Neptune,Jupiter), regardez d’abord dans quelle maison et donc secteur de votre vie se trouve la planète lente puis essayez de voir en quoi elle vous limite où exagère une part de vous, voyez en quoi elle peut servir cette part de vous.

Dans le symbolisme des cycles lunaires, le carré correspond au premier quartier de la lune qui montre un moment crucial où les énergies lunaires croissantes commencent à s’intensifier.


● L’aspect de trigone ●

Le trigone est considéré comme l’aspect le plus facile en astrologie car il relie deux planètes (avec un angle de 120°) dans deux signes de même élément (eau – eau, terre – terre, feu – feu, air – air). Le porteur d’un trigone aura à faire à des facilités dans l’expression des deux planètes impliquées dans le trigone, ne lui demandant pour le coup que très peu d’effort. Un Mars en Bélier et un Soleil en Lion donnera par exemple chez l’individu beaucoup d’audace, d’endurance et de force pour mener à bien des activités sportives sans trop d’effort où de difficultés. Néanmoins, il faut faire attention avec cet aspect car il est symbole de passivité. L’individu étant habitué à moins persévérer pour obtenir ce qu’il veut et à être moins « challengé », il pourra tomber dans une sorte de paresse et même de complaisance comportementale par exemple qui ne laissera pas beaucoup de place à une remise en question personnelle et donc à une possibilité d’évolution. Le trigone est agréable et permet de souffler un peu où avoir des portes de sorties à certaines épreuves lorsqu’une personne a pas mal de carré sur son thème, cela l’aide à se « reposer » sur certaines facilités, notamment lors de transits planétaires. Le trigone peut montrer des talents innés où des prédispositions de comprendre une chose où réussir dans un domaine sans trop de complications.

Dans le symbolisme des cycles lunaires, il correspond à la lune gibbeuse, là où les énergies sont fortes et portée vers un mouvement de l’avant. C’est là où l’énergie créatrice est à son paroxysme.


● L’aspect d’opposition ●

L’opposition se fait lorsque deux planètes se trouvent tout simplement dans le signe opposé au leur par un angle de 180°. Il est considéré difficile en astrologie, bien que moins que le carré car l’aspect se fait dans des signes complémentaires. Je vais justement préciser ce point car pour moi l’opposition n’est pas en soit difficile mais nous parle de trouver l’équilibre et de savoir concilier les deux parties antagonistes de soi et de notre vie. Le Lion par exemple aura besoin du verseau pour trouver un sens collectif à sa générosité et à son rayonnement égotique et le verseau aura besoin du lion pour savoir s’imposer et rayonner au sein d’une collectivité. Il faut avec ces deux signes pouvoir nourrir le soi avec les autres sans pour autant dénigrer ni le soi, ni les autres. Les deux signes sont différents mais chacun porte la graine invisible de l’autre pour former un « tout ». Le souci de l’opposition fait que comme toute balance, elle peut parfois pencher plus d’un côté, parfois pencher plus de l’autre. Deux parties de notre vie où de notre personnalité peuvent être sur-activer à un moment où à un autre, générant toujours la tension de la partie opposée. Le tout est de remettre sans cesse l’équilibre.

Prenons l’exemple d’un Soleil opposé à la Lune dans l’axe capricorne – Cancer. Un Soleil en Capricorne aura besoin d’incarner une personnalité mature et responsable, tout en pouvant aussi incarner en même temps une personne émotive et innocente où portée sur les valeurs de sensibilité avec la Lune en Cancer. Le but d’une opposition est de pouvoir nourrir les deux sans trop se perdre ni dans un, ni dans l’autre. L’opposition est donc un travail intérieur permanent de rééquilibrage. Les maisons où se trouvent les planètes en oppositions représente un axe qui demande à être nourri. On ne peut nourrir qu’une maison sans déséquilibrer le besoin de vivre celle qui lui est opposée et vise versa.

Dans le symbolisme des cycles lunaires, l’opposition est associée à la pleine lune, là où il y a un accomplissement entre le Soleil et la Lune justement. Un équilibre de nos parents intérieurs, et entre nos énergies d’extériorisation et d’intériorisation. Quelque chose arrive à maturation et peut être vu des «  deux côtés » de la perspective. Au niveau karmique, quelque chose arrive à son terme au niveau de l’âme durant cette incarnation.


● Le Quinconce ●

Le quinconce est considéré comme un aspect dit « mineur » en astrologie mais aussi comme le plus important des aspects mineurs et détient donc une certaine force. En astrologie karmique, il montre un besoin « urgent » de faire quelque chose, C’est « un désir d’âme » entre les deux planètes qui sont en lien avec cet aspect. Il comporte une certaine fatalité, pouvant amener tout tas d’expérience de l’ordre de la destinée. Cet aspect relie deux planètes à 150° et se fait après le trigone et juste avant l’opposition. Il est donc un passage, un pont entre la facilité et la tension qui doit être comprise pour arriver à un accomplissement (que représente l’opposition). Cet aspect agit surtout dans le sub-conscient de la personne et ne réagit donc que très souvent de façon incontrôlée et non conscientisé chez le porteur, d’où sa connotation karmique et sa difficulté à le comprendre où à l’utiliser dans les débuts de sa vie. Dans ce cas-ci, deux signes ne se comprennent pas du tout et sont pourtant obligés de se trouver quelque chose à faire où à vivre ensemble par les deux planètes. C’est un peu une obligation de vie à laquelle on ne peut y échapper.

Parfois le quinconce représente un don inné qui doit être utilisé mais vu qu’il est en relation entre deux signes qui n’ont rien en commun, c’est un travail long et qui demande maturation pour que l’individu puisse comprendre en quoi il peut se servir de ces deux planètes ensemble. Parfois l’aspect représente un fardeau car il peut amener tout tas de situations et d’événements en lien à ce contact planétaire envers lequel on ne peut pas faire grand-chose. Je n’ai pas pour but de parler de fatalisme où de déterminisme mais il est vrai que cet aspect est le plus fataliste de tous si je suis honnête. Il n’en reste pas moins que même les challenges qu’il nous propose peuvent être conscientisés mais à un autre niveau. C’est un bagage venant de vies antérieures (restant un peu dans l’ombre de notre conscience) qui n’a pas fini d’être accompli où compris, et qui doit donc se terminer dans cette existence. L’aspect de quinconce est donc rempli de mystère, il demande une grande capacité de réflexion et d’introspection sur le lien que peuvent avoir les deux planètes, les deux signes et les deux maisons qui sont reliées par cet aspect. Il agit souvent à notre insu de par les événements qu’il apporte, c’est donc l’aspect le plus difficilement utilisable. Difficile, ne veut pas dire impossible pour autant. Seul un profond questionnement sur ce qu’il représente peut permettre une utilisation consciente car une compréhension au niveau de l’âme aura été faîte. Avec le quinconce, il s’agit donc de se mettre un peu au diapason de son âme et d’accepter une certaine dose de fatalité.

Prenons l’exemple d’une icône… Marylin Monroe qui détient un quinconce entre un Mars en poissons en maison 8 et un Neptune en Lion en maison 1. On voit là une certaine fatalité où elle incarnera un symbole d’idéal à succès (Neptune en Lion en maison 1) et cet idéal incarné concerne un sex-symbole (Mars maison 8). Cet aspect montre aussi la destinée d’impacter l’homme au niveau du fantasme (Mars – Neptune), tout comme la multiplicité des relations qu’elle aura eu avec les hommes… Hélas, l’aspect hautement karmique dans les moins bons côtés montre aussi quelque chose à régler avec les énergies Neptuniennes. On l’aura donc vu avec ses problèmes d’alcools / médicaments et en quelque sorte, une certaine solitude intérieure qu’elle a toujours ressentie en dépit de son succès. Il est donc dur de déterminer à quel point se manifeste où non le libre arbitre chez les porteurs de cet aspect, néanmoins, il promet une part de notre vie où de soi qui ne peut être évitée.


Conclusion :

Les aspects sont donc les relations entre nos planètes du thème natal, nous permettant de nuancer, teinter, appuyer où activer certaines caractéristiques de notre personnalité où talents au sein de notre vie. Il existe aussi des aspects dits « mineurs » que je ne trouve pas utile d’aborder car pour moi l’essentiel se trouve surtout dans les aspects majeurs + le quinconce qui en révèle bien assez. Ces parts de nous où ces concours de circonstances de notre vie, ont toujours pour but de nous pousser vers l’avant, nous mettre au défi d’avancer, d’évoluer, de se tromper, tomber, se relever, etc. Il est donc triste de dire qu’ils sont négatifs où positifs car en réalité, ils ne sont que les moyens pour nous mettre face à nos potentialités et urgences de se remettre en question, de trouver des solutions et d’évoluer tout au long d’une vie. Ils sont donc aidants parfois, dynamisants où contraignants à d’autres, mais tous ont le but de nous faire progresser d’une manière où d’une autre. Pour positiver un aspect et l’utiliser comme un coup de pouce, questionnez-vous à chaque fois que vous verrez un aspect sur votre thème natal : « Qu’est-ce que cet aspect peut m’apprendre de ces deux planètes ? Ces deux signes ? Ces deux maisons ? Dans quel domaine pourrai-je l’utiliser ? »

Alexandra

Astrologie Guidance De Vie ®

Leave a Reply