A quel point êtes-vous conscient de votre ombre (Lune noire – Lilith) ?

J’avais déjà rédigé un article sur la Lune noire, mais aimerais par celui-ci pousser plus loin la réflexion sur comment ce point névralgique de nous et de notre vie se manifeste en tant qu’ombre du « soi ».

On peut voir la Lune noire / lilith sur notre thème natal, un peu comme notre Diable et Démon intérieur symboliquement parlant. c’est l’énergie la plus basse de soi lorsque non conscientisée (ce qui est souvent le cas) et donc par conséquent, agissant par automatisme dans nos comportements.

On peut la voir comme le péché originel, la chute de notre âme qui nécessite réparation et guérison. Ce démon intérieur agit dans les traits les plus sombre de notre être, ceux qui manquent le plus de lumière et d’amour. Exemple, la peur la plus extrême, la haine la plus viscérale, le désir le plus égoïste, la pulsion la plus incontrôlable, la colère la plus violente, le trauma le plus difficilement guérissable etc

C’est donc une noirceur pour ne pas dire notre douleur fondamentale car la vraie douleur de l’homme est d’être esclave de ses conditionnements humains l’éloignant finalement de sa vraie nature qui est animique. La lune noire se manifeste par une force d’attraction suprême qui va, tel le sel rehaussant le goût des aliments, elle aussi, rehausser les comportements et expériences, qui sont les plus automatiques et inconscients. ces parts inconscientes de soi, sont gouvernées par notre égo et toute l’accumulation de nos mémoires karmiques dont la genèse réside toujours dans une souffrance ou parfois tout simplement une mauvaise action qui s’est enracinée avec le temps. C’est donc l’énergie qui a la capacité de nous tirer le plus facilement vers le bas.

La lune noire / lilith incarne une force d’attraction, tout en restant dans l’ombre, car astronomiquement, c’est un point invisible. Elle va donc souvent devenir énergivore en nous et pour les autres, du moment que le schéma sombre et programmé par notre égo, non vu et non- résolu, s’activera encore et encore. C’est donc la chute de notre propre humanité incarné à elle seule dans ce point invisible hautement actif. Comme l’ange déchu qui a chuté pour s’être rebellé contre Dieu ( devenu ensuite Satan), la lune noire incarne notre propre rébellion contre Dieu, c’est notre propre chute et donc finalement, notre propre puits de souffrance car si nous sommes éloigné de Dieu, qui représente en réalité notre lumière et l’énergie spirituelle la plus élevée, la lune noire va montrer une prison intérieure dont on ne peut en sortir qu’en devenant conscient du besoin fondamental de se reconnecter à notre source originelle. En tant qu’êtres humains souvent inconscients de nos automatismes, nous sommes tous esclaves de notre lune noire et de ce qu’elle provoque en nous dans notre personnalité et dans les expériences qu’elle attire, tant que nous n’acceptons pas de regarder notre ombre en face. Tant que nous ne sublimons pas cette ombre par la guérison qu’elle nécessite, nous resterons enfermés dans le jeu esclavagiste dont cette ombre s’amuse avec nous, en tirant les ficelles au-dessus de nos têtes. Pour vulgariser, on peut voir la lune noire comme l’endroit où le Diable (symboliquement parlant) va le plus vous tenter, vous affaiblir, faire ressortir le mal en vous, là où il s’amusera le plus facilement avec vos failles ou vos pulsions. Là où il vous tiendra sous sa coupe.

Pourquoi parle-t-on aussi d’un aspect sexuel à la lune noire?

La lune noire est aussi appelée lilith qui est je rappelle une démone, donc une énergie sombre qui s’est elle aussi coupée de la lumière à cause de sa souffrance. Dans le mythe, Lilith refuse de se soumettre sexuellement à son mari, alors elle est comme bannie par Dieu, et décide pour se venger, elle qui ne peut ni se marier ni enfanter, de séduire et hanter sexuellement les hommes dans leur sommeil. C’est donc cet aspect transgressif de la «  bête » qui sommeil dans notre sexualité. On peut la voir comme la force d’une expression ombrageuse qui nous vole notre énergie sexuelle, en éveillant des désirs et fantasmes sur lesquels nous avons peu de contrôle. Là où l’expression de la sexualité peut dépasser les interdits que la société ou tout simplement la morale impose. Cette sexualité, que l’on se permet ou que l’on s’interdit, va agir en nous comme l’impression d’être envoûté sexuellement par la force d’attraction souvent inconsciente que Lilith éveille dans nos instincts. Lilith ne met pas de codes, ni de normes sur sa sexualité, c’est pourquoi elle appuie les sexualités transgressives, pouvant devenir ombrageuses car dépourvu de cadre moral, éthique ou sain. Néanmoins, selon son placement et l’éducation d’un individu, la personne pourra refouler dans son inconscient cette tentation à la transgression, tandis que d’autres vont le subir (surtout si le placement de la lune noire est fort sur le thème).

Devenue icône pour les féministes, le symbole de Lilith a été dédiabolisé, et même porté en étendard par ces femmes en quête de reconnexion à leur pouvoir . Pourtant, si l’on regarde bien son mythe, et donc l’énergie qu’il porte, le pouvoir que Lilith décide de reprendre en main, est uniquement basé sur la vengeance et la souffrance, et non sur la justesse. Ce n’est d’ailleurs pas anodin que beaucoup de néo-féministes aujourd’hui montrent davantage la force de leur combat, par l’impression d’un besoin de vengeance, d’une colère et sûrement d’une grande souffrance dont elles ne sont pas conscientes. Plutôt que de défendre une égalité homme – femme parfaitement justifiée et honorable de façon mesurée et apaisée, elles donnent l’impression de vouloir rivaliser, voir même de faire payer quelque chose à l’homme, devenu pour elles, le symbole de tous les malheurs, et de tous les maux. Mais tant que c’est la vengeance et la souffrance, qui motivera inconsciemment nos actions, Lilith sera toujours démoniaque en nous, car elle déclenchera des attitudes de notre part qui ne seront pas basées sur l’équilibre ou la justesse, mais sur une faille. Et les failles ne peuvent jamais amener d’actions et de réaction justes. Elles ne peuvent qu’amener des réactions gouvernées par nos blessures et les excès qui en découlent.

Tant que nous restons esclaves de nos conditionnements humains dont la genèse est une souffrance, nous serons dans nos basses expressions sous influence de Lilith et nous en exprimerons ses plus mauvais traits. Mais dès que nous comprendrons finalement la souffrance qu’elle incarne, nous pourrons en faire le plus beau point de transcendance, ainsi, son placement deviendra une sorte de renaissance, d’éveil et sûrement de pardon. Pardon envers soi et envers l’autre, pour avoir été si peu conscients de comment cette force sombre a agit sur nous et par nous, et dans les expériences qu’elle a attiré à nous.

L’ombre de la lune noire agit souvent aussi comme un vide ou l’impression d’avoir un vide, que l’on cherche obsessionnellement à combler. Même si c’est injustifié. Par exemple, une personne riche, qui pense qu’elle n’est pas assez riche, qu’elle devrait avoir plus et qui va donc tout faire pour s’enrichir davantage, avec toujours la peur obsessionnelle de ne pas avoir assez. L’ombre dans son cas, est sûrement une peur de manquer, de perdre et une obsession d’avoir. Et les exemples comme ça sont multiples. Tant que la personne riche ne conscientise pas qu’elle a cette peur, elle trouvera normale de penser qu’elle n’est pas assez riche et qu’elle devrait avoir plus, elle trouvera normale de passer peut-être même par les chemins les plus corrompus pour s’enrichir davantage. Elle ne verra même pas où est le problème, sûrement qu’elle ne pensera même pas d’avoir un problème. Finalement, elle n’est que l’esclave de sa peur et de son trauma non conscientisé. Le démon intérieur qui créer le vide en elle, joue avec une peur fondamentale, ou un trauma non vu dont elle n’est que la marionnette. C’est ainsi qu’agit la lune noire et on peut étendre ce genre d’exemple sur tous les domaines ou sujets… Une personne dépendante affective, une personne toujours coléreuse, une personne ayant besoin de validation sociale, ou que sais-je encore. La lune noire est une ombre que l’on va avoir besoin de combler en alimentant ce qu’elle représente sur notre thème, parce que quelque chose de douloureux nous est occulté, quelque chose de nous ou de notre passé karmique n’est pas vu / conscientisé.

Il n’y a pas besoin de nous culpabiliser d’avoir une ombre.

Tout être humain ici présent sur terre a une ombre car condamné par sa condition terrestre à subir les tentations de son diable intérieur (l’identification égotique). Même la personne qui vous paraîtra ou se prétendra être la plus spirituelle, lumineuse, aura une ombre qu’elle tentera du mieux qu’elle peut de nier, d’étouffer ou de mettre de côté. Cette ombre va être montrée par le placement en signe, en maison et les aspects de cette lune noire aux autres planètes. Cette ombre n’est pas à renier ou à rejeter mais à regarder en face pour la sublimer, la pardonner, et l’aimer car elle porte en elle, notre inconscience, et notre incapacité à faire autrement tant que nous agissons et réagissons par le personnage égotique que nous croyons être. C’est tout à fait normale, et ça fait parti du processus humain. Mais pour s’éveiller, ou évoluer intérieurement et spirituellement, l’ombre doit obligatoirement se réveiller et se révéler à notre regard conscient, afin d’être transmuté et être vu pour ce qu’elle est. Un simple point noir de nos automatismes humains depuis que l’homme est homme. Votre lune noire sur votre thème est en réalité, votre clef. C’est la clef qui vous ouvre la porte du paradis, car en prenant conscience de cette ombre, vous avez la possibilité de ne plus céder à l’illusion qu’elle joue sur vous.

Cette puissance d’attraction ne sera plus un automatisme dont vous êtes esclave, mais deviendra, un point final de résolution. Ainsi, si ce travail de guérison et de libération se fait jusqu’au bout, l’endroit de la lune noire peut devenir un point alchimiste où vous vivrez ce qu’elle représente par son signe et sa maison d’une façon totalement détachée et illuminée. Ça ne sera plus conditionnée par votre inconscient qui vous poussera à avoir peur, besoin, soif, ou de la colère envers quelque chose, mais par une simple envie de vivre cette partie-là de votre thème avec conscience, amour, et libération de tout conditionnement égotique. On peut donc même voir cette lune noire, comme un potentiel hautement spirituel, un point d’éveil, car il aura été nettoyé de tout ce qui le polluait. Ainsi prenons l’exemple de l’homme en quête d’enrichissement permanent évoqué ci-dessus, sa lune noire qu’on pourrait assimiler à une lune noire en taureau, si elle est guérie, l’homme n’aura plus besoin de chercher à s’enrichir mais réussira à vivre son placement en taureau par une parfaite harmonie avec son environnement en étant en extase et joie permanente de ce qu’il a et des provisions que la terre fait naturellement pousser autour de lui (par exemple).

Après bien sur, selon la position de cette lune noire, selon sa force de puissance sur le thème natal, ses aspects aux planètes, l’ombre du soi, pourra être plus active chez certaines personnes que d’autres. Cela dépend souvent de leur karma et de leur parcours d’âme.

Dans les relations, la lune noire attire souvent des rencontres karmiques délicates avec lesquelles une leçon d’âme ou purification doit être faite. Sa force d’attraction va attirer des gens et des thématiques en lien à son placement en signe et en maison. Toute personne qui met des planètes sur la lune noire d’une autre personne ou en carré / opposition, surtout si l’aspect est serré (quasi au même degré), les deux personnes vont être magnétiquement attirés par une force (souvent inconsciente voir ombrageuse) qui les dépassent, Quand je parle d’attraction, je parle de l’attraction d’évènements et d’émotions que cette lune noire va faire naître. Bien évidemment, cela peut aussi passer par le réveil d’émotions désagréable (colère, jalousie, répulsion, inconfort etc). Malgré tout, il y aura quelque chose d’énergivore qui va naître entre ces deux personnes, comme si leur interaction et relation les poussera à se tirer inconsciemment vers le bas et en quelque sorte à se nourrir de l’énergie de l’autre afin de régler et combler un vide, un manque ou un besoin extrême qui vient d’une blessure non résolue. Si entre deux personnes, c’est la nature de Lilith et donc l’aspect sexuel qui s’active par ce contact, cela pourra générer des attractions charnelles souvent très fortes mais pouvant là aussi, laisser place à une sexualité qui aura quelque chose de sombre, d’inconscient ou de transgressif entre les deux individus. Il sera donc important de manière général, d’observer tout ce que la lune noire va nous faire toucher en nous, par la relation à la personne qui touche notre lune noire et vise versa. Souvent se trouvera là, un grand terrain d’observation, pour permettre aussi la libération et la sublimation de ce point névralgique. La lune noire d’une personne peut attirer magnétiquement, presque comme un envoûtement, une personne, tant que la personne en face résonne avec une blessure ou quelque chose de sombre non réglé en elle. Tout se fait par jeu de résonance. Si la personne est parfaitement connectée à sa lumière, le « démon » de l’autre n’activera rien en elle. Malgré tout, les contacts relationnels impliquant la lune noire étant toujours karmique, il est normale que ce point sensible réveille souvent de fortes réactions en chacun. Donc comme toujours, tout est terrain d’exploration.

Quant à la sexualité de manière générale que l’on se permet ou l’on s’interdit, c’est aussi une invitation à regarder comment cette énergie sexuelle puissante, devient elle aussi, le terrain d’expiation et de purification de tous les patterns non réglés. Nos névroses, nos manquements, nos peurs, nos besoins. La sexualité est souvent le moyen pour l’humain, de se décharger (notamment de son ombre). Tant que cette ombre ou cette marginalité sexuelle est vécue en conscience et en respect de l’individu, il n’y a pas de quoi s’inquiéter. Mais si cette ombre sexuelle pousse le vice jusqu’à oublier de respecter l’intégrité de l’autre en face, là aussi la sexualité sera votre clef et initiation dans le terrain d’exploration de toutes les ombres que vous aurez à conscientiser. Vous découvrirez que souvent derrière, se cache beaucoup de peurs, de colères, de besoins, d’abus et de souffrances parfois, dont vos désirs sexuels déséquilibrés ne seront que le chemin voulu et le point de défouloir pour expier ces souffrances en vous.

Conclusion… Si vous voulez conscientiser votre ombre, je vous invite à regarder dans quel signe est placé cette Lune noire sur votre thème natal, dans quelle maison (et si elle touche des planètes). Puis, de vous questionner: « Qu’est-ce que ce signe et ce qu’il représente en Astrologie, éveille en moi? Peur? Besoin? Manque? Envie? Colère? Trauma? » Mêmes interrogations sur la maison où est placée cette lune noire, et même questionnement sur la planète conjointe à cette lune noire si vous en avez une (car pas tout le monde a une planète en conjonction à la lune noire). Vous allez voir qu’en prenant conscience du symbolisme du signe, de la maison et peut-être de la planète, vous allez sentir que quelque chose est épineux à cet endroit-là de votre thème et donc de vous et de votre vie. Plus vous plongerez profondément dans l’exploration, pour saisir la nature de cette épine, plus vous commencerez ce travail initiatique de nettoyage et guérison de la blessure ou l’erreur, la faille, derrière cette lune noire. Au niveau karmique, pour qui ça résonne, il sera intéressant d’explorer les vies antérieures et mémoires d’âmes pour voir l’ombre qui a été exprimée et jouée par cette lune noire par le passé.

Alexandra

Astrologie Guidance de Vie

1 Comment

Leave a Reply