Browsing Tag:

pluton

La Peur, vue dans l’astrologie

La peur est un réflexe instinctif, tapis dans l’inconscient qui a pour but de nous protéger d’un potentiel danger. La peur parle donc d’un mécanisme de défense pour survivre. La planète qui régit autant l’instinct de survie que les mécanismes inconscients est Pluton (énergie du scorpion).
J’ai entendu pas mal d’astrologues dire que Saturne gouverne (aussi) la peur et je vais vous expliquer pourquoi je suis en total désaccord avec ce point. Saturne ne représente pas l’inconscient. Saturne représente un principe de stabilité et de structure. Saturne déteste ce qui le déstructure car il a besoin que tout soit en ordre. C’est une énergie qui en appelle simplement à stabiliser la vie ou la matérialisation de certains paramètres inhérent aux conditions de vie.

Pluton quant à lui, est une énergie qui invite l’être à plonger justement sous la structure (qu’établit saturne) afin de le faire pénétrer dans les mondes obscures de sa psyché. Des mondes que l’humain n’a pas forcément envie de rencontrer bien qu’il peut parfois y être attiré l’humain est complexe et est souvent attiré par ce qui paradoxalement, il appréhende ou trouve contestable. Les mondes obscures sont ceux de notre inconscient. Les peurs sont des sensations (plus ou moins justifiées) qu’un danger se profile, c’est donc là que l’instinct de survie se met en place… Quelqu’un fortement marqué par Pluton ou l’énergie du scorpion a eu l’habitude d’avoir un instinct de survie élevé. Avec le Soleil, c’est l’instinct de survie en général, sur la façon d’être, de se présenter au monde et de voir celui-ci, avec la lune, c’est l’instinct de survie émotionnel, avec Mars, c’est l’instinct de survie par l’action, le combat avec Vénus, le relationnel, avec Mercure, l’état d’esprit. Ce principe même est inconscient et se trouve à l’origine de moult situations que l’être humain, fortement marqué par cette énergie, a du vivre tout au long de sa vie.

Pluton est donc paradoxal. Il peut montrer là où on peut soi-même être ou paraître dangereux et donc activer l’instinct de survie chez autrui en notre contact voilà pourquoi un Pluton fort et mal aspecté peut montrer certains bourreaux, mais c’est aussi là où on peut soi-même sentir un besoin d’être en alerte sur quelque chose dès qu’une situation ou personne vient titiller notre énergie plutonienne ou alors lorsque Pluton transite des endroits importants de notre thème. Pluton peut donc montrer sous ses transits, des périodes de vie ou l’inconscient de l’individu sera fortement stimulé, ce qui peut déclencher/ réveiller des peurs, des traumas, si la personne a déjà des choses latentes qui sommeillent et donc amener l’être a tout tas de comportements obsessionnels, délirants, ombrageux voir sur un profond état anxieux. Preuve que le moment du nettoyage est arrivé ! C’est ce que fait Pluton, il détruit nos débris inconscients profonds en les ramenant à la surface pour qu’ils soient vu et libérés. Voilà pourquoi Pluton est à l’origine de tous les comportements obsessionnels et / ou craintifs car il montre cet endroit où un pouvoir de régénération doit être fait. Lorsque le pouvoir est repris par la personne qui s’est libérée de ses carcans inconscients, alors elle devient forte, ce dont représente aussi Pluton à la fin de son chemin initiatique.

Ce qui excite et active la sensation même d’angoisse ou de panique, vient d’Uranus… Uranus représente l’adrénaline, c’est l’excitation émergeant rapidement lorsqu’un stimuli est provoqué. Uranus va donc, si le terrain est déjà favorable, amplifier les réactions physiologiques en lien aux peurs lorsque certains transits s’y prêteront. Saturne, comme je le répète, représente une morosité, une pesanteur sur la vie qui force à une certaine distance pour nous inviter à prendre de la hauteur. La seule peur qu’on peut lui attribuer, est la peur d’être déstructuré et déraciné, sans pour autant représenter des patterns inconscients en soit. Saturne va juste aggraver le pessimisme ambiant face aux situations si Pluton est déjà de la partie pour provoquer certaines turbulences. Donc Pluton déclenche la peur, Uranus y réagit en paniquant, Saturne en se barricadant, en s’éloignant ou en sécurisant, Neptune en s’évadant, en fuyant, Jupiter en amplifiant, en exagérant,

Pour finir, la lune noire est toujours un point complexe sur notre thème. Elle représente quelque chose de sensible de soi, de sa vie, quelque chose pouvant nous faire passer de l’obsession au rejet, de la répulsion à l’attraction. Souvent est à l’origine un trauma qui nous invite à reprendre notre pouvoir en main sur quelque chose de notre vie, afin d’y acquérir plus de liberté et d’autonomie. Pour l’atteindre, il va falloir parfois se confronter à des situations qui nous donneront l’impression à tord ou à raison qu’on est dépourvu de ce pouvoir, qu’on l’a perdu ou qu’il nous a été volé. Voilà pourquoi, elle peut montrer un point sensible en nous à l’origine de certaines peurs.

Vous l’aurez donc compris, Pluton gouverne les peurs et l’instinct de survie. Ces peurs peuvent sommeiller longtemps en nous avant qu’un (ou plusieurs) transits ne les réveillent, car en réalité, ce sont les transits, qui sont à l’origine de tout déclenchement événementiel. Pluton montre un endroit de notre thème ou un pouvoir sur quelque chose va devoir être acquis et / ou repris mais c’est là aussi ou l’on va devoir observer ce qui nous pousse à paraître fort et à avoir un pouvoir forcé sur notre environnement parce qu’il nous paraît justement hostile ou dangereux… Observez donc cette planète, ainsi que la lune noire afin d’avoir plus d’indications sur l’origine de vos peurs, mais de là aussi ou vous pourrez obtenir une puissance, après les avoir dépassés.

Alexandra

Astrologie Guidance De Vie ©

Les Transits Planétaires: Quand les astres vous font évoluer…

Si nous savons que notre thème natal est figé, car établis le jour, l’heure et au lieu de notre naissance, les planètes quant à elles, continuent encore et toujours leur chemin autour du zodiaque. Durant ce voyage, elles vont parcourir notre thème tout au long de notre vie et activer, selon les planètes touchées, des possibilités d’événements, de tournants, de crises, de révélations et de prises de consciences nécessaires à notre évolution. Ce sont elles qui annoncent la couleur si j’ose dire, de ce que notre âme est venue explorer durant son incarnation.

Pour dénoter des événements où périodes importantes, on va surtout observer les transits des planètes lourdes. Neptune, Pluton, Uranus. Ainsi que Saturne et Jupiter. Les planètes dites personnelles peuvent quant à elles « réveiller » un événement à un instant T en corrélation avec les transits des planètes lourdes. Toutefois, si tous les transits sont porteurs d’évolution, les transits les plus importants restent indéniablement ceux où deux planètes étant déjà liées sur notre thème natal par un aspect se « retrouvent ». On appelle ça une réactivation (encore plus si l’aspect qui est formé est identique à ce que l’on a déjà sur notre thème). Les énergies de ces deux planètes étant déjà connues et intégrées chez la personne ou qui sommeillent déjà dans le potentiel de celle-ci, vont venir se réveiller ou s’accentuer. C’est dans ces moments-là que la personne en question vivra des tournants existentiels majeurs en adéquation avec les choses que son âme a prévue d’expérimenter. Selon si l’aspect et les planètes impliquées par ces « retrouvailles » sont porteurs de légèreté, de joie et accomplissement où au contraire montrent des crises et tensions, indiquera évidemment le type d’événements que l’être humain sera amené à vivre.

Les Transits de Neptune

La planète la plus lente du zodiaque a pour but de sublimer, inspirer ou perdre l’individu. Lors de son transit, les énergies non-égotiques qu’elle insuffle vont amener l’être humain à se sensibiliser davantage, à reprendre contact avec sa nature immatérielle et donc avec son âme. Les transits de Neptune peuvent illuminer les artistes, révéler les âmes charitables, propulser la faiblesse humaine dans toutes sortes d’addictions, annihiler certaines valeurs égotiques pour insuffler à l’être une dimension plus noble, et réveiller des confusions identitaires ou de directions de vie. Tout dépend de ce que fera l’être humain de ces énergies qui poussent l’individu à détruire son individualisme. Chose non aisée pour un être incarné à qui l’on demande le plus souvent de vivre « les pieds sur terre » et d’avoir de lourdes responsabilités (le contraire de Neptune en somme). Il est important pour tous ceux qui vivent les transits Neptuniens, d’utiliser ce flot incessant de sensibilité et de perméabilité dans quelque chose qui peut les rehausser et non les perdre. Créativité, quête spirituelle, métiers ou activités en lien avec l’aide à l’autre, les soins mais aussi en lien à la vie maritime sont privilégiés sous ces transits. Lorsque les aspects sont tendus, une hyper-sensibilité frisant parfois l’insupportable peut se fait sentir, d’où la nécessité de canaliser cela dans quelque chose où Neptune peut aider l’être à se sentir utile et en adéquation avec ce que cette planète représente dans ses plus beaux effets. Si il n’en fait rien, et subis ces énergies sans les diriger dans quelque chose, il pourra se perdre et développer des troubles psychologiques énergétiques, voir tomber dans certaines addictions  (alcool, drogue, médicaments, dépendances à d’autres choses, vampirisation d’énergies en tout genre générant un épuisement). Cela est dû à l’hyper-réceptivité qu’amène cette planète, poussant ainsi l’individu à perdre peu à peu contact avec le discernement et l’aspect concret d’une vie humaine. D’ailleurs, il est fréquent durant les aspects excessifs de Neptune de tomber dans une vie fantasmatique et se heurter du coup à des choses cachées ou de subir des désillusions concernant la vie ou des personnes. Quelque chose cherche inconsciemment dans l’être humain à fusionner avec le tout,  quitte à perdre une part de son identité d’où le risque de se faire trahir ou influencé par tout tas de distractions, projections, ou de nous complaire dans l’acceptation exagérée de situations et personnes non forcément bienveillantes à notre vie.  Les raisons viennent du fait que Neptune a tendance à atrophier l’égo humain, et donc notamment le besoin d’être respecté dans son intégrité, ce qui prédispose l’individu à devenir compatissant outre-mesure, quitte à pardonner et se sacrifier sans limite dans une situation ou pour des personnes même lorsque celles-ci abusent de lui. La leçon de Neptune serait de nous apprendre l’amour inconditionnel. Mais l’être humain, qui tombe facilement dans la pathologie dépendante, va du coup oublier cette notion sous ces transits et confondre amour inconditionnel avec sacrifice à l’autre et ce au détriment de son bien-être ou du respect de son intégrité et de ses limites personnelles. Neptune est surtout un bon transit pour guider les artistes dans leur inspiration, les gens exerçant des métiers thérapeutiques ou soignants, ou pour ceux qui souhaitent favoriser une expansion spirituelle

Les Transits de Pluton

Autre planète lente après Neptune, Pluton. Les transits de Pluton, surtout en aspects tendus, sont souvent difficiles. L’individu pourra être amené à vivre des expériences de vie profondément marquantes qui pourront réveiller de grosses angoisses, colères, dépressions ou tout comportements psychotique résultant d’une hyper-stimulation de l’inconscient. Voilà pourquoi il pourra notamment être sujet à des cauchemars ou à l’éveil de traits sombres de sa personnalité qu’il ignorait peut-être et dont il ne pourra pas contrôler ni comprendre la provenance. Sachant que Pluton a aussi une connotation karmique, pour un individu non conscient des principes de réincarnations, il pourra vivre des situations et des rencontres issues de vies passées avec une impression de subir la fatalité du destin ou d’être victime d’une malédiction lorsque les événements qui lui arrivent sont trop intense et douloureux. En réalité, c’est juste qu’il ne comprends pas que le mécanisme de cette planète le pousse tout simplement à purifier son existence de tout ce qui n’a plus lieu d’être, de nettoyer les tréfonds de ses mémoires inconscientes (notamment karmiques) afin de l’amener vers l’émergence d’une nouvelle personne. Une maison ne peut rester saine, si elle n’est pas nettoyée et renouveler de temps en temps… C’est ce que fait Pluton. Sous ses transits, tout prend de l’intensité dans notre vie. Cela peut être vécu de l’intérieur comme si quelque chose nous rongeait jusqu’à la moelle lentement mais sûrement, nous poussant ainsi à « exorciser » un mal-être qui sommeillait jusqu’alors. Sachant que Pluton fait parti, tout comme Neptune, des planètes réceptives, il est possible sous ses transits de vouloir creuser plus loin en nous, dans notre vie, dans les autres, et d’être plus facilement connecté aux mondes invisibles. Toute capacité de médium, contact avec des entités peut être plus facile durant ces moments. Sachant que cette planète touche l’inconscient, son effet peut d’abord être subtil, où non réellement conscientisé. Ce sont souvent d’autres « petits » transit additionnels qui vont réveiller un événement ou un état d’esprit particulier. Avec Pluton, ce sont un peu nos « bêtes » intérieuresnos instincts primaire, nos pulsions, et toutes ces choses que l’on garde habituellement cachées sous le tapis qui se révèlent à notre conscience ce qui peut être souvent difficile pour l’être humain qui a pour habitude de refouler, cloisonner, contrôler les choses. Il peut être utile durant ces transits d’entamer une thérapie par exemple, ou dé défouler ses élans de destruction dans un métier ou une activité qui nous permet d’utiliser notre pouvoir de façon constructive. Le côté positif des transits de Pluton est qu’ils vont souvent amener un grand courage et une capacité de régénération impressionnante. La force engendrée peut être surprenante et nous donner la possibilité de nous battre durant des moments d’épreuves. Ce sont des bons transits pour mourir à ce qui est ancien de soi, de notre vie pour laisser l’opportunité de devenir une nouvelle personne.

Les Transits d’Uranus

Uranus est une épine dans le pied à tous les récalcitrants au changement et à l’imprévisibilité. Libre et libérale de nature, cette planète en transit a pour but d’apporter une conception nouvelle de soi et de favoriser une émancipation qui se veut parfois originale. Planète de l’anarchisme, de l’invention et de l’aventure, elle créer des portes là ou l’être humain ne bâtit souvent que des murs et détruit les dogmes sur lesquels il s’est si longtemps fixé. Sous ses transits, surtout ceux tendus, on peut avoir l’impression que tout ce qu’on essaie de bâtir de solide s’écroule sous nos pieds ou du moins nous paraît bancale et changeant. Que de frustrations ! Le but d’Uranus est de rappeler l’impermanence de la vie et l’acceptation de l’inattendu, l’acceptation à la possibilité d’être surpris et de surprendre (soi et les autres). L’individu, conscient qu’une ouverture d’esprit peut se faire sur certains pans de son existence, va pouvoir évoluer vers un désir de voir sa vie se refonder sur des concepts totalement nouveaux et peut-être plus libre. Son désir d’indépendance sera élevé, et il pourrait avoir envie de se détacher de toutes les chaînes qui jusqu’alors le retenaient. Ce sont généralement de bons transit pour changer sa vie du tout au tout, quitter des situations, relations, personnes qui nous donnent l’impression de nous tirer en arrière et prendre des envols nécessaires à un renouveau de vie qui peut être bien différent que tout ce à quoi nous étions habitués. Parfois cela sera le tremplin vers de nouvelles connaissances totalement différentes, des routines de vies complètement diverses, et l’excitation voir l’hyper-activité qu’on peut ressentir sous ces transits peut nous donner l’impression que tout nous est possible. Cependant, l’impermanence sous ces énergies, peut nous amener à nous disperser dans plusieurs projets sans qu’aucun n’aboutissent, nous laissant le plus souvent confus et déçus. Ce n’est généralement pas un temps pour la stabilité ou pour créer des choses qui impliquent une régularité, surtout lorsque les aspects des transits sont tendus. C’est plutôt un cycle où l’être humain est amené à expérimenter le changement et s’adapter à lui. Pour cela, la vie lui offrira un vaste champ d’explorations divers afin d’élargir , mais aussi enrichir, son bagage d’expérience et c’est suite à ces explorations et seulement après, qu’il pourra trouver ce qu’il peut exploiter sur la durée. Lorsque ces énergies sont subies ou refusées pour ce qu’elles peuvent apporter, cet-à-dire, un profond désir inconscient de nouveauté, Uranus peut provoquer de l’impatience, de l’irritation, et des comportements explosifs un peu à l’image d’un lion en cage qui tourne en rond. Plus rien ne semble être sous contrôle avec cette planète et tout semble exploser de notre surface sans qu’on ne puisse plus rien retenir. Cela est surtout vrai lorsque les transits de cette planète forment des aspects de tension. Il est indispensable avec Uranus de briser ou oser briser ce qui nous limite, nous tire en arrière, aller vers l’inconnu et vers une ouverture de concepts nouveaux. Tout métier, activité qui amène à une sociabilisation (car planète aussi de la fraternité), à une émancipation, une cassure dans des choses qui nous conviennent plus est primordial. Parfois on peut avoir envie de s’engager pour une cause humaniste, de se fraterniser avec une communauté qui partage des valeurs à soi, de favoriser l’amicalité. Bref, c’est un temps de déstructuration et d’indiscipline nécessaire afin de rétablir nos priorités, ce qui à présent, à ce stade de notre vie est important où pas, ce qui alimente de nouvelles idées où de nouveaux désirs.

Les Transits de Saturne

Avec les transits de Saturne, ça va souvent en deux phases. La première phase se traduit fréquemment par une sensation de restriction (légère ou forte) et de blocage concernant un secteur de notre vie où elle est placée ou concernant la planète touchée. Cela peut générer en soi de grandes frustrations et découragements qui peuvent amener une baisse de morale. Cela est surtout vrai en aspects de tension. La seconde phase, qui arrive après un temps où une prise de recul a été faîte, amène une forme de sagesse sur les domaines de notre vie ou de soi où une maturité était nécessaire. C’est durant cette seconde phase où la concrétisation de projets (durable et stables) peuvent se faire. Saturne est à l’image de l’auto-entrepreneur qui sue un peu les premiers temps de sa vie lorsqu’il monte une entreprise. Saturne en transit teste la patience et la persévérance de chaque être afin de lui faire récolter les fruits de son labeur lorsque la maturité aura été acquise. Saturne sait toujours – et même mieux que nous-même – ce qui est bon pour nous. C’est un papa un peu restrictif mais aimant car il nous impose les limites nécessaires à notre réajustement et à notre enracinement. Il bloque le plus souvent et ce de façon définitive ce qui n’est pas en adéquation avec notre chemin de vie pour nous mener à la réflexion de ce qui compte vraiment, et donc de permettre au temps de nous mener vers les routes faîtes pour nous. Avec Saturne, la maturité est proposé – ou imposée  – selon la force des aspects. Tout devient plus sérieux, raisonné voir un peu morne avec cette planète. Une sensation de froideur, de lourdeur et de solitude semble s’abattre sur soi, ou notre vie en général. Le moral peut virer au défaitisme, à la mélancolie ou nostalgie, parfois la dépression. Une certaine forme d’insensibilité, ou de distanciation émotionnelle peut aussi  se faire sentir ou alors que nous subissons cela d’autrui. C’est un moment de mise en retrait pour réévaluer nos directions de vie avec discernement, conscience et non rêverie… D’ailleurs, beaucoup de rêves peuvent se casser la figure sous ces transits, au plus grand regret de tous les rêveurs, mais Saturne est justement nécessaire pour les gens manquant déjà dans leur thème natal d’enracinement ou de ce côté « terre à terre ». C’est justement grâce aux transits de Saturne qu’ils vont pouvoir un peu « redescendre » de leur nuage et devenir plus adulte et responsable. Étant LA planète principale du Karma par excellence au vu du symbolisme de patience et donc de temps qu’elle représente, Saturne a pour principe de faire récolter les choses qui ont été semées (dans cette vie ou lors de précédentes incarnations). Selon ce qui a été semé, elle peut apporter des épreuves ou de belles réalisations. Parfois un peu des deux, ou une réalisation après le passage de l’épreuve. Un peu comme Pluton, sous les transits de Saturne nous pourrions être amené à vivre des événements qui font échos à des choses déjà vécues par le passé et sonne souvent le glas de rencontres capitales voir un peu « fatales » qui sont là pour nous enseigner quelque chose. Saturne est l’horloge qui nous remet les «  pendules à l’heure » sur les points de notre vie qu’on a mis de côté,  ou sur les fuites et illusions dans lesquelles on s’est longtemps réfugié. Si il est parfois dur de redescendre et de sentir toute la lourdeur que ses transits amènent, il est aussi bon de comprendre qu’une fois ses transits terminés, on aura gagné en force et en maturité. On pourra donc enraciner dans la matière de nouveaux projets et rayonner un nouvel état d’être qui sera probablement plus stable et structuré. Ce sont de bons transits pour mettre un peu d’ordre dans sa vie, dans ses relations, réévaluer ses priorités mais aussi pour trouver l’authenticité dans chaque parcelle de notre être ou de notre existence.

Les Transits de Jupiter

Planète de chance et d’abondance en essence, les transits de Jupiter peuvent être plutôt bien vu en premier lieu. En réalité, les choses sont un peu plus complexes que cela… Sachant qu’elle est aussi une planète amplificatrice, il suffit qu’elle touche des points de tensions ou de comportements explosifs en soi, et voilà qu’au lieu d’apporter la chance, elle amplifiera tout ceux-ci. C’est pourquoi il est dur de vraiment savoir à quoi s’attendre avec Jupiter, vu qu’elle représente aussi la Justice Divine, celle qui redonne les coups de bâtons à ceux qui ont trop abusés et profité de leur situation où états d’être. Les transits harmonieux sont ceux qui amèneront un regain d’énergie, d’enthousiasme et de positivité. Sous ces transits, l’être humain pourrait se sentir plus sociable, plus ouvert, plus sûr de lui et prêt à élargir sa conscience sur divers sujets ou croyances existentielles. Sous des transits de tension, la planète pourrait en premier lieu déclencher de nombreuses attentes et idéalisations qui ne seront pas couronnées de succès d’où un sentiment possible de « malchance » justement. En réalité, il n’est pas question de chance ou de malchance, mais de voir combien elle pousse et ce par des chemins non toujours adéquats à nos envies, à une expansion de conscience. Planète également reliée à la philosophie et à la spiritualité, elle peut permettre parfois, selon les personnes, des envies de mieux comprendre le monde, le sens de la vie, ou les amener à commencer une quête, à étudier divers sujets pour ouvrir leur esprit à quelque chose de plus vaste de ce qu’ils ont toujours connu. En réalité, Jupiter nous amène plus loin que notre pourtour, elle nous invite à sortir de notre zone de confort pour évoluer et aller vers l’inconnu. Sous ces transits on peut aussi avoir envie de voyager, de partir loin pour être en recherche de choses différente à ce que l’on a toujours été habitué. Lorsque ses transits sont mal vécus, la personne pourra devenir excessive et avoir beaucoup d’attentes, résultant ainsi à des insatisfactions lorsqu’elle voit que rien n’arrive à la hauteur de ce qu’elle projette dans ses idéalisations. Dans les bons côtés, c’est une évolution de conscience et un renouvellement d’énergie qui peut être à notre portée. Très favorable à toute sorte de guérison et ce que cela soit psychologique où physique. Favorable aussi à certaines réussites ou succès dans ce qu’on peut entreprendre. Quoi qu’il se passe, on peut retrouver un semblant de « foi » qu’on pensait pourtant ne pas avoir. Dans les côtés les plus difficiles, cela pourrait pour certaines personnes donner des soucis avec la justice et les lois. Les transits de Jupiter sont bons pour voyager, aller à l’inconnu, retrouver un sens à sa vie ou « à la vie même ». Bon pour toute sociabilisation.

Conclusion: Les transits planétaires sont essentiels pour comprendre un peu où nous en sommes dans notre vie. L’idée, lorsqu’on a la chance de les connaître, est de comprendre le dessin évolutif profond auquel ils nous invitent à travers les épreuves ou épanouissements qu’ils apportent. Chaque planète ou point important du thème touché par une planète qui transite, sera teintée par celle-ci. C’est de cette teinture, ou de cette alliance, qu’une opportunité de prise de conscience et d’évolution pourra se faire.

Alexandra,

Astrologie Guidance De Vie ©