Les Maisons

Les maisons sont répartis au nombre de12 à l’image des 12 signes du zodiaque et représentent toutes sur notre thème natal, un domaine particulier de notre vie où des choses vont arriver. Les maisons permettent de montrer les domaines de notre existence qui seront actifs où pas selon si des planètes sont positionnées dans celles-ci. Ce sont les terrains d’explorations par excellence où notre âme pourra comprendre, apprendre, souffrir, s’embellir afin de poursuivre son évolution. On dit d’une maison qu’elle est active lorsqu’une planète où plusieurs sont positionnées dans celle-ci. La planète en question va imprégner le secteur de son énergie, parfois de façon à nous “soutenir”, parfois de façon à nous apporter des “défis” où “obstacles” dans certains domaines. Toujours est-il que lorsqu’une maison est “habitée” par une où plusieurs planètes, elle va être très importante consciemment où inconsciemment dans notre existence et c’est là où elle va nous permettre d’explorer toutes sortes d’expériences en lien avec le secteur de vie concerné. Il faut savoir que sur un thème natal, pas toutes les maisons, et donc les secteurs de la vie, seront concernés. Il existe des maisons dîtes “vides”, cet-à-dire, sans planètes. Une maison “vide” ne veut pas forcément dire qu’il ne se passera rien dans tel où tel domaine de notre vie, mais que le domaine en question pourra être moins important où sollicité pour notre évolution.

 La Maison I

 

La maison I est associée à l’individualité, à ce qui est montré aux yeux des autres, à la relation qu’on a vis à vis du monde extérieur mais aussi à notre propre corps, à l’image qu’on renvoie aux gens. Elle représente aussi notre capacité d’action car associée au Bélier, la maison I montre de quelle façon on va agir dans le monde. Les planètes en maison I vont apporter une énergie particulière à notre personnalité vue de l’extérieure, elles vont montrer des apparences, où des façons de nous pousser à rentrer en action. D’un point de vue spirituel, je vois la maison I comme la façon qu’on a d’entrer dans le monde, la façon qu’on a de se mettre en avant et d’agir dans la matière. C’est notre impulsion directe qui nous permet avec courage d’entrer dans la vie et de l’affronter d’une telle où telle manière selon les planètes positionnées dans cette maison. C’est notre premier élan de vie, celui qui nous pousse instinctivement à prendre les reines de notre destin.

La Maison II

La maison II qui est associé au Taureau, représente notre sécurité matérielle où du moins, à ce qu’on donne comme importance à tout ce qui peut représenter la matière. C’est pourquoi on l’associe souvent au domaine des biens, des acquis, des possessions et de l’argent que l’on va gagner/investir. Dans un sens plus global, la maison II peut aussi représenter ce qui nous sécurise dans la vie quotidienne comme le rapport à la terre sous toutes ses formes. ça peut également être un rapport à la nature, la sexualité, les plaisirs qui sont palpables et non éthériques. ça peut aussi être en lien avec des activités manuelles par exemple. D’un point de vue spirituel, je vois la maison II comme notre besoin de stabilité et tout ce qui peut nous faire retrouver cette stabilité dans la vie quotidienne. C’est notre besoin d’enracinement, de se sentir profondément ancré. C’est la maison qui nous aide à entrer en contact avec le perceptible de la vie. Vu que le Taureau est aussi un signe vénusien, c’est une maison qui  en appelle également à nos sens, à nos plaisirs, nos besoins de se satisfaire et à prendre du plaisir dans ce qu’on peu trouver de concret dans la vie.

La Maison III

Associée au gémeaux, la maison III est la maison des capacités intellectuelles, de la façon qu’on a d’échanger avec les autres. C’est celle qui nous amène directement à notre capacité d’expression avec notre entourage proche. Représentant la sphère mentale, elle est donc associée généralement aux études et à l’intellectualisation de la vie. Le gémeaux étant gouverné par Mercure, cette maison peut également représenter les déplacements où encore le rapport qu’on a avec des frères et sœurs. D’un point de vue spirituel, je vois la maison III comme le terrain idéal à l’expression illimitée de son mental, de ses capacités d’échanger avec l’autre, de le comprendre, de se faire comprendre et de commencer donc, à se rapprocher d’une tierce personne. C’est là où nous pourrons transmettre des idées, se faire reconnaître pour nos talents concernant l’expression de nous-mêmes. Là où l’intellect sera sollicité pour nous amener à mieux comprendre le monde et les gens qui nous entourent.

La Maison IV

La maison IV est la maison du foyer, des racines et de la famille. Au sens direct, le foyer que l’on a depuis la naissance, la famille dans laquelle on est, le foyer que l’on va se créer, et au sens symbolique, notre foyer intérieur, notre façon de ressentir et d’accepter notre vulnérabilité. Associée au cancer et donc à la lune, la maison IV représente notre façon d’intégrer les valeurs lunaires en soi et dans sa famille. Elle montre le bagage de notre généalogie aussi, ce qu’on se transporte au niveau de la famille, des traditions, de notre éducation mais d’un point de vue émotionnel, voir inconscient, ce qu’on a intégré en soi, de comment on a été nourris émotionnellement dans notre toute petite enfance, a commencé par les parents. D’un point de vue spirituel, je vois la maison IV comme notre part d’attachement à certaines cultures, traditions et croyances qu’on ne réussit à se détacher car ligué par nos parents, notre famille. C’est aussi notre rapport à la mère/la femme. C’est notre vulnérabilité, là où on recherche la sécurité au niveau de l’affect.. Bien que beaucoup d’astrologues associe cette maison au père, je pense pour ma part qu’elle concerne davantage la mère et/ où le rapport à nos parents de façon globale. C’est l’énergie même qu’on aura ressenti au sein de notre famille.

La maison V

La maison V qui est régit par le Lion représente notre potentiel, notre part créative et notre propre rayonnement. C’est la maison de notre lumière intérieure voilà pourquoi elle symbolise aussi l’égo et la façon égotique que nous avons de nous comporter envers soi où envers les autres. Dans la tradition astrologique, elle représente les enfants, (que l’on est, notre enfant intérieur, où les enfants que l’on est susceptible d’avoir), elle symbolisme également les plaisirs, les sorties, les flirts et donc les relations affectives légères et spontanées. C’est la maison où tout potentiel et activité “solaire” est mise en avant. D’un point de vue spirituel, je vois la maison V comme la relation qu’on a avec notre propre identité, avec notre égo ainsi qu’avec notre  “enfant intérieur”. C’est le domaine où l’énergie solaire d’une personne est amenée à être exploitée de la bonne façon. C’est la maison de la confiance en soi, de l’image que l’on est et que l’on assume d’être déjà dans notre propre regard, mais aussi vis à vis des autres. Elle est à la couleur de l’estime que l’on se porte où qu’on aimerait que les autres nous porte.

La Maison VI

La maison VI concerne notre rapport à l’effort, le service et le travail. Associée à la vierge, elle représente notre intellectualisation de façon plus pratique et logique encore que l’est le gémeaux. C’est notre façon de conceptualiser la vie, de rendre service, de se sentir responsable de ce qu’on pourrait faire vis à vis de la société, là où le besoin d’être “utile” est fort. Voilà pourquoi on l’associe au travail, à la vie quotidienne mais aussi à l’hygiène de vie, car elle symbolise notre façon de se comporter dans la vie de tous les jours, notre rapport qu’on a avec le “devoir”  qu’on ressent vis à vis de nos conceptions de la vie. D’un point de vue spirituel, je vois la maison VI comme une première entrée en action dans l’entre-aide à l’autre. C’est la maison du labeur, là où on va commencer à se sentir responsable vis à vis de notre contribution aux autres où à la société.

La Maison VII

Associée à la Balance, la maison VII représente l’association et l’union. Symbole de justice et d’équilibre, elle nous apprend à nous relier à l’autre et à nous unir de façon équilibrée et salutaire pour chacun, voilà pourquoi elle est associée à la maison du “mariage”. C’est là où les relations sont amenées à prendre une tournure plus importante, plus sérieuse. C’est le domaine de l’existence qui nous demande de nous ouvrir à l’autre et de s’allier à lui pour en faire sortir quelque chose de positif et de constructif. C’est le domaine de l’existence où l’équilibre nous est aussi demandé dans nos rapports aux autres. Là où les associations ne se font pas sous fond d’égoïsme et individualisme mais sous-fond d’ouverture, là où on laisse une place à l’autre pour une nouvelle idée, une nouvelle façon d’être où de se comporter. D’un point de vue spirituel, je vois la maison VII comme la façon qu’on a d’entrer en lien avec les gens de façon plus intimiste, de façon plus proche mais aussi de façon plus équilibrée, avec l’envie d’harmoniser et pacifier toute relation. C’est le domaine de l’existence qui nous apprend (de par son symbolisme au mariage par exemple) à faire des concessions, prendre en considération l’entièreté de l’autre pour trouver l’équilibre à deux.

La Maison VIII

Régit par le scorpion, la maison VIII est associée à l’intimité pure et les transformations. C’est la maison du dépouillement, de nos petites “morts” par lesquelles il faut passer pour se renouveler. Elle symbolisme la sexualité et la fusion car c’est par le sexe et la première union de la maison VII, qu’on se relie vraiment à l’autre de par nos fluides, nos essences, nos émotions vues et non vues. C’est là où on donne tout et où l’on se montre le plus entier, voir extrême. La maison VIII représente aussi les héritages (en opposition à la maison II représentant l’argent que l’on se gagne soi-même). Elle représente ce que les autres réveillent de plus profond où d’intense en nous, ce qui est touché jusqu’aux tréfonds de nos peurs, de notre inconscient et de nos besoins. Siège de toutes les obsessions, angoisses et désirs de mutation, la maison VIII peut apporter une part de souffrance car régit par Pluton, elle va toujours toucher ce qu’il y a de moins sécurisé en soi. D’un point de vue spirituel, je vois la maison VIII comme l’espace où notre pouvoir de régénération va devoir opérer les changements nécessaires aux renouvellements que nous aurons besoin de vivre tout au long de notre vie. C’est le domaine de mort et de renaissance par excellence qui s’active de façon cyclique tout au long de notre existence. Là où l’âme cherche le plus à se dévoiler, à se purifier et à se transformer pour faire “peau” neuve. La maison VIII est assez mystérieuse mais intense. Elle est là pour réveiller nos plus grands besoins où désirs d’intensité, générés habituellement par des blessures où des manques. Elle représente notre façon de voir où de vivre le lien avec le symbolisme de la mort et des fins, avec la part sombre de notre être où de notre existence.

La Maison IX

Représentant le sagittaire, la maison IX équivaut aux grands débats, aux voyages lointains (extérieurs dans le sens physique, comme intérieurs dans le sens découverte de soi, élévation de ses idées). Elle représente également la philosophie et la religion/spiritualité. La maison IX appelle  à se connecter à quelque chose de plus grand, de découvrir d’autres cultures, d’autres façons de penser, voir à une élévation spirituelle si tel est dans notre cheminement. C’est la maison parfaite pour se sociabiliser avec tout ce qui nous est inconnu, sortir de sa zone de confort et découvrir d’autres horizons. Elle nous parle de distance, d’éloignement, de mouvement et d’expansion. C’est le domaine de la vie où il y aura sans doute un besoin d’élévation où une nature à s’ouvrir à ce qui est plus “grand” plus “large” et moins figé où restreint. D’un point de vue spirituel, je vois la maison IX comme cette opportunité d’aller s’enrichir de tout ce qui nous est différent et/où inconnu. C’est la maison de l’abondance et de l’élévation de l’esprit, là où on peut grandir et mûrir au niveau des idées qu’on se fait sur la vie, sur les gens où les cultures, là où on peut cultiver sa différence et se remettre en question,  Là où on peut aussi se reconnecter au divin où se questionner où s’intéresser quant au sens de l’existence.

La Maison X

La maison X est la maison des responsabilités et de la maturité. Associée à la carrière au sens global et à l’image que nous prenons petit à petit dans la société avec maturation, c’est la maison qui permet d’ancrer dans la matière, tout le savoir et la discipline accumulée durant le voyage des autres maisons. C’est la maison de la reconnaissance sociétale. Là où le travail est censé avoir porté ses fruits. Pour autant, régit par le capricorne, cette maison peut aussi représenter la castration où les responsabilités lourdes qui peuvent poser sur nos épaules et qui sont – plus où moins – bien vécus selon les planètes et les aspects concernés. Cette maison permet aussi de savoir se positionner face à l’autorité où de comprendre notre rapport à l’autorité, aux dogmes et aux institutions. C’est la maison qui nous pousse à prendre place au sein d’une société avec fondement et de voir comment on s’y sent, comment on s’établis. D’un point de vue spirituel, je vois la maison X comme la maison de la maturité et des honneurs que l’on reçoit pour avoir approfondi et avoir fait partagé aux autres nos connaissances, notre travail etc. C’est le domaine où l’on peut avoir un haut statut, où chercher à en obtenir un. C’est la maison de la persévérance et de l’obstination avec très souvent les succès et les réussites qui arrivent. C’est notre soi accompli au niveau de l’image qu’on a dans la société.

La Maison XI

Gouverné par le Verseau, la maison XI nous rappelle forcément ce lien à l’unité, ce rassemblement pour une cause où une ambition qui peut profiter à tout le monde et non qu’à soi. C’est la maison des amitiés, de la fraternité et de l’émancipation face à la société dogmatique. C’est le progrès, le futur, l’envie de proposer des choses nouvelles et pas toujours conventionnelles. Ce domaine nous pousse à nous faire travailler notre rapport avec les autres sans parcelle égotique. C’est l’entre-aide par excellence qui s’opère pour avancer. Elle nous pousse à nous unir pour des projets où à nous battre pour des convictions, des causes qui en appelle à la fraternité et l’humanisme. C’est la maison qui rassemble au lieu de diviser, où l’union ferait un peu la force. D’un point de vue spirituel, je vois la maison XI comme la maison du “tous ensemble pour un monde meilleur”. C’est chaque part d’égo reconnecté à son individualité et sa différence qui se réunie pour construire le monde de demain. C’est le domaine de la solidarité par excellence et de la révolte contre ce qui ne nous semble plus approprié où adéquat avec l’époque dans laquelle on se trouve, voilà pourquoi tout ce qui concerne le rapport à la collectivité, où à des associations, peut être mis en avant avec cette maison.

La Maison XII

On termine donc ce petit tour de maison avec la maison XII. Représentant le signe des poissons, la maison XII est assez mal vue en astrologie. On lui fait une mauvaise réputation de par son caractère “final” et sacrificiel comme l’est un peu le poissons. Pour la comprendre, il faut intégrer le principe de fin(s) et d’immatérialité de l’existence. La maison XII est là pour nous rappeler la sphère immatérielle de la vie, pour nous ramener à notre intériorité, à nos ressentis et à apprendre où ré-apprendre à quitter peu à peu la vie matérielle à l’image du cycle de la vie et de la mort avec tout ce qui se termine et se résorbe, voilà pourquoi on l’associe aux choses cachées, aux emprisonnements, aux hôpitaux où encore au karma. La maison XII nous ramène à quelque chose de plus vaste, à quelque chose de non perceptible pour être vécu, ça va donc souvent être par la solitude et le repli en soi que nous pourrons vivre les énergies de cette maison et comprendre tout ce qu’elle soulève en nous. C’est bel et bien par un processus d’introspection que l’on peut mieux comprendre ce que les planètes positionnés dans ce secteur vont pouvoir indiquer sur notre vie où notre façon d’agir.  D’un point de vue spirituel, je vois la maison XII comme un processus de compréhension par autre chose que la sphère mentale où matérielle. C’est par la connexion au sens ultime et divin de l’existence que nous avons une opportunité d’évolution au sens large du terme. La vie nous demande à travers ce secteur de nous re-connecter à quelque chose de plus profond, de plus enfouie, de trouver par l’introspection seule, la compréhension globale de tout ce qui pourrait entraver nos perceptions. Nous avons le choix de tomber dans ce que la maison XII peut nous éprouver, comme la fuite du réel, le statut de victime qui se sacrifie pour satisfaire tout le monde,  dans les drogues et toute addiction qui va essayer de nous aider à supporter notre incarnation, où au contraire, utiliser les valeurs positives de cette maison XII pour évoluer comme  l’élévation spirituelle de par une quête où la possibilité de s’élever dans quelque chose en lien avec l’artistique, la sensibilité et des valeurs de compassion.