Les Maisons

Les maisons sont réparties au nombre de 12, à l’image des 12 signes du zodiaque et représentent toutes sur notre thème natal, un domaine particulier de notre vie où des choses vont arriver. Les maisons permettent de montrer les domaines de notre existence qui seront actifs où pas selon si des planètes sont positionnées dans celles-ci. Ce sont les terrains d’explorations par excellence où on pourra comprendre, apprendre, souffrir, s’embellir afin d’évoluer. On dit d’une maison qu’elle est active lorsqu’une planète où plusieurs sont positionnées dans celle-ci. La planète en question va imprégner le secteur de son énergie, parfois de façon à nous “soutenir”, parfois de façon à nous apporter des “défis” où “obstacles” dans certains domaines. Toujours est-il que lorsqu’une maison est “habitée” par une où plusieurs planètes, elle va être très importante consciemment où inconsciemment dans notre existence et c’est là où elle va nous permettre d’explorer toutes sortes d’expériences en lien avec le secteur de vie concerné. Il faut savoir que sur un thème natal, pas toutes les maisons, et donc les secteurs de vie, seront concernés. Il existe des maisons dîtes “vides”, cet-à-dire, sans planètes. Une maison “vide” ne veut pas forcément dire qu’il ne se passera rien dans tel domaine de notre vie, mais que le domaine en question pourra être moins important où sollicité.

 

La maison 1

(maison de l’ascendant, énergie de Mars)

La maison 1, qui commence avec l’ascendant, parle de l’image qu’on renvoie aux autres au premier abord. C’est donc notre masque «  publique ». Elle parle de notre personnalité, notre apparence physique, la perception que les autres ont de nous lorsqu’ils nous connaissent pas encore très bien, où le comportement qu’on décide nous-même d’adopter vis à vis de l’extérieur. Ce secteur parle aussi de notre santé et vitalité physique. Toute planète positionnée dans cette maison va non seulement impacter le physique mais aussi la personnalité de l’individu vis à vis du monde. Parfois cela donnera une forte individualisation, où dans les mauvais côtés, un certain égocentrisme (tout dépend des planètes, de leurs aspects et de comment cela se manifeste chez la personne). Dans tous les cas, les gens ayant des planètes en maison 1 vont par leur apparence physique, ce qu’ils dégagent où leur personnalité, avoir un impact direct sur les autres.

La maison 2

(Énergie de Vénus du Taureau)

La maison 2 parle de l’aspect matériel de notre existence. Notre rapport à l’argent, notre façon de le gagner, nos investissements, nos biens, nos acquis, nos possessions où ce que l’on prend pour nos possessions. Elle peut aussi parler de ce dont on va accumuler (objets de collection par exemple, babioles etc). Dans un niveau plus profond, la maison 2 va parler de notre système de valeur, de ce qui est important à nos yeux dans la façon que l’on a de concevoir la vie, les traditions, ce qui nous sécurise au niveau matériel et concret. Vu que c’est une maison de matière et qu’elle se rapporte à tout ce qui touche nos besoins primaires, elle va aussi parler de notre sensualité, de nos besoins physiques, notre rapport à des valeurs épicuriennes. Alimentation, boissons, sexe. La maison 2 peut aussi parler de notre lien à la nature, l’agriculture, l’écologie pour certains alors que pour d’autres elle va surtout activer chez eux des aspects matérialistes. L’argent peut être important (où rejeté) pour certaines personnes selon les planètes impliquées. 

La maison 3

(Énergie de Mercure du Gémeaux)

La maison 3 parle de notre état d’esprit, notre façon de communiquer, de penser, nos échanges. Elle montre les premiers contacts que l’on noue avec son entourage et notre adaptation à celui-ci. Elle a donc directement un lien avec les amis proches, les frères et sœurs, les cousins, cousines, le voisinage. C’est une maison qui nourrit l’aspect cérébral et intellectuel et qui cherche à s’enrichir de par les échanges et les contacts que l’on créer avec les autres. Elle parle aussi de l’éducation que l’on reçoit, notre rapport à la scolarité, notre capacité à échanger (où pas), à penser, transmettre (par écrit, oral, corporel etc). En lien également à la mobilité, elle va aussi parler de nos déplacements, notre plaisir (où pas) à bouger, vagabonder, le rapport que l’on a vis à vis des moyens de locomotion.

La maison 4

(Appelée aussi fond du ciel, énergie de la lune)

La maison 4 est lié au foyer dans le sens propre du terme, cet-à-dire, notre lieu de vie, notre famille, nos racines, d’où on vient, notre enfance, notre vie domestique / privée, l’héritage généalogique. Dans un sens plus profond, la maison 4 parle de notre maison « intérieure » comme ce qui nous sécurise émotionnellement par exemple, notre rapport au passé, à l’histoire, à nos ancêtres et dans un sens plus karmique, à nos vies antérieures. Elle va nous parler de notre cocon, de ce dont on a besoin pour se sentir en sécurité, de notre besoin de « retourner à la source ». Elle peut aussi montrer notre rapport au pays de naissance, à notre « patrie », notre lien à la terre, la nourriture, la nature. C’est une maison qui montre une part de vulnérabilité en nous car elle évoque quelque chose de sensible, de fragile, de ce qu’on se porte depuis notre venue au monde et du contexte dans lequel on a grandit.  Symboliquement, la maison 4 va parler de notre mère.

La maison 5

(énergie du Soleil)

La maison 5 est reliée à la créativité, à notre enfant intérieur. C’est un lieu de (ré)création. Elle va montrer les amusements, les loisirs, les fêtes, les sorties, les activités, le sport également. Au niveau émotionnel, elle va parler de nos élans amoureux, notre façon d’aimer, nos flirts, nos coups de foudre, ce qui nous anime, nous passionne, nous amuse. Cette maison donne le besoin de se divertir mais surtout de laisser émerger sa créativité, son sens artistique. Elle parle de notre capacité à rayonner dans quelque chose que l’on aura fécondé et accouché. Dans un sens global, elle parle de la jeunesse et des enfants en général (ceux des autres, où ceux qu’on est susceptible d’avoir). Cette maison est le lieu où on pourra vivre des moments légers et joyeux, où on pourra rire, se mettre en scène. Elle dépeint ce qui constitue notre sens de l’amusement, ce qui nous fait plaisir.

La maison 6

(énergie de Mercure de la Vierge)

La maison 6 est un secteur lié au travail, aux tâches à faire, au train-train quotidien, à l’ordre et la régularité que l’on s’impose dans la vie de tous les jours. C’est un secteur où on se met au « service » pour la société. Parfois elle peut être vue comme une maison de labeur, pas toujours très amusante. C’est une maison qui en appelle à nos responsabilités, notre besoin de travailler, nos obligations, nos devoirs quotidiens, ainsi que le besoin d’être utile où de se sentir utile. Elle parle aussi du perfectionnement que l’on s’impose (où qu’on impose aux autres). Elle va montrer nos « petites » maladies, notre rapport au domaine de la santé, de notre hygiène de vie. Elle représente aussi notre lien vis à vis des animaux domestiques.

La maison 7

(appelé aussi le descendant, l’axe opposé à l’ascendant, énergie de Vénus de la Balance)

La maison 7 parle directement de notre relation à l’autre, de nos associations, nos contrats, nos collaborations. Elle caractérise des relations plutôt officielles, c’est aussi pour cela qu’on associe cette maison au mariage et à notre adaptation au partenaire conjugal. A un niveau plus psychologique, elle parle des qualités où défauts qu’on projette sur les autres où dans nos relations, des choses que l’on attends (où qu’on appréhende) des autres. Elle peut aussi parler du comportement que l’on adoptera au sein d’une relation où collaboration (sentimentale, professionnelle où de toute autre nature). Parfois, vu qu’elle parle des « autres » où de nos projections sur autrui, elle peut indiquer nos ennemis où de ce que l’on prends pour des ennemis.

La maison 8

(énergie de Pluton)

La maison 8 est relié à l’inconscient, à nos transformations, nos purifications  nos pulsions, nos instincts, ce qui se cache sous le tapis. A un niveau concret et par opposition à la maison 2 qui est matérielle, la maison 8 est immatérielle. Là où en 2 on va chercher soi-même à gagner de l’argent, la maison 8 va parler de l’argent que l’on va recevoir d’autrui (comme par exemple, un héritage). A un niveau psychologique, la maison 8 va parler de nos profondeurs, celles positives comme négatives. Elle va montrer ce qui nous fait peur, ce qui attise nos haines, nos obsessions, nos attirances dé raisonnées. L’instinct de notre sexualité, nos névroses, nos besoins primitifs mais aussi notre recherche d’intensité, de sécurité émotionnelle. Avec ce secteur de vie, c’est généralement où tout où rien. Elle exacerbe ce qui sommeille en nous. Elle parle de ce qu’on veut garder secret de soi, de notre vie, notre sens psychologique où le besoin à un moment où un autre de notre existence de se faire aider à travers une thérapie. Notre attirance pour le bizarre, le provoquant, l’absurde, l’horreur, le sale, le morbide. Elle est la maison des occultistes, des psychologues, des chirurgiens, des médiums, des banquiers, des tourmentés, des criminels parfois.

La maison 9

(énergie de Jupiter)

La maison 9 est liée à notre quête d’élévation, notre besoin de s’enrichir l’esprit, de comprendre le « sens » de la vie, des choses, de notre place au sein de ce monde. A un niveau concret, elle va parler des grandes études, de l’instruction, des voyages lointains, de l’étranger où notre rapport à l’étranger, de tout ce qui diffère de nous où de notre culture. Elle va parler de nos croyances, de nos curiosités. A un niveau plus profond, elle va parler de nos voyages intérieurs, notre besoin de justice, de se relier à une foi. C’est pourquoi elle peut être associé à la religion où le rapport que l’on a vis à vis des religions, de la spiritualité, de la littérature, la philosophie. Tout ce qui touche à cette maison pousse l’individu à s’ouvrir à quelque chose de plus grand et plus vaste que sa simple existence où l’apparence superficielle des choses. Elle peut le pousser à sortir de sa zone de confort, à s’instruire, s’élever mentalement, intellectuellement, spirituellement. L’inconnu est excitant, l’aventure tentante (où pas, selon les planètes impliquées).

La maison 10

(appelée aussi Milieu du Ciel, énergie de Saturne)

La maison 10 parle de concrétisation, de maturation, de réussite. Elle représente l’apogée de notre existence, c’est pourquoi elle est relié à la carrière (au sens global du terme et pas juste les petits boulot que l’on fait en maison 6). Elle parle de notre élévation sociale, notre vie publique si l’on a du succès, notre possible ascension professionnelle, notre destinée sociale ainsi que notre réputation où la réputation de notre carrière. Elle va aussi montrer notre rapport à l’autorité, aux institutions, à la hiérarchie. Tout ce qui touche à la maison 10 aura une influence sur ce qu’on estime être supérieur, légitime  où nécessaire à notre vie. Symboliquement, la maison 10 va parler de notre père, d’une figure responsable, loyale où envers laquelle on va s’en remettre, parfois de notre patron où notre façon d’être patron (pour ceux qui seront auto-entrepreneur).

La maison 11

(énergie d’Uranus).

La maison 11 est relié aux groupes, aux communautés, aux associations caritatives, aux causes que l’on va défendre. Elle parle de notre vision du future, de nos espoirs, nos rêves, nos projets mais aussi notre reconnaissance où quête de reconnaissance. Elle parle de nos amitiés au sein de groupes où notre rapport aux groupes. On dit d’elle qu’elle parle aussi de nos protections, de notre impact sur un public (si l’on est connu par exemple). C’est une maison futuriste, engagée, visionnaire, volontaire et humaniste. Elle représente le sens même de la fraternité, de ce qui nous touche et nous pousse à nous rassembler collectivement pour un but, un idéal, une cause, un combat.

La maison 12

(énergie de Neptune).

La maison 12 a une connotation négative en astrologie traditionnelle, connotation que je vais nuancer car elle n’est négative que si l’on comprend pas son sens… La maison 12, c’est la dernière maison de la roue du zodiaque, elle marque donc l’achèvement, le retour à la dissolution. Dans un aspect concret, elle peut donc parler d’exil, de solitude, de sacrifice, de retraite, d’introspection, d’hôpitaux, de prisons. En réalité, au niveau profond la maison 12 est une maison d’inspiration, d’imagination, d’intuitions. Elle parle de ce qui nous est caché et qui nous laisse une part de mystère. Elle est le nectar de l’artiste, le dévouement d’un saint, le besoin de se « retirer » de quelque chose, de la vie, du monde pour comprendre et transcender ce qui s’y trouve. C’est la maison des poètes, des religieux, parfois des fous, des guérisseurs, des hyper-sensibles. Relié directement au subconscient, et au niveau énergétique, au plan astral, la maison 12 reflète notre perméabilité à ce qui ne peut être vu, ne peut être vécu par l’aspect concret et matériel de la vie. La maison 12 se comprend avec les sens, les intuitions, les rêves, l’imagination. Toute personne souhaitant vivre harmonieusement cette maison en cherchant à la vivre et la comprendre avec le mental, où l’aspect concret où cartésien des choses deviendra fou car cette maison se touche par l’opposé à tout cela… Elle se capte par des stimulations intuitives, imaginatives, compassionnelles. Par opposition à la maison 6 qui nous parle de travail extérieur, la maison 12 parle de travail «intérieur». C’est la maison où l’on se repose, on se « retire », on médite mais dans un but de s’inspirer et de comprendre les choses par un autre canal où par d’autres perceptions. C’est une prison dans laquelle il faut parfois s’enfermer où s’isoler pour faire mûrir et naître quelque chose qui sera passé par une autre forme de compréhension. Elle va également nous parler de notre Karma. Toute planète positionnée dans cette maison aura donc un lien direct avec nos vies passées.

 

Alexandra

Astrologie Guidance De Vie ©