Eminem, le revanchard de la vie…

 

Le rappeur Eminem alias Marshall Mathers est une personne intéressante à étudier, non seulement parce que c’est le premier rappeur de couleur blanche à avoir eu autant de succès mondialement, marquant ainsi toute une génération, mais notamment parce qu’il est l’exemple même d’un revanchard de la vie, un homme tourmenté ayant vécu moulte épreuves qui auraient pu l’anéantir à mainte reprises, mais qui toutefois l’ont renforcés et ont fait la personne qu’il est aujourd’hui.

 

 

Marshall Mathers est donc né le 17 Octobre 1972 à Saint-Joseph dans le missouri d’une mère qui n’a que 17 ans et d’un père qui l’abandonne lorsqu’il est encore en bas-âge. Concernant le père, qui est représenté en Astrologie par le Soleil ainsi que Saturne, on voit que son Soleil est conjoint à Uranus. Uranus étant la planète des imprévus, des ruptures et instabilités, on peut déjà se douter que la relation au père et surtout que l’homme en lui-même risque d’être instable et que des événements imprévisibles et volatiles peuvent survenir. Saturne, autre image du père et de l’autorité, est en carré à Vénus, ce qui démontre une carence affective et un possible renoncement. Cela a contribué notamment aux frustrations et carences dans sa vie amoureuse vu que Saturne se trouve dans la maison VII, la maison du mariage. Placée ainsi, cela peut laisser présager un divorce, ce qu’il vécut avec la mère de sa fille, mais j’y reviendrai un peu plus tard.

Pour en revenir à ses débuts, on peut dire que l’enfance d’Eminem n’a pas été fort joyeuse… Étant le souffre douleurs de ses camarades d’écoles, il aura vécu ses premières années sous le harcèlement scolaire et même les coups qui n’ont d’ailleurs pas manqué de lui faire risquer la mort, sans compter sur les nombreux déménagements qu’il aura du faire avec sa mère, qui l’élève seule. Concernant l’école et les camarades de classe, et donc, le rapport aux autres, il y a trois planètes qui concernent le social et/où l’enfance, les études. Jupiter, Mercure et Vénus. Il y a aussi 2 secteurs, la maison III (le rapport avec l’entourage proche, les études) et la maison XI (le collectif, les amis). Sachant que Mercure symbolise aussi la seconde partie de l’enfance (cet-à-dire entre le bas-âge, qui est symbolisé par la lune, et l’adolescence, symbolisée par Vénus) on peut voir que toutes ces planètes sont en position de faiblesses et reçoivent des aspects de tension. Jupiter qui est le Maître de son ascendant (sagittaire) et qui représente donc sa personnalité aux yeux des autres mais aussi sa vitalité physique, est positionné dans le signe du capricorne, une position toujours néfaste dans ce signe saturnien car la planète a du mal à exprimer son plein potentiel qui est l’optimisme, une vie sociale épanouie et la chance. On dit de Jupiter en capricorne qu’il est en «  chute » dans le jargon astrologique. De plus, ce jupiter forme un carré à Pluton, (la mort, l’abus, la destruction), ce qui explique certaines de ses épreuves mais pas que. Comme je l’ai dit plus haut, son Soleil est conjoint à Uranus, ce qui veut dire que son identité (soleil) est, et sera toujours empreint de l’énergie imprévisible Uranienne. Cela le prédispose à de possibles bouleversements et accidents dans sa vie. Il y a aussi Mercure (l’enfance, les études) qui est placé justement dans la maison XI, le secteur du collectif et des amis, et tout cela dans le signe du scorpion. Un signe assez mortifère qui montre de possibles agressions et un champ constant de destruction – renaissance afin de pousser l’être à de multiples transformations. Mercure est en carré à la lune. Les rapports à la mère sont instables mais aussi le rapport à ses propres émotions, à l’enfance. Il ressort vraiment quelque chose d’imprévisible et d’énergivore dans son thème, sans compter sur Vénus (le social, la relation aux autres) qui est dans le signe de la vierge, un signe où la planète peine à s’épanouir et où on dit d’elle qu’elle est aussi en chute car elle pousse à la méfiance et à l’inquiétude alors qu’ en essence, elle représente plutôt les plaisirs et la légèreté. Vénus qui encore une fois je rappelle, est au carré de Saturne, montre que la relation qui se fait aux autres est teintée par cette énergie de peur, de méfiance et de castration. Rajoutons à ce rapport social déjà difficile, que son Mars (l’impulsivité, les agressions) est non seulement lui aussi dans un signe qui ne permet pas sa libre expression car il est dans un signe vénusien, la Balance, et donc opposé au signe du Bélier, dont Mars est le Maître. Mais il est en plus pris en sandwich entre Uranus et Pluton, deux planètes destructrices et imprévisibles.  Autant dire que ce cher Marshall s’aventure dans la vie avec déjà quelques casseroles qui commencent à être un peu lourdes. Le lien que peut avoir Mars avec Uranus et Pluton est l’un des rapports les plus destructeurs voir dangereux qui puisse exister. Autant envers soi qu’envers les autres. Cela prédispose l’individu à ce qu’il attire dans sa vie, des événements où des personnes pouvant porter atteinte à son intégrité physique et/où psychologique, ce qui a été le cas lors de son enfance par exemple. Comme l’extérieur n’est que le reflet de soi, ce genre de combinaison peut aussi pousser l’individu à devenir, dans certains cas, un danger pour autrui car la personne est constamment noyée dans ce type d’énergies chaotiques, ce qui peut parfois réveiller les plus bas instincts. (On le voit dans sa musique avec son alter égo maléfique qu’il a inventé, slim shady)

Avant la musique, il est passionné de dessin et de bande dessinée et en effet, sa lune (l’inspiration, le talent) se trouve positionnée dans la maison III, une maison mercurienne qui favorise et avantage donc tout mode d’expression. Positionnée dans le signe du verseau, la lune montre que le moyen d’expression de son émotivité et de son potentiel créateur doit s’exprimer de façon totalement libre voir non-conventionnelle, ce qui correspond aussi à la nature qu’aura pris son art plus tard. La lune en effet, a la chance de recevoir de beaux aspects, avec le soutient de Mars, Uranus, Soleil, ainsi que de Saturne ce qui lui donne tous les avantages autant dans l’endurance, la persévérance que la constance pour pouvoir vivre son art de façon autonome. Le quinconce à Vénus, aspect de tension qui peut mettre du temps à se faire comprendre, a sans doute joué dans le besoin de se chercher et de comprendre dans quoi Eminem pouvait exploiter son talent avant de connaître le succès dont on lui connaît. Le quinconce est un aspect double, pouvant être autant positif que négatif mais surtout inconscient, représentant un cheminement intérieur plutôt lent, qui demande maturation. Le Soleil d’Eminem se trouvant dans la maison XI, secteur qui, au-delà du collectif, représente aussi les espoirs, les protections et les projets, montre qu’il a pu bénéficié d’une figure masculine en guise de protecteur et de guide, dans le cadre de ses ambitions. Cela a d’abord commencé avec son oncle, Ronnie, qui fut comme un modèle pour lui. Premier repère masculin  après n’avoir connu que la déception d’un père absent et de camarades d’écoles abusifs. Premier à lui faire découvrir la musique hip-hop. C’est aussi l’époque où il rencontre celui qui deviendra son meilleur ami, Proof. Fini le temps des abus, l’adolescence commence à devenir pour Eminem un puissant chemin de transformation intérieure et d’exploration, sans pour autant ôter les difficultés qu’il continuera de rencontrer dans le milieux très fermé du rap Américain, pratiqué majoritairement par des personnes de couleurs noires, qui le rabaisseront et lui reprocheront sa couleur de peau. Dans son rapport aux autres (Vénus) il continue donc encore et toujours d’être rejeté (Saturne). Pour autant, il évoluera et enchaînera ce qu’on nomme les «  battles » de rap jusqu’à se faire un nom car Eminem est combatif, rappelez-vous de la fameuse conjonction Mars – Uranus – Pluton dont je vous parlais plus haut. Cela donne un pouvoir immense de régénération et des capacités de persévérance. C’est comme un pitbull qui en veut encore et encore et c’est sans doute ces énergies qui sont, en essence, capable d’être les plus destructrices et d’amener les épreuves les plus violentes, qui ont pourtant aidé Eminem à rester en vie et à se relever à chaque fois qu’il rencontrait des épreuves, alimentant ainsi une rage de réussir, de prouver au monde entier qu’il pouvait lui aussi avoir quelque chose à dire et à faire . Là est tout le paradoxe de la puissance engendrée par un Mars – Uranus – Pluton. La puissance de ces planètes alimentant parfois de la rage de vivre et de la colère, peut être utilisée pour tuer, pour faire les choses les plus sombres, mais elle peut aussi être utilisée pour avoir le courage nécessaire de se battre afin d’ aller de l’avant. C’est donc sans doute cette colère et toutes les épreuves de souffrance et de rabaissement qu’il a vécu durant sa jeunesse qui ont aussi étaient son plus grand salut… Celui qui va l’aider à le propulser dans une envie de revendiquer sa place dans un monde qui ne lui en avait encore jamais faite. Autre figure masculine protectrice et sujet à la propulsion de ses projets (Soleil en maison XI encore une fois), le rappeur Dr Dre qui aura été peut-être le père qu’Eminem n’a jamais eu, symboliquement parlant. Tout comme son oncle Ronnie, il a été l’un des seuls à croire en lui et à le prendre sous son aile afin de le faire exploser comme une étoile dans la galaxie du succès. De plus, lorsqu’on regarde les figures géométriques qui tapissent sa carte natale, on peut voir deux grand trigones reliant sa conjonction Soleil/uranus à la lune et Saturne, qui l’aident en quelque sorte à tenir bon physiquement et mentalement, au-delà des influences chaotiques des autres aspects de son thème. Il y a comme une aide venue du ciel, un puissant soutient astrologique lui indiquant de ne pas sombrer, que quelque chose lui est destiné. Ces trigones étant formés dans des signes d’air = le mode expressif, indiquaient déjà qu’un talent immense d’expression pouvait naître et qu’il fallait juste qu’il trouve son bon secteur et le bon moment pour s’exprimer. Pour Eminem, ça sera celui de la musique et du rap. Une belle revanche qui se traduira par l’expression de Mercure en scorpion, une position qui pousse à utiliser son talent d’expression de façon vulgaire et provocatrice comme à chaque fois que Mercure est teintée de l’énergie plutonienne… Dans le fond, sa fougue et sa violence intérieure, pourra être parfaitement « vomie » dans la nature sombre que prennent ses textes de rap qui en auront choqué plus d’un, mais aussi animé et inspiré un grand nombre. Le Milieu du Ciel (la carrière) en vierge, signe gouverné par Mercure, et conjoint à Vénus ( l’art) ne peut laisser aucun doute sur la réussite artistique mais surtout expressive dont Eminem a eu besoin pour défouler tout ce dont il a pu vivre. Inutile de préciser d’ailleurs que la conjonction Mars – Uranus – Pluton se trouve, comme par hasard, dans le secteur de la carrière (maison X). On voit donc que l’énergie de revanche qui font de lui l’artiste qu’il est aujourd’hui aura été utilisé pour réussir socialement et mondialement. C’est aussi cette image qu’il renvoie à la société, l’image de quelqu’un qui provoque, soulève bien des débats, des amours où des répulsions, mais qui a réussi à utiliser son vécu pour le transcender en quelque chose de constructif ( Mars – Pluton = capacité de régénération ). On comprend aussi pourquoi beaucoup de ses textes parlent de sexe (voir de viol) et ce de façon tout aussi provocante pour ne pas dire totalement dérangeante. Mars et Pluton étant deux planètes profondément sexualisé, Pluton dans ses côtés les plus sombres et sadiques, cela a poussé à teinter son art de ce quelque chose d’extrême comme tout ce que Mars et Pluton peut toucher. Uranus étant aussi dans les parages, cela a animé bien des élans. Là aussi, moyen parfait pour canaliser et défouler des pulsions physiques qu’ Eminem a très certainement du mal à maîtriser dans sa vie.

Toujours est-il que si Eminem a réussi, il reste et restera toujours imprégné de ces énergies instables et destructrices qui hantent sa psyché. En effet, ayant aussi Neptune (l’inspiration mais aussi les addictions) conjoint à son ascendant, on voit qu’il peut à tout moment, si la musique ne lui suffit plus, fuir la réalité de la vie dans certains risques d’addictions, comme cela a été le cas avec ses plongées multiples dans la drogue et l’alcool. En effet, il a d’ailleurs de nouveau frôlé la mort il y a quelques années à force de prendre des médicaments. Mais comme d’habitude, Eminem survit et se régénère, en bon combatif qu’il est (Mars -Pluton). Mise à part cela, en dépit de la musique, on ne peut pas dire que ses rapports aux femmes sont plus joyeux où pacifiques. Avec une mère instable ayant, elle aussi, été dans la spirale infernale de la drogue et médicaments, il n’eut pas de modèle maternel rassurant bien que cette femme a très certainement fait de son mieux au vu des nombreux aspects harmonieux qui relie les planètes d’Eminem à la lune, lune qui symbolise la femme qu’aura plus tard un homme mais surtout sa première femme, sa mère. Les aspects montre que l’amour est là, et qu’elle a quand même essayé tant bien que mal de rattraper les choses tout en ayant dû très certainement se laissé dépasser par la difficulté que sa situation de vie offrait. Sans doute qu’Eminem lui en a voulu de ne pas toujours avoir été forte, de ne pas toujours avoir été le modèle féminin qui aurait apaisé le chaos de ses années dures, avec la peur en quelque sorte de la perdre elle aussi (Lune en aspect de tension à Pluton) mais qu’en même temps il l’aimait et qu’il l’aime dans le fond toujours. (lune – Soleil). Avec une Vénus en vierge au carré de Saturne, Eminem peine à comprendre les sentiments, il peine à comprendre ce que veut dire l’amour car il a été privé de son expression (saturne). Pour lui qui n’a connu que la violence d’une vie faîte de danger et où la mort peut tomber à tout moment, c’est sur ces failles plutoniennes qu’il s’est construit et forcément que la nature de ses relations aux femmes prendraient donc des tournures plutoniennes, teintées de passions, jalousies, destructions (Mars – Pluton) comme on a pu le voir dans sa relation tourmentée qu’il a eu avec Kim, la mère de sa fille et premier amour d’adolescence. Kim qui, à la suite de tromperies et séparation, l’inspirera d’ailleurs à écrire une chanson sur elle en simulant son assassinat. Voilà toute la nature d’un Mars- Pluton – Uranus blessé de par l’idée du renoncement amoureux (Saturne) et du rejet qu’il doit vivre.  Avec saturne, c’est comme si il pensait ne pas mériter l’amour de par la nature castratrice de cette planète et que son insécurité émotionnelle avec cette tendance auto-punitive sera toujours là, quelque part… Mars – Pluton est un grand fanatique des histoires “amour – haine” et ne peut se complaire que dans ces énergies. Pour autant, Kim ne sortira pas si facilement de sa vie et de son coeur, car en dépit des épreuves, des disputes et séparations, ils reviendront presque toujours ensemble et se remarieront même plusieurs fois. (Lune – Saturne en aspect de soutient = la loyauté de la femme). En dépit de l’aider dans ses amours, Vénus en vierge l’aidera du coup dans son art… Utiliser le côté pragmatique et intellectuel des mots et ce de façon totalement méticuleuse et recherchée (vierge) pour exceller et se faire une renommée dans le milieux artistique (vénus). Et même si son art peut blesser car personne n’est épargné par ses textes tranchants (mercure scorpion) pas moins les femmes, que d’autres personnalités connues, il sert dans tous les cas de catalyseurs à une rage et une provocation qui doit bien trouver son exutoire.

Sans doute que la femme qu’Eminem aura le plus aimé dans le fond est sa fille… Arrivée comme un cadeau de Noël, le 25 Décembre 1995, sa fille, Hailie, aura été un autre des plus gros cadeau du rappeur, celle qui le poussera à se battre envers et contre tout pour son bonheur, pour lui apporter ce que lui n’a jamais eu car en effet, rien n’est plus « miroir » que son propre enfant. Si la maison V (celle des enfants) est vide, cela n’empêche pas moins que l’on peut voir par le Maître de la maison V qui est Mars, l’obsession et encore une fois, l’obstination qu’il aura pour assurer à sa fille la vie décente que lui n’a pas eu. ( Mars – Pluton). Pluton le grand transformateur aura fait évoluer l’enfant intérieur d’Eminem par l’arrivée de sa propre fille montrant alors l’image d’un vrai papa combattant et idéaliste de son enfant. On voit d’ailleurs que le Maître de sa maison IV (le foyer, la famille) est aussi Neptune, la dépendance à la famille qu’il a construit lui est donc importante, tout cela pour pallier au manque qu’il a pu ressentir dans la sienne étant petit.

D’un point de vue d’astrologie karmique, on constate à travers ses noeuds lunaires que son noeud sud (le bagage des vies antérieures) est placé dans le signe du cancer, un signe qui touche encore une fois à la famille, l’enfance, le passé et la mère. Cela dans la maison VIII, secteur qui concerne encore une fois la notion de pouvoir, de mort, de transformation, d’abus et de violence parfois. En opposition, le noeud nord (ce vers quoi il doit aller dans cette vie) est positionné en capricorne (l’adulte, le responsable, le bosseur) en maison II ( le côté matériel de la vie, la façon que l’on a de gagner de l’argent). Il est donc possible que dans ses vies antérieures, l’âme d’Eminem a pu être incarné dans des cercles familiaux difficiles avec des rapports destructeurs, des demandes de renoncement où encore des abandons. (et ce qu’il en ai été la victime où le bourreau). Il est possible qu’il ai eu du mal à grandir et à se défaire de ses troubles d’enfance que cette vie-ci lui demande (enfin) de régler par le fait de devenir adulte, et de prendre en main la pleine responsabilité de son devenir, autant affectivement que professionnellement. Sans doute qu’il a déjà été habitué au chaos famillial et que c’est aussi pour cela qu’il réussit autant à survivre et à sortir plus fort et combattant de toutes les épreuves qui lui tombent dessus dans cette vie. Certainement qu’il a pu également avoir des talents créatifs dans ces autres vies et que cette vie-ci lui donne enfin le feu vert à sa pleine expansion. Le régent karmique de son noeud nord (saturne) lui a montré que par les renoncements et frustrations qu’il a pu endurer toutes ces années, il a pu paradoxalement gagner en maturité et devenir enfin non plus la victime de ses épreuves, mais le victorieux en faisant quelque chose de concret (saturne) pour transcender toutes ces carences. Ces choses concrètes passent forcément par l’expérience relationnelle et les associations aux autres (maison VII). Le noeud nord en maison II transforme forcément le domaine financier, on le voit avec le fait qu’Eminem est partit du coup de la pauvreté pour finir avec une vie financière plus qu’aisée, grâce à l’exploitation totale de ses talents et à une persévérance inégalée.

Voilà donc l’exemple même d’un homme révolté et rebelle (typique Soleil – Uranus) que j’appelle, le revanchard de la vie. Un homme qui a utilisé ses plus grosses souffrances pour en faire ses plus gros succès. Il fait partit de ceux dont la vie n’a pas épargné et qui pourtant lui a laissé une porte de sortie à son malheur, en l’amenant à découvrir comment il pouvait utiliser son pouvoir et les énergies destructrices qui rôdaient autour de lui et en lui (Mars – pluton – Uranus) pour les sublimer en les canalisant dans quelque chose de constructif (la musique). Bien sûr, il est quand même aidé car beaucoup de ces aspects de tension reçoivent quand même pas mal de soutient d’autres planètes et autres aspects harmonieux, comme si en dépit de toute la souffrance, une bonne étoile brillait constamment au-dessus de sa tête. Eminem fait aujourd’hui partit de l’un des artistes à avoir le plus vendu d’albums dans l’histoire de l’industrie musicale et à avoir le plus vendu d’albums en-dehors des Etats-Unis. A chaque fois que l’un de ses disques sort, et ce même après des années et des années de silence, le public est toujours là, au rendez-vous, comme si tout ce qu’il touchait se transformait en or. Il a, à ce jour, atteint le respect de tous. De toutes les cultures, de toutes les couleurs de peaux, de tous les milieux musicaux, se faisant même nommer par beaucoup comme le «  Dieu du rap ». Quoi de plus beau comme revanche après toutes ces années à subir l’horrible pensée de ne pas être digne de la vie… Le seul défi d’Eminem à ce jour, est de continuer de canaliser ces énergies dans ce qu’il a de plus talentueux car avec Neptune à l’ascendant, le risque des addictions, teintées de cette capacité d’auto-destruction plutonienne et Uranienne, rôde toujours, et qu’elle aura constamment besoin d’être redirigée vers quelque chose.  A ce jour, les textes d’Eminem sont toujours provocateurs mais quelques peu plus sages et surtout inspirants. L’une de ses chansons (beautiful) incite justement chaque personne ayant vécu des choses dure et plus où moins similaire à ce qu’il a vécu à se battre en véhiculant un message de compassion et de soutient. En effet, sa lune en verseau ( l’humanisme, l’amour fraternel par excellence) s’exprime pleinement,  lui apportant la touche finale de générosité et d’empathie (Neptune) qui aideront chaque personne écoutant ses chansons, à ne pas baisser les bras car si une porte de sortie a été possible pour lui, elle peut être possible pour tout le monde… Eminem est l’exemple même de comment il est possible de sublimer les énergies difficiles d’un thème natal.

Alexandra,

Astrologie Guidance De Vie ©