Browsing Category:

Non classé

Jupiter rentre chez lui ! (pour un an)

Après avoir passé un an dans le signe du scorpion et avoir mis en lumière moult affaires concernant toutes les énergies de ce signe, Jupiter rentre dans son signe, là où il se sent à l’aise pour œuvrer, cet-à-dire, le sagittaire !

Jupiter en essence représente la justice, la loi, et au niveau supérieur, les grandes morales qui questionnent l’être humain sur sa quête du sens de l’existence comme la philosophie, la spiritualité, les grandes études. Les voyages (intérieurs et extérieurs) que l’on peut vivre pour élever sa vision des choses et s’enrichir de l’inconnu. Il représente aussi les croyances que l’on a et là où une possibilité d’expansion est possible. C’est une planète de chance, d’élévation, d’apprentissage mais aussi de retour de bâtons pour ceux qui ont trop profité d’avantages aux dépends d’autrui. Planète du lointain, elle représente aussi l’étranger, les longs déplacements et tout ce qui diffère de notre petit pourtour, de notre zone de confort.

Le sagittaire, le signe qui lui est donc associé est dans cette même nature. C’est un signe qui est profondément philanthrope, optimiste, théâtral, justicier, moraliste, aventureux et qui ne supporte pas les injustices. C’est un signe de sociabilisation et de défense de la moralité au sein d’une société.

Lorsqu’une planète rentre dans son signe, le signe en devient donc renforcé. Ce qui est intéressant, c’est que nous nous trouvons du coup avec trois signes renforcés en cette ère, vu que Neptune est chez lui, en poissons, Saturne est chez lui en Capricorne et maintenant Jupiter en sagittaire.  Nous avons deux signes profondément spiritualiste, humaniste et dévoués à des causes comme le poissons et le sagittaire. D’un autre côté, le Capricorne nous parle d’apprentissages et de discipline. Il est celui qui nous pousse à gagner en sagesse et maturité avec notamment pour principe de faire récolter ce qui a été semé. Nous pouvons du coup avoir une idée sur les tendances énergétiques de cette période. Une période qui marque profondément le besoin de se rassembler contre toute forme d’injustices, de défendre les opprimés, de s’élever spirituellement où tout simplement humainement. Ce sont donc des périodes de grande évolutions pour les conceptions et croyances humaines. Jupiter en sagittaire pourra renforcer par exemple durant un an l’envie d’accroître ses connaissances, qu’elles soient littéraires, philosophiques où autre. La planète peut donner envie de reprendre des études. On pourrait chercher à élargir son horizon en s’enrichissant de personnes et de styles de vies tout à fait différents. On pourrait avoir envie de trouver une foirenforcer sa foi. Les religions mondiales peuvent connaître des événements imprévisibles, cela variera selon la nature des aspects qui seront faits à Jupiter tout au long de cette année. Il y aura peut-être plus de justice d’ailleurs au sein des religions. Des zones d’ombres pourraient être mises en lumières. L’envie de voyager pourra être plus forte, le besoin de s’investir pour des causes humanitaires aussi. Le sujet épineux concernant les réfugiés, les immigrés pourrait être encore plus mis en avant et amener à de grandes décisions gouvernementales selon les pays concernés. La justice, les lois où la façon qu’a d’exercer la justice pourrait être contestée, remise en cause où de toute façon susciter des débats, peu importe la nature. L’envie d’exotisme et de dépaysement pourrait croître chez beaucoup de personnes les amenant peut-être à vivre des expériences inattendues mais profondément enrichissantes.

Mais pour voir plus en amont ce que les énergies céleste de cette entrée en Jupiter révèlent, regardons de plus près la carte du ciel à ce moment-là…

Symboliquement parlant, l’arrivée même de Jupiter en sagittaire est intéressante car elle se fait en conjonction à la lune qui elle, se trouve toujours dans le signe du scorpion dans les derniers degrés. Cela peut montrer une réelle ascension de l’ombre à la lumière. La lune en scorpion termine ses dernières purifications avant de rejoindre Jupiter qui a pour but d’amener l’humanité vers une expansion à la vie, à l’autre, aux différences ! Une Lune Jupiter donne généralement de l’optimisme, de l’abondance de la générosité. Néanmoins, tout ne sera pas tout rose vu que cette configuration sera au carré de la planète Mars. Cela veut dire qu’il pourra y ressortir quelque chose de combatif. Certaines croyances concernant la famille où la patrie pourront augmenter. Il pourrait y avoir par exemple ceux qui vont de plus en plus entrer en lutte contre tout ce qui est étranger  comme, au contraire tous ceux qui pourront entrer en lutte pour les défendre. Dans tous les cas, on défends certaines croyances en se battant pour elles où contre elles. Des figures de loi, où d’ordre religieux pourraient connaître des contestations grandissantes au sein de nos sociétés, un désir d’affranchissement où de vivre une spiritualité plus libre comme au contraire certains pourraient défendre encore plus leur religion (avec le risque de tomber dans un certain dogmatisme vu que Neptune est en carré à Mercure qui lui aussi se trouve en sagittaire). D’ailleurs, parlons de ce fameux carré. Un Mercure et Neptune bien intégré apporte d’énormes capacités médiumniques, intuitives créatives. Il favorise la transcendance mentale et l’inspiration. Mais en aspect de tension, cela montre un déséquilibre où de possibles excès. Il pourrait y avoir des idéologies grandissantes où que certaines idéologies soient mises en lumières. Beaucoup de mensonges et de cachotteries sociétales sont possible avec cette configuration. La façon de raisonner est disproportionnée car le Mercure sagittaire pense grand et haut, mais avec Neptune en tension c’est un idéalisme déraisonné qui se profile. On se bat pour des idées, des croyances sans juste mesure ni discernement. Une paranoïa collective peut aussi grandir. Dans les bons côtés, un Mercure – Neptune reliant le signe poissons et sagittaire oblige l’humanité à se relier à plus grand qu’elle, de retrouver foi en quelque chose mais surtout de prendre position contre des injustices, de se dévouer à des causes humanitaires où sociétales importantes.  Le Soleil et Neptune étant en trigone, cela accentue encore une fois la sensibilité, la compassion et une ouverture de conscience pour cette année 2019.

Au niveau environnemental, des risques avec le domaine de l’eau sont possible (notamment lors de déplacement où empêchant des déplacements) tout comme des risques d’épidémies, allergies et intoxications. Que cela soit alimentaire, médicamenteux etc. La rétrogradation de Vénus en Balance en opposition à Uranus montre que cette année pourrait connaître encore pas mal de purification et leçons sur le domaine financier, artistique, amoureux et au niveau des loisirs. La vie sociale pourrait connaître quelque rebondissements et instabilités tout comme la vie politique avec des heurts de diplomatie entre pays et l’économie mondiale. Parfois une rupture avec la jeunesse où révolte de celle-ci. 

Pour moi il est donc clair que cette année en lien à l’arrivée de Jupiter en sagittaire nous confronte à notre humanité dans le sens large du terme mais aussi à nos idéaux, nos projets, nos envies d’aider, d’évoluer, de s’instruire, de partir à l’aventure, de défendre ceux dans le besoin. C’est une année placée sous le symbole de l’expansion et de l’évolution, où du moins les énergies célestes nous poussent en ce sens. .

Concernant les gens du signe du sagittaire où ayant pas mal de planètes importantes positionnées en ce signe, Jupiter va venir passer au-dessus de votre tête. Généralement, Jupiter est une planète de chance, elle pourra accroître le symbolisme concerné des planètes qui se trouve dans ce signe. Vous pourriez avoir envie de voyager, de vous élever spirituellement où sur un autre domaine, vous pourriez vous sentir plus sociable où optimiste. Un regain d’énergie vous sera donné, ce qui pourrait vous donner joie, enthousiasme et l’envie d’aller plus loin, plus haut pour diriger votre vie. Évidemment, à voir le reste des aspects, si ce dont vous avez en sagittaire forme de mauvais aspects, peut-être que vous pourriez avoir des soucis où imprévus concernant la loi, la justice où que vous pourriez être amené à éclaircir certaines choses sur ce sujet où tout simplement passer à l’action pour officialiser des choses. Attention à la prise de poids qui peut être possible. Jupiter pousse toujours à une expansion, parfois de graisse où de boulimie, le foie peut être sur-activé alors soyez attentifs. Généralement, c’est un transit qui vous sera plutôt positif. C’est le moment de sauter dans le vide, d’oser l’inconnu, d’aller hors de votre zone de confort, vous serez guidés. C’est le moment pourquoi pas de reprendre vos études, d’accroître votre soif de connaissance etc Pour les gens du signe Lion, Bélier où ayant des planètes / points important en ces signes sur votre thème natal, vous aurez Jupiter en transit de trigone, pour les verseaux, Balance en sextile. Ces transits positifs pourront aussi vous apporter de la joie, du renouveau, de l’optimisme, de l’envie d’aller de l’avant, voir pourquoi pas vous soutenir dans des moments pénibles. Il seront plus mesurés et moins ressentis que ceux pour les sagittaire mais toujours présents. Pour les gens des signes Poissons et vierge où ayant des planètes / points importants en ces signes, vous aurez ce transit en carré. Il peut vous donner aussi de l’optimisme mais peut-être un excès d’énergie qui pourra être mal redirigée, comme sur-évaluer des situations où des compétences que vous pensez avoir, exagérer vos propos, vos idées, vos croyances, parfois avoir des soucis avec les lois, la justice, l’autorité, de vous faire aller dans une vie d’excès sur pleins de domaines. Jupiter en carré vous obligera sans demi-mesure à élargir vos horizons, vous sortir d’une routine où d’une façon étriquée de voir les choses et pourquoi pas pour certains d’évoluer autant spirituellement que philosophiquement. Un peu le même risque pour les gens du Gémeaux mais avec un peu moins de force que le carré.

Alexandra

Astrologie Guidance De Vie ©

Le Noeud Nord arrive en Cancer

Le nœud nord (ce vers quoi le monde doit / va se diriger) arrive dans le signe du Cancer pour un an et demi. Qu’est-ce que cela veut dire ? Cela démontre que l’humanité sera amené à «  travailler » son rapport à la famille, à ses racines, à l’habitation, à la patrie, aux enfants d’une façon particulièrement soutenue durant cette période.

Cela pourra donc réveiller au sein de l’inconscient collectif tous des événements en lien à ces sujets. Au niveau sociétal, cela montre une concentration plus palpable des gens au sujet de l’environnement mais aussi sur notre façon de nous alimenter. Les peuples pourront se diriger vers la défense de la famille, des enfants et de tout ce qui se rapporte à leurs racines ce qui peut aussi dans les moins bons côtés appuyer une progression du nationalisme, du populisme (Ce n’est donc pas étonnant ce à quoi nous sommes en train d’assister dans les sujets d’actualité) ainsi que l’accroissement de comportements conservateurs et de repli sur soi. Pourquoi? Tout simplement parce que le Cancer est notre cocon, c’est ce que nous renvoie notre passé, notre éducation, nos ancêtres, notre famille. Le besoin d’appartenance est de sécurité est important tout comme le fait de pouvoir honorer notre propre patrie. On retrouve donc beaucoup de l’énergie du Cancer dans les thèmes de nationalistes où populistes (et ce qu’ils soient de gauche où de droite), avec les bons et les moins bons côtés que cela peut apporter. Comme dans tout dans la vie, il y a la dualité du bon et du moins bon, dans tous les cas, tout ce qui nous renvoie à notre passé, nos liens familiaux, là d’où l’on vient, ainsi que notre sécurité émotionnelle intérieure sera quelque chose qui sera fortement stimulée dans la collectivité, tout comme le rapport à la mère, à la maternité. Un pic sociétal de grossesses où de naissances pourrait exceptionnellement grimper durant cette période d’un an et demi et parfois au contraire que des soucis liés aux grossesses, à la fertilité des citoyens pourraient de plus en plus êtres soulevés. Ne pas oublier que le cancer est un signe d’eau, cela peut donc montrer au niveau climatique des catastrophes naturelles ayant un lien particulier avec cet élément (inondations, tsunami, mais aussi froid, tempêtes de neiges)

Regardez sur votre thème natal dans quelle maison l’énergie du cancer se trouve pour voir le secteur de votre vie qui sera très stimulé durant ces un an et demi. Regardez également la position de votre lune sur votre thème (parce qu’elle représente le signe du cancer) afin de voir aussi ce qui sera activé.

Dans le sens symbolique d’apprentissage, le nœud nord cancer nous invite à recontacter notre sensibilité, notre empathie, notre façon de nourrir l’autre et de nous nourrir soi-même où notre façon de chercher à être nourri. Autant au sens propre du terme, cet-à-dire, au niveau de l’alimentation, mais aussi au sens plus large cet-à-dire émotionnellement. A l’opposition du Capricorne, le cancer nous demande de détruire les carapaces de protection pour aller directement dans le noyau fécond de notre vulnérabilité mais aussi de notre douceur, de notre sensibilité. La vie nous invite à nous tourner vers notre foyer et une certaine simplicité où douceur de vie. Elle nous invite aussi du coup à régler tous les soucis, les non-dits, les blocages qui sont encore présent au sein de l’environnement familial, notamment vis à vis de la mère.

Alexandra

Astrologie Guidance De Vie ©

Les Aspects entre planètes

En-dehors des signes, des planètes et des maisons sur un thème, il y a aussi le rapport qu’ont les planètes entre elles, on appelle cela les aspects. Le fait de voir ces rapports peuvent nous permettre de mettre en lumière certaines de nos contradictions, de montrer nos challenges, nos potentiels, nos facilités où difficultés. En astrologie nous avons pour habitude de catégoriser deux types d’aspects, ceux dits positifs où harmoniques et ceux dits négatifs où conflictuels. Cela est une analyse simpliste et réductrice car en réalité, il n y a pas de positif où de négatif, tout dépend de comment nous comprenons les différentes parts de nous-mêmes, comment nous réussissons à nous servir de nos épreuves pour évoluer, et de comment nous redirigeons les énergies qui sont à notre portée.

 

● L’aspect de Conjonction ●

Une conjonction est présente lorsque deux planètes sont positionnées côtes à côtes dans un thème natal. Plus le degré de proximité entre ces deux planètes est réduit, plus l’aspect est fort. Nous permettons pour toute planète touchant le Soleil et la Lune une orbe (cet-à-dire l’écart entre les deux planètes) de maximum 10 à 12°. Pour les autres planètes nous resterons sur du . Plus l’orbe est réduite, plus l’aspect sera fortement ressenti chez l’individu. Lorsque deux planètes sont conjointes, surtout à un degré serré, nous ne pouvons plus considérer les planètes individuellement ni les définir chacune à leur tour. Les deux fusionnent pour ne faire plus qu’un champ d’énergie, ce qui veut dire que le symbolisme d’une planète sera forcément associé à la planète avec laquelle elle se trouve en conjonction. Il faudra alors prendre en considération un nouveau symbolisme associé à la fusion des deux planètes impliquées.

Prenons pour exemple un Soleil conjoint à Vénus. On ne devra plus considérer le Soleil seul, mais le prendre en compte sous l’énergie vénusienne et vise versa. C’est comme si en quelque sorte, on se retrouvait avec un Soleil en Balance. La personne dont l’identité est représentée par le soleil incarnera comme valeur égotique le besoin où le désir de plaire, une capacité certaine à se sociabiliser avec un goût prononcé, soit par tout ce qui est esthétique, artistique soit diplomatique. La conjonction est souvent considérée chez les astrologues comme un aspect positif où facile, ce qui n’est pas forcément vrai vu que les deux planètes mélangent leur énergie pour insuffler à l’être une force supplémentaire qu’il va devoir gérer tant bien que mal selon la nature des planètes. Ce n’est donc pas toujours facile. Au contraire, parfois certaines conjonctions, de par la fusion qu’elles créent, peuvent amoindrir l’une des deux planètes où absorber les qualités de l’une en l’autre en évitant pour le coup à cette autre planète de fonctionner de façon individuelle et d’exprimer sa pleine puissance.

Prenons pour exemple une conjonction entre Mars et Vénus pour un homme. Mars et vénus sont les deux archétypes yin et yang qui sont censé aller de paires. Sauf que dans ce cas précis, ils ne se donnent pas la main pour créer leur équilibre, ils se mélangent l’un dans l’autre pour ne faire plus qu’un. Sachant qu’un homme est principalement incarné par Mars et que Mars lui sert notamment à affirmer son identité masculine et sexuelle, cela veut dire que sa masculinité sera toujours teintée d’une énergie de féminité ce qui ne rend pas à l’aise la planète Mars. Il n y a pas d’équilibre, il y a fusion, ce qui n’est pas la même chose. La conjonction n’est donc pas forcément à considérer comme un aspect facile. Si cette propre conjonction forme des aspects de tension avec d’autres planètes, elle sera encore plus difficile. D’où l’intérêt de prendre le thème dans sa globalité.

Au niveau du symbolisme des cycles lunaires, on peut voir une conjonction comme le moment d’une nouvelle lune. C’est un moment de commencement, de départ à quelque chose. Les gens ayant une où plusieurs conjonctions sur leur thème ont pour mission d’initier des choses en lien au symbolisme des planètes. Au niveau karmique, c’est parfois le moment venu d’un nouveau cycle d’âme.


● L’aspect de Sextile ●

Le Sextile est un aspect de 60° entre deux planètes. Il correspond si on veut à deux planètes qui se trouvent dans des signes différents mais compatibles ( par exemple du Bélier au gémeaux nous avons un sextile. Du Scorpion au Capricorne nous avons un sextile etc). Le Sextile est considéré comme un aspect facile car reliant deux signes qui se comprennent et que chacun, dans son propre signe, peut s’exprimer tout en donnant la main à l’autre pour faire ressortir quelque chose de constructif et souvent de créatif de leur interaction.

Pour autant, se comprendre ne veut pas dire fonctionner de la même façon, donc le sextile est un aspect que je considérerais comme un faux-facile. C’est un aspect qui demande une certaine organisation dans la compréhension de comment une planète et l’autre peuvent se soutenir et coopérer dans le but de créer quelque chose ensemble. Pour autant, on peut dire que cet aspect est équilibré. Prenons pour exemple la planète Vénus en scorpion et la planète Mercure en capricorne qui se trouvent chacune à 3° dans leur signe. Elles forment donc un sextile entre elles. Vénus et Mercure auront donc une facilité pour créer quelque chose ensemble. La créativité et le sens artistique de vénus va pouvoir inspirer la capacité d’expression de Mercure et l’expressivité de Mercure va pouvoir aider vénus à s’exprimer dans une discipline créative. Vu que les signes impliqués sont différents, il s’agira d’essayer de trouver un terrain d’entente pour se comprendre et voir en quoi l’une peut servir l’autre. Si mercure en capricorne veut écrire par exemple. Vénus scorpion l’incitera à écrire sur des romances dramatiques , où des sujets abordant la psychologie, les abus où pourquoi pas l’érotisme (l’énergie du scorpion teintée à vénus). Si vénus scorpion par exemple aspire à faire de la musique métal, elle pourra le faire mais seulement de façon perfectionniste, disciplinaire avec un travail acharné (Mercure Capricorne). Il s’agit donc de faire coopérer les deux planètes afin de faire ressortir quelque chose de constructif ensemble.

Dans le symbolisme des cycles lunaire, le sextile peut faire penser au premier croissant, là où les énergies commencent subtilement mais sûrement à croître. C’est là où l’on poursuit ce qui a été commencé à l’étape de la conjonction. C’est là où nous pouvons avoir des premiers appuis et soutient.


● L’aspect de Carré ●

Le carré se forme lorsque deux planètes se trouvent à un angle de 90°. Cet aspect est considéré comme étant sûrement le plus difficile car il montre un tournant qui oblige à passer à l’action où à prendre une décision. Il se fait symboliquement entre deux signes qui ne sont pas compatible, par exemple, le Bélier et le Cancer, il s’agira donc de trouver des solutions qui pourront autant permettre à l’une des deux planètes de s’exprimer tout comme à l’autre. Encore une fois, difficile ne veut pas dire forcément négatif car c’est aussi grâce aux carrés que les gens se challenge vont de l’avant et donc fuient toute immobilité. La tension est telle qu’elle peut pousser un individu à aller loin dans la vie pour évacuer cette tension. D’ailleurs, les carrés se trouvent souvent dans les thèmes de gens qui réussissent. Bien sûr, ils se trouvent aussi chez beaucoup de criminels où de gens qui ont des vies difficiles mais ce qui fait la force de l’un à utiliser ses énergies de tension pour créer plutôt que pour détruire où s’auto-détruire est propre à chacun. En réalité le carré montre que deux planètes se font la lutte où qu’il y a de toute façon une tension où expression trop forte entre elles. Chacune souhaite exprimer son potentiel indépendamment de l’autre ce qui n’est pas possible vu que puisqu’elles sont lié par un aspect, la vie, les oblige en quelque sorte à faire quelque chose ensemble, d’où la tension qui est générée. A chaque fois que l’une des planètes voudra agir seule, elle sentira la tension de l’autre qui veut agir aussi où sentira du moins une contradiction à cette autre planète. Je souhaite pointer quelque chose de primordial et que très souvent, peu d’astrologues parlent. Je vois une différence entre les carrés se formant entre des planètes rapides où lentes.

Par exemple, un carré entre Mercure et la Lune (qui représentent directement deux part de notre personnalité) sera différent d’un carré entre Mercure et Saturne (Saturne ne représente pas directement notre personnalité). Un carré entre Mercure et la Lune montrera une lutte entre deux parts de nous-mêmes qu’on ne réussit à concilier tandis qu’un carré entre Mercure et Saturne représente plutôt un conflit entre une part de nous et une part collective, inconsciente (voir karmique avec Saturne) qui peut nous limiter. Avec Saturne à Mercure, ça sera par exemple la sensation d’être limité à s’exprimer, et vu que Mercure est aussi notre état d’esprit, cela peut aussi amener une tendance à la morosité, au cynisme. Des circonstances extérieures et donc possiblement indépendamment de nous (climat sociétal, familial, karmique etc) nous donnera de par les circonstances que cela amène, à nous sentir possiblement limité sur nos capacités expressives. Le conflit est donc plus relié entre nous et une part inconsciente alors qu’avec la Lune et Mercure, c’est un conflit directement lié avec soi-même de façon consciente. Prenons l’exemple d’un carré entre la Lune et Mercure justement avec les signes Bélier Cancer et les maisons associées à ces signes la maison 1 et la maison 4. Un Mercure en Bélier en maison 1 sera très individualiste, très actif, ayant besoin de partir à la conquête du monde, des autres, de dire haut et fort ce qu’il pense, mais il se sentira toujours en lutte avec une autre partie de lui-même, sa lune en cancer qui lui donnera aussi besoin d’intimité, de se concentrer sur son foyer et qui aspirera à une vie plus tranquille. Le tiraillement se fera donc entre son état d’esprit et ses besoins, sa façon de penser sa façon de ressentir… Entre son besoin de ne penser qu’à son individualité et le besoin de penser à sa famille. Le carré non-conscientisé pourra du coup frustrer la personne qui ne saura que faire de ces énergies et chez qui à force, cela pourra générer une colère. Elle pourra tantôt essayer de nourrir son Mercure Bélier et partira donc à la conquête du monde, fera du sport, privilégiera le besoin d’imposer ses opinions au monde, mais elle ne respectera pas ses besoins lunaires qui sont de rester auprès de sa famille, de parfois rien dire, être au calme et aspirer à plus de tranquillité et pourquoi pas de passivité. Et tantôt elle privilégiera son besoin de rester au calme, de nourrir sa famille etc mais sera toujours insatisfaite de ne pouvoir partir à la conquête du monde et d’être en mouvement. Alors comment faire ?

Le but du carré est de trouver «  un terrain d’entente » qui puisse permettre à la personne d’utiliser ses deux parts conflictuelles de sa vie où d’elle-même. Elle pourrait donc devenir une aventurière où une sportive qui va partout Tout en amenant sa famille avec elle par exemple, un peu à l’image du nomadisme. Où alors elle pourra dire haut et fort ce qu’elle pense (Mercure Bélier) mais dans le but de défendre sa patrie, où se battre pour des valeurs traditionnelles où familiales (Lune Cancer) ainsi, la personne respectera ces deux parts conflictuelles d’elles-mêmes dont elle utilisera la tension générée pour en faire une force. Dans le cas de Mercure – Saturne. Prenons le même exemple, un Mercure en Bélier et un Saturne en Cancer. La personne pourra par exemple se sentir limitée (de par les circonstances, l’éducation, des événements où autre, voir surtout dans quelle maison est positionné Saturne afin de voir la principale racine de cette limitation où sensation de limitation) à ne pas dire ce qu’elle pense (Mercure) quand bien même elle le désirerait (Bélier), elle se sentira donc limitée. La vie en réalité cherche à lui apprendre de par Saturne à gagner en sagesse et maturité avant de parler. Où d’être active certes mais de façon mesuré et consciencieuse. C’est une fois qu’elle aura compris comment parler avec discernement et maturité qu’elle pourra utiliser ses deux énergies pour créer quelque chose de constructif à sa vie. Par exemple, Dire haut et fort ce qu’elle pense mais avec juste mesure et après avoir tourné 7 fois la langue dans sa bouche avant de s’exprimer. Cela donnera pour le coup à son Mercure Bélier une expressivité beaucoup plus audible et crédible sans enlever à l’intransigeance d’un Bélier qui saura se faire entendre. Voilà comment se servir de ses carrés de façon constructif !

Je conseillerai donc aux gens qui voient moult carré dans leur thème de ne pas s’affoler. Si les carrés se font entre deux parts de vous (par exemple entre planètes rapide Soleil, Lune, Vénus, Mars, Mercure) essayez d’exploiter vos différences dans quelque chose où vous pourrez vivre vos deux parts de vos vies où de vos personnalités en même temps. Si les carrés se font entre une part de votre personnalité et une part plus collective et inconsciente (Pluton, Uranus,Saturne,Neptune,Jupiter), regardez d’abord dans quelle maison et donc secteur de votre vie se trouve la planète lente puis essayez de voir en quoi elle vous limite où exagère une part de vous, voyez en quoi elle peut servir cette part de vous.

Dans le symbolisme des cycles lunaires, le carré correspond au premier quartier de la lune qui montre un moment crucial où les énergies lunaires croissantes commencent à s’intensifier.


● L’aspect de trigone ●

Le trigone est considéré comme l’aspect le plus facile en astrologie car il relie deux planètes (avec un angle de 120°) dans deux signes de même élément (eau – eau, terre – terre, feu – feu, air – air). Le porteur d’un trigone aura à faire à des facilités dans l’expression des deux planètes impliquées dans le trigone, ne lui demandant pour le coup que très peu d’effort. Un Mars en Bélier et un Soleil en Lion donnera par exemple chez l’individu beaucoup d’audace, d’endurance et de force pour mener à bien des activités sportives sans trop d’effort où de difficultés. Néanmoins, il faut faire attention avec cet aspect car il est symbole de passivité. L’individu étant habitué à moins persévérer pour obtenir ce qu’il veut et à être moins « challengé », il pourra tomber dans une sorte de paresse et même de complaisance comportementale par exemple qui ne laissera pas beaucoup de place à une remise en question personnelle et donc à une possibilité d’évolution. Le trigone est agréable et permet de souffler un peu où avoir des portes de sorties à certaines épreuves lorsqu’une personne a pas mal de carré sur son thème, cela l’aide à se « reposer » sur certaines facilités, notamment lors de transits planétaires. Le trigone peut montrer des talents innés où des prédispositions de comprendre une chose où réussir dans un domaine sans trop de complications.

Dans le symbolisme des cycles lunaires, il correspond à la lune gibbeuse, là où les énergies sont fortes et portée vers un mouvement de l’avant. C’est là où l’énergie créatrice est à son paroxysme.


● L’aspect d’opposition ●

L’opposition se fait lorsque deux planètes se trouvent tout simplement dans le signe opposé au leur par un angle de 180°. Il est considéré difficile en astrologie, bien que moins que le carré car l’aspect se fait dans des signes complémentaires. Je vais justement préciser ce point car pour moi l’opposition n’est pas en soit difficile mais nous parle de trouver l’équilibre et de savoir concilier les deux parties antagonistes de soi et de notre vie. Le Lion par exemple aura besoin du verseau pour trouver un sens collectif à sa générosité et à son rayonnement égotique et le verseau aura besoin du lion pour savoir s’imposer et rayonner au sein d’une collectivité. Il faut avec ces deux signes pouvoir nourrir le soi avec les autres sans pour autant dénigrer ni le soi, ni les autres. Les deux signes sont différents mais chacun porte la graine invisible de l’autre pour former un « tout ». Le souci de l’opposition fait que comme toute balance, elle peut parfois pencher plus d’un côté, parfois pencher plus de l’autre. Deux parties de notre vie où de notre personnalité peuvent être sur-activer à un moment où à un autre, générant toujours la tension de la partie opposée. Le tout est de remettre sans cesse l’équilibre.

Prenons l’exemple d’un Soleil opposé à la Lune dans l’axe capricorne – Cancer. Un Soleil en Capricorne aura besoin d’incarner une personnalité mature et responsable, tout en pouvant aussi incarner en même temps une personne émotive et innocente où portée sur les valeurs de sensibilité avec la Lune en Cancer. Le but d’une opposition est de pouvoir nourrir les deux sans trop se perdre ni dans un, ni dans l’autre. L’opposition est donc un travail intérieur permanent de rééquilibrage. Les maisons où se trouvent les planètes en oppositions représente un axe qui demande à être nourri. On ne peut nourrir qu’une maison sans déséquilibrer le besoin de vivre celle qui lui est opposée et vise versa.

Dans le symbolisme des cycles lunaires, l’opposition est associée à la pleine lune, là où il y a un accomplissement entre le Soleil et la Lune justement. Un équilibre de nos parents intérieurs, et entre nos énergies d’extériorisation et d’intériorisation. Quelque chose arrive à maturation et peut être vu des «  deux côtés » de la perspective. Au niveau karmique, quelque chose arrive à son terme au niveau de l’âme durant cette incarnation.


● Le Quinconce ●

Le quinconce est considéré comme un aspect dit « mineur » en astrologie mais aussi comme le plus important des aspects mineurs et détient donc une certaine force. En astrologie karmique, il montre un besoin « urgent » de faire quelque chose, C’est « un désir d’âme » entre les deux planètes qui sont en lien avec cet aspect. Il comporte une certaine fatalité, pouvant amener tout tas d’expérience de l’ordre de la destinée. Cet aspect relie deux planètes à 150° et se fait après le trigone et juste avant l’opposition. Il est donc un passage, un pont entre la facilité et la tension qui doit être comprise pour arriver à un accomplissement (que représente l’opposition). Cet aspect agit surtout dans le sub-conscient de la personne et ne réagit donc que très souvent de façon incontrôlée et non conscientisé chez le porteur, d’où sa connotation karmique et sa difficulté à le comprendre où à l’utiliser dans les débuts de sa vie. Dans ce cas-ci, deux signes ne se comprennent pas du tout et sont pourtant obligés de se trouver quelque chose à faire où à vivre ensemble par les deux planètes. C’est un peu une obligation de vie à laquelle on ne peut y échapper.

Parfois le quinconce représente un don inné qui doit être utilisé mais vu qu’il est en relation entre deux signes qui n’ont rien en commun, c’est un travail long et qui demande maturation pour que l’individu puisse comprendre en quoi il peut se servir de ces deux planètes ensemble. Parfois l’aspect représente un fardeau car il peut amener tout tas de situations et d’événements en lien à ce contact planétaire envers lequel on ne peut pas faire grand-chose. Je n’ai pas pour but de parler de fatalisme où de déterminisme mais il est vrai que cet aspect est le plus fataliste de tous si je suis honnête. Il n’en reste pas moins que même les challenges qu’il nous propose peuvent être conscientisés mais à un autre niveau. C’est un bagage venant de vies antérieures (restant un peu dans l’ombre de notre conscience) qui n’a pas fini d’être accompli où compris, et qui doit donc se terminer dans cette existence. L’aspect de quinconce est donc rempli de mystère, il demande une grande capacité de réflexion et d’introspection sur le lien que peuvent avoir les deux planètes, les deux signes et les deux maisons qui sont reliées par cet aspect. Il agit souvent à notre insu de par les événements qu’il apporte, c’est donc l’aspect le plus difficilement utilisable. Difficile, ne veut pas dire impossible pour autant. Seul un profond questionnement sur ce qu’il représente peut permettre une utilisation consciente car une compréhension au niveau de l’âme aura été faîte. Avec le quinconce, il s’agit donc de se mettre un peu au diapason de son âme et d’accepter une certaine dose de fatalité.

Prenons l’exemple d’une icône… Marylin Monroe qui détient un quinconce entre un Mars en poissons en maison 8 et un Neptune en Lion en maison 1. On voit là une certaine fatalité où elle incarnera un symbole d’idéal à succès (Neptune en Lion en maison 1) et cet idéal incarné concerne un sex-symbole (Mars maison 8). Cet aspect montre aussi la destinée d’impacter l’homme au niveau du fantasme (Mars – Neptune), tout comme la multiplicité des relations qu’elle aura eu avec les hommes… Hélas, l’aspect hautement karmique dans les moins bons côtés montre aussi quelque chose à régler avec les énergies Neptuniennes. On l’aura donc vu avec ses problèmes d’alcools / médicaments et en quelque sorte, une certaine solitude intérieure qu’elle a toujours ressentie en dépit de son succès. Il est donc dur de déterminer à quel point se manifeste où non le libre arbitre chez les porteurs de cet aspect, néanmoins, il promet une part de notre vie où de soi qui ne peut être évitée.


Conclusion :

Les aspects sont donc les relations entre nos planètes du thème natal, nous permettant de nuancer, teinter, appuyer où activer certaines caractéristiques de notre personnalité où talents au sein de notre vie. Il existe aussi des aspects dits « mineurs » que je ne trouve pas utile d’aborder car pour moi l’essentiel se trouve surtout dans les aspects majeurs + le quinconce qui en révèle bien assez. Ces parts de nous où ces concours de circonstances de notre vie, ont toujours pour but de nous pousser vers l’avant, nous mettre au défi d’avancer, d’évoluer, de se tromper, tomber, se relever, etc. Il est donc triste de dire qu’ils sont négatifs où positifs car en réalité, ils ne sont que les moyens pour nous mettre face à nos potentialités et urgences de se remettre en question, de trouver des solutions et d’évoluer tout au long d’une vie. Ils sont donc aidants parfois, dynamisants où contraignants à d’autres, mais tous ont le but de nous faire progresser d’une manière où d’une autre. Pour positiver un aspect et l’utiliser comme un coup de pouce, questionnez-vous à chaque fois que vous verrez un aspect sur votre thème natal : « Qu’est-ce que cet aspect peut m’apprendre de ces deux planètes ? Ces deux signes ? Ces deux maisons ? Dans quel domaine pourrai-je l’utiliser ? »

Alexandra

Astrologie Guidance De Vie ®

Mars et la sexualité

 

 

Après avoir parlé d’amour dans un précédent article, je vais maintenant parler de Mars et son lien au sein de notre sexualité ainsi que dans nos désirs.

En effet, Mars ne représente pas simplement notre côté combatif, notre courage où notre façon d’entrer en action au sein de notre vie, mais aussi l’expression de nos désirs sexuels. Sa position en signe et ses aspects vont montrer de quelle façon la sexualité peut être vécue et comment nos envies (principalement gouvernées par la testostérone, l’hormone reliée à Mars) se manifestent. Sa position en maison peut aussi montrer notre façon d’exprimer nos désirs mais surtout le secteur de notre vie où nous pourrions (de façon voulue où non) être amené à vivre des expériences sexuelles. Cette planète est donc assez efficace pour voir les compatibilités érotiques entre les uns et les autres même si évidemment, cela ne fait pas tout! Il serait très réducteur de faire peser l’intimité sexuelle sur cette seule planète car Il existe d’autres points importants sur un thème pouvant parler de ce sujet (Pluton, la maison 8, parfois la maison 5, mais aussi la lune noire). C’est toutefois sur Mars que je vais me concentrer dans cet article vu que ce Dieu de la guerre est le premier représentant de nos pulsions. Pas étonnant d’ailleurs qu’il régit lui aussi le signe du Scorpion (après Pluton).

 

 

Mars et l’élément FEU 

Mars en signe : Bélier, Lion, Sagittaire

Et / où positionné en Maison: 1, 5 et 9.

Un Mars en FEU est surtout à prendre en compte si il ne possède pas d’aspect fort* à : Saturne (qui sera plus ressemblant au Mars en Capricorne), Neptune (qui sera plus ressemblant au Mars en Poissons), et dans certains cas Lune et Vénus en conjonction concernant les hommes mais aussi si il ne se trouve pas dans des maisons de Terre où d’eau (qui va venir nuancer où différencier l’interprétation).

Un Mars en Feu est très à l’aise dans cet élément car il lui correspond. Plutôt sanguin, réactif et fougueux, il possède une libido qui s’éveille facilement et qui peut être stimulée par le désir de conquérir (où de se faire conquérir pour les femmes). Sa sexualité sera active et dynamique, parfois brutale où passionnée selon les goûts. Il pourra vite s’exciter comme vite redescendre selon les circonstances. Généralement, la pratique sexuelle (à deux où même en solitaire) va être importante voir primordiale dans le quotidien de la personne et elle pourra être amenée à vouloir souvent se satisfaire. Les désirs sont forts, les ébats chaleureux, les envies pressantes (Les préliminaires peuvent être rapidement bâclées pour certaines personnes) et les fantasmes peuvent tourner autour de la domination, où aimer les jeux contenant certains rapports de force. Un Mars en élément feu est généralement un Mars qui sera facilement excitable et qui aura besoin de pouvoir rapidement expulser toute sa tension (certains vont d’ailleurs canaliser leur fougue dans le sport car un Mars en Feu est de nature sportive). Cette nature directe peut d’ailleurs amener chez les hommes des érections fréquentes et dans les moins bons côtés, des éjaculations précoces. Chez les femmes, de l’hyper-sensibilité érogène et des facilités d’orgasme mais ce n’est certes, pas une obligation. Bien sûr il existera des variantes selon les signes et maisons où le Mars en feu s’exprimera. Le Mars Bélier sera le plus actif et endurant des trois mais aussi le plus brutal, le Mars sagittaire le plus exotique et ouvert d’esprit, le Mars Lion le plus généreux mais aussi le plus fier (attention à ne point dire du mal de ses prouesses, le lion a l’égo fragile et il le prendrait mal). Néanmoins, les trois possèdent cette passion et chaleur commune qui leur donne le plus souvent un grand appétit et une vie sexuelle assez abondante. Avec eux, il faudra non seulement tenir le rythme mais aussi l’alimenter…


 

Mars et l’élément AIR 

Mars en signe : Gémeaux, Verseaux, Balance

Et / où positionné en maison : 3, 7, 11

Un Mars en AIR est surtout à prendre en compte si il ne possède pas d’aspect fort* à : Neptune (qui sera plus ressemblant au Mars en poissons), Saturne (qui sera plus ressemblant au Mars en Capricorne), Pluton (qui sera plus ressemblant au Mars Scorpion), et si il ne se trouve pas dans des maisons de Terre où d’eau (qui va venir nuancer où différencier l’interprétation).

Un Mars en élément air sera assez ouvert d’esprit de nature (surtout en Gémeaux et Verseaux) mais plutôt d’une façon cérébrale. Il pourra être rapidement excité par un contexte non-conventionnel, marginal et intellectuel. Les mots au sein des ébats peuvent d’ailleurs avoir un pouvoir colossal et la sexualité sera plutôt éveillée lorsque l’idée d’amusement et de légèreté sera présente. Les ébats sont vus et vécus comme un terrain de jeu, et les fantasmes pourront parfois, pour certains, virer vers une ambivalence d’homosexualité où bisexualité. Il y a en tout cas un potentiel désir de pluralité où de multiplier les partenaires mais surtout les expériences avec les énergies de l’Air. Les désirs sont stimulés par la nouveauté, le risque et la curiosité et la soif de connaissance peut les amener à n’avoir que très peu de barrières. C’est donc une sexualité un peu aventureuse, joueuse et généralement assez ouverte d’esprit qui s’exprime. Je mettrai juste un bémol sur un Mars en Balance (où on dit de lui qu’il est en exil car opposé à son signe principale qu’est le bélier). Il sera donc plutôt passif, doux et le plus sensuel des trois. Il pourra être attiré par la beauté, le luxe, où les situations très romanesques.


Mars et l’élément EAU

Mars en signes : Cancer, Poissons, Scorpion

Et / où positionné en maisons: 4, 8 et 12

Un Mars en élément EAU est surtout à prendre en compte si il ne forme pas d’aspect fort* à : Jupiter, (qui sera plus ressemblant au Mars en Sagittaire) Soleil (qui sera plus ressemblant au Mars en Lion), Uranus (qui sera plus ressemblant au Mars en Verseau) et si il ne se trouve pas dans des maisons d’Air où de feu (qui va venir nuancer où différencier l’interprétation).

Ce Mars en élément eau n’est généralement pas très à l’aise au sein de son expression (mise à part pour le Scorpion qui représente une eau bouillonnante). Il sera plutôt passif et plus facilement excitable par des situations romantiques et où la sécurité émotionnelle pourra être garantie. Sa libido peut être lente à démarrer, il peut adorer les préliminaires et les ébats rempli de douceur et de sensualité (surtout pour un Mars Cancer où Poissons) mais aussi les mises en scène ayant une certaine forme de soumission. Le Mars scorpion lui, sera davantage passionné et potentiellement vicieux car teinté des énergies plutoniennes, c’est donc le seul sur lequel je mettrai un bémol car l’origine de ses envies passent primordialement par des stimulations inconscientes. Son désir peut donc concerner les interdits, les tabous, le morbide, les situations glauques et l’idée des jeux de pouvoirs (qu’il les subisse où en soit l’auteur). Concernant le Mars en poissons et en cancer, cela s’oriente plutôt vers une sexualité tendre, bienveillante, fusionnelle avec le plaisir de se fondre en l’autre. Parfois peut-il y avoir une impuissance où alors des envies d’homosexualité pour les hommes mais généralement la position amène un grand besoin d’amour. Il sera donc difficile pour ces personnes de dissocier leur sexualité des sentiments qui iront de paire. C’est sûrement l’une des positions les plus romantiques pour ce Mars, même si le Mars en Poissons par exemple pourra montrer une ambivalence; Il pourra être des plus spirituel où mystiques dans son approche sexuelle comme des plus malsains en se complaisant dans des fantasmes qui n’ont souvent peu de limites avec parfois des goûts pour le fait de mélanger sexualité et addictions (drogues, alcool etc).


Mars et l’élément TERRE

Mars en signes : Capricorne, Taureau, Vierge

Et / où positionné en maison: 2, 6 et 10

Un Mars en élément TERRE est surtout à prendre en compte si il ne forme pas d’aspect fort* à : Jupiter (qui sera plus ressemblant au Mars en sagittaire) au Soleil (qui sera plus ressemblant au Mars en Lion), et n’est pas placé dans des maisons de Feu où d’air (qui va venir nuancer où différencier l’interprétation).

Un Mars en Terre est un peu comme un Mars en Eau. Lorsqu’il se trouve dans des énergies d’introversion où de stabilité (qui n’est pas sa nature primaire) il n’est pas vraiment à l’aise. Le désir pourra être lent également à monter, et susciter des inquiétudes, comme par exemple s’assurer de l’hygiène de l’autre, qu’il n’ai pas de maladies etc, ça sera le Mars le plus psycho-rigide du zodiaque là où n’est pourtant censé être que plaisir et volupté. Il peut parfois avoir du mal à se laisser aller car il peut consciemment où inconsciemment vouloir diriger et canaliser bien trop les pulsions qui peuvent s’élever en lui, avec une craindre du sentiment d’abandon que la sexualité exige. Cela est surtout vrai pour les Mars Capricorne où Vierge. Bémol sur le Mars Taureau qui est le plus sensuel et gourmand des trois et n’a aucun mal à s’adonner aux plaisirs des sens. Toutefois il sera plutôt dans une libido progressive qu’on prend le temps de faire mijoter et de déguster que réactive et urgente comme un Mars en signe de feu où d’air. Les signes de Terre ont donc un côté plutôt contrôlés et possessif sur leur nature instinctive qui passera plus par des possibles fantasmes d’ordre, de discipline, de patience. Il y a un certain sang-froid et une coupure émotionnelle où fougueuse dans les Mars en signe de terre. Les désirs pourront être stimulé par des aspects sadiques chez certains (surtout Mars capricorne et vierge) et les envies de pouvoir contrôler l’expression de leur ébats où de leur nature sexuelle (où de se la faire contrôler) sera naturellement présente. Parfois des risques d’impuissances où de pannes pour les hommes et de frigidité pour les femmes sont possibles. Tout cela bien sûr, si aucun aspect à d’autres planètes plus stimulantes ne vient les réveiller.

* Aspect fort veut dire que le Mars ne doit pas être conjoint, opposé où en carré aux planètes citées.


Mars Rétrograde :

Un Mars rétrograde est important à prendre en compte car il peut totalement modifier l’expression de la nature sexuelle de celui qui le porte. Un Mars R parle de déséquilibres au sein de sa sexualité. Ces déséquilibres vont le plus souvent passer par une introversion, frustration, impuissance, frigidité, mais parfois un certain sadisme aussi. Un Mars R est donc assez proche d’un Mars CapricorneMars scorpion. C’est une libido qui ne se dirige pas directement vers l’extérieur de façon spontanée mais qui boue à l’intérieur. Elle peut donc créer une tension gigantesque qui, dès lors qu’elle se libère, peut provoquer parfois des dégâts. Dans une interprétation plus optimiste, un Mars R peut donner des envies de mieux comprendre sa nature sexuelle et donc de pouvoir transcender ses désirs en une meilleure expression.


Conclusion :

Il est donc clair qu’au vu de l’énergie spontané de cette planète, elle sera plus à l’aise pour s’exprimer dans des signes/ maisons de feu où d’air, néanmoins, beaucoup d’autres paramètres sont à prendre en compte dans l’étude de la sexualité. Je dirais donc que Mars représente surtout la nature pulsionnelle de la façon qu’a de s’exprimer notre libido, plutôt que l’entièreté de nos désirs et fantasmes.

 

Alexandra,

Astrologie Guidance De Vie ©

L’Astrologie et l’amour

Beaucoup se demandent si en astrologie on peut avoir une idée du genre de partenaire qui pourrait nous correspondre et bien la réponse est oui… Et non.

Oui d’abord, parce qu’il y a effectivement des indicateurs sur le thème natal qui montre ce dont une personne a besoin au sein de sa vie intime, et non, parce qu’un être humain, et le thème natal est bien là pour le montrer, est une créature complexe, pourvu d’un « ensemble » d’envies, de besoins, de contradictions (parfois difficile à toutes concilier) qui font de lui un être impossible à satisfaire sur chaque point unique de sa nature.  Et n’est-ce pas ce qui fait aussi la beauté d’une relation entre lui et un autre individu ? Les points qui les relient mais aussi ceux qui les différencie ? N’entre-t-on pas en relation pour apprendre aussi quelque chose de différent de soi ?

Surtout que la mise en relation est par nature complexe car c’est souvent des mécanismes inconscients qui sont à l’origine de nos attractions et répulsions vis à vis de certaines personnes. Donc l’astrologie en amour est une piste, mais certainement pas une finalité…

Pour autant, vu que le but de cet article est de parler des pistes possibles, je vais quand même évoquer les correspondances afin que chaque personne puisse déjà avoir une idée de ce dont elle a réellement besoin pour s’épanouir dans sa vie intime et amoureuse.

Souvent, la première erreur que font les gens se référant aux signes astrologiques est de regarder la comptabilité entre les signes solaire. C’est un bon début mais ce n’est clairement pas le Soleil (qui est juste là pour parler de notre identité) qui va démontrer notre nature amoureuse, à moins que ce Soleil soit positionné dans un signe où sont aussi positionnées d’autres planètes reliées à l’affectivité.

Pour regarder nos amours et nos attachements, le plus important est la Lune ainsi que la planète Vénus. (Mars peut aussi être intéressant à regarder mais surtout pour la compatibilité sexuelle). L’astéroïde Junon est aussi crucial.


※ LA LUNE ※ 

La Lune va parler de nos besoins affectifs, de notre émotivité, de ce qui fait que l’on va sattacher à quelqu’un, mais aussi de nos humeurs, ce qui nous met en émoi dans la vie. La position en signe et en maison de la lune, ainsi que ses aspects, est donc très importante, car elle indiquera la ” nourriture émotionnelle ” que l’on va chercher (souvent inconsciemment) chez quelqu’un pour se sentir en sécurité où comblé dans ses besoins profonds.

 

※ VENUS ※ 

Vénus est assez proche de la lune mais différente sous une certaine mesure car elle montre un contexte plus large et donc plus impersonnel du relationnel. Vénus ne parle pas seulement de notre façon d’entrer en relation, (avec quiconque) mais aussi ce qu’on aime au sein des interactions où dans la vie en général, tout comme elle ne représente pas seulement nos goûts mais parfois aussi le genre de relations que l’on s’attire. Elle montre aussi la façon dont s’exprime notre sensualité ainsi que la nature de notre système de valeurs.

 

※ MARS ※

Comme je l’ai dit, Mars ne va pas parler d’amour, c’est une planète de conquête, de séduction primaire qui est basé uniquement sur le désir, on va donc plutôt le prendre en compte pour voir notre propre nature libidinale, et nos compatibilités sexuelles. Mars va aussi parler de nos pulsions au sein des relations comme, le degré d’investissement, la jalousie, les réactions vive, la façon de vivre (où pas) des passions

 

 

※ JUNON ※

Junon n’est pas une planète mais un astéroïde. Il est à mes yeux encore bien trop sous-estimé en astrologie je pense et pourtant cet astéroïde représente quand même la déesse du mariage ! Ce n’est pas rien. Junon est notre nature relationnelle une fois le couple lancé. C’est ce dont on recherche pour une relation sérieuse où le type de partenaire que l’on est susceptible d’attirer pour un engagement sérieux.

 


 

◊ LES ÉLÉMENTS EN AMOUR ◊

 

L’ÉLÉMENT FEU en amour

● SIGNES: Bélier, Sagittaire, Lion

● MAISONS DE FEU : La 1 (maison des béliers), la 5 (maison des lions), la 9 (maison des sagittaires)

● OU PLANÈTES DANS D’AUTRES SIGNES MAIS EN ASPECT FORT¹ A:  Jupiter, Soleil, Mars

● TYPE : Extraverti

Si votre Vénus /  Lune / Junon se trouve dans un signe de feumaison de feu (et si elle n’est pas en aspect fort à des planètes de terre où d’eau qui va donc la brimer où la sensibiliser) votre façon d’aimer, d’entrer en relation où votre façon d’exprimer vos émotions sera extravertie. Vous aurez besoin de passion, de chaleur humaine, là où les sentiments pourront circuler et s’exprimer librement, sans censure. Vous êtes plutôt du genre à vite vous emballer mais aussi à vous dés-emballer tout aussi rapidement si le feu qui s’est embrasé au départ n’est pas entretenu sur la durée. Vous vivez généralement des amours brûlants, consumant et demandant. Les sexualités sont dévorantes et parfois pouvez-vous vous retrouver au sein de relations conflictuelles où impulsives, contenant un certains rapport de force. Vous êtes généralement démonstratifs, généreux, gourmand mais parfois quelque peu dominant, envahissant où entreprenant dans votre relation car la juste mesure n’est pas votre fort. Votre nature n’est souvent infidèle (où sujet à des ruptures brusques) que dès lors où l’intensité se perds et que la routine prends le pas sur le frisson. C’est pourquoi vous confondez parfois amour et désir où amour et passion.

Votre compatibilité : Des personnes ayant l’élément AIR où FEU (en signe et / où en maisons) valorisé pour répondre à vos besoins d’expansion, de communication et de chaleur affective mais aussi charnelle au sein de vos relations


 

L’ÉLÉMENT EAU en amour

● SIGNES: Cancer, Poissons, Scorpion

● MAISONS D’EAU : La 4 (maison des cancers), la 8 (maison des scorpions) , la 12 (maison des poissons)

● OU PLANÈTES DANS D’AUTRES SIGNES MAIS EN ASPECT FORT¹ A: Neptune, Pluton

● TYPE : Introverti

Si votre Vénus / Lune / Junon se trouve dans un signe d’eaumaison d’eau (et si elle n’est pas en aspect fort à des planètes de feu où d’air qui va la rendre plus impulsive où cérébrale), votre façon d’aimer, d’entrer en relation où votre façon d’exprimer vos émotions sera introvertie. Vous aurez besoin de douceur, de romantisme, de sécurité émotionnelle au sein de vos relations. Les amours peuvent être passionnels mais avec un côté un peu masochiste, dévoué, sacrificiel, illusoire et sujet à la dépendance affective, d’où l’intérêt de faire attention à qui vous ouvrez votre cœur. Généralement, vous avez du mal à exprimer ouvertement et facilement vos sentiments car vous ressentez tout à l’intérieur et les mots peuvent parfois vous manquer. Cependant, vos sentiments seront plus facilement exprimés dès lors que vous vous sentirez en sécurité émotionnellement où alors le sont-ils plus facilement de façon indirecte comme par écrit par exemple. Vous pouvez également être possessif surtout vous les cancer et scorpion dû à une peur d’abandon où de trahison qui vous insupporte au plus haut point. Votre nature en soi chers éléments EAU est plutôt passive mais ne nous méprenons-pas car cette passivité dans vos défauts peut parfois s’exprimer sous des attitudes capricieuses et des tactiques émotionnelles (un peu manipulatrices) de repli où au contraire d’esclandre pour attirer l’attention où tester l’autre (un peu comme le fait un enfant pour mesurer la portée d’amour qu’à ses parents à son égard).  Vous aimez souvent profondément, un peu à l’image de l’amour courtois et romanesque, et vos attachements sont forts, ce qui  fait que vous vivez généralement très mal les séparations où les désillusions. Votre nature est normalement plutôt fidèle, mais ce n’est pas une généralité car en effet, certains signes poussent aussi à se retrouver dans des relations cachées / extra-conjugales / amours secrets donc la position en maison et les aspects de ces planètes aux autres sont des fortes indications en matière de fidélité où d’infidélité.

Votre compatibilité : Des personnes ayant l’élément EAU où TERRE (en signe et / où en maisons) valorisé qui pourront comme vous être connectées émotionnellement où sur une sensibilité commune où au contraire vous sécuriser sur un plan plus concret.


 

L’ÉLÉMENT TERRE en amour

● SIGNES: Capricorne, Vierge, Taureau

● MAISONS DE TERRE : La 2 (maison des Taureau), la 6 (maison des vierges), la 10 (maison des capricornes)

● OU PLANÈTES DANS D’AUTRES SIGNES MAIS EN ASPECT FORT¹ A: Saturne (surtout), Mercure

● TYPE : Introverti

Si votre Vénus /  Lune / Junon se trouve dans un signe de Terremaison de terre (Et si elles ne sont pas en aspect fort à des planètes de feu où d’air qui la rendra plus enflammée où cérébrale) votre façon d’aimer, d’entrer en relation, et d’exprimer vos sentiments sera de nature introvertie. Généralement, vous êtes plutôt prudent et pragmatique lorsque les affaires de cœur sont concernées. La sécurité (surtout matérielle où du train de vie) prendra souvent le pas sur l’aspect émotionnel où spontané de l’amour que vous jugez bien trop folklorique pour vous y laisser complètement aller. Les relations cependant peuvent être stable, durables, mais pas très enflammés où expressives. C’est un peu le couple qui se créer par conformisme plutôt que par amour. C’est rassurant mais ça manque souvent de piquant.  Malgré tout, vous êtes généralement des personnes sur lesquelles on peut compter pour construire quelque chose de stable. La nature de la Terre est donc plutôt fidèle et loyale. Elle permet de solidifier et structurer les relations là où d’autres les laisserait surtout s’enflammer avant de s’éteindre tout aussi vite. C’est donc la garantie d’une certaine sécurité et durabilité. Quant aux élans, ce n’est pas tant que vous n’avez pas d’émotions où que vous êtes apathiques, c’est seulement que vos émotions sont précieusement gardées dans un tiroir au fin fond d’une salle à dossier parmi tant d’autres.  La juste mesure est une discipline qui vous permet de ne pas totalement perdre votre sang-froid où votre discernement et de garder un certain contrôle sur vous-mêmes. Ce pragmatisme est en réalité le plus souvent une tactique de protection afin de ne pas laisser entrevoir votre vulnérabilité, mais dieu sait qu’au fond de vous, vous pouvez aimer, même si cela n’est pas forcément démontré. D’ailleurs, souvent lorsque vous aimez, c’est solide comme le roc car cet amour a eu le temps d’être mûri, fructifié et ancré en vous, c’est pourquoi vos amours sont lents et ne naissent et se structurent qu’avec le temps si la sécurité dont vous avez besoin pour baisser votre garde se profile. C’est donc un amour un peu pudique et timide au commencement, mais profond et stable sur la durée. Le taureau sera malgré tout le plus sensuel et peut-être le plus expressif des trois signes (mais aussi le plus possessif…)

Votre compatibilité : Des personnes ayant l’élément EAU où TERRE (en signe et / où en maisons) valorisé qui pourront comme vous répondre à votre besoin de structure mais aussi avec l’élément eau vous aider à reprendre contact avec vos émotions, précieusement gardées et pourtant pas inexistantes…


 

L’ÉLÉMENT AIR en amour

● SIGNES: Gémeaux, Verseau, Balance

● MAISONS D’AIR : la 3 (maison des Gémeaux), la 7 (maison des Balances), la 11 (maisons des verseaux)

● OU PLANÈTES DANS D’AUTRES SIGNES MAIS EN ASPECT FORT¹ A: Uranus (surtout), Mercure

● TYPE : extraverti

Si votre Vénus /  Lune / Junon se trouve dans un signe d’airmaison d’air (Et si elles ne sont pas en aspect fort à des planètes de terre où d’eau qui vous rendra plus sensible où raisonné) votre façon d’aimer, d’entrer en relation, d’exprimer vos sentiments sera plutôt légère et volatile. Les amours sont souvent enfantins et éphémères. Le besoin d’indépendance est grand et la capacité de détachement aussi. La relation est plutôt basée sur une sorte d’amicalité où d’affection de surface qui fait que vous pouvez aimer une seconde, croire que vous avez trouvé l’élu de votre coeur, avant d’en aimer une autre un mois plus tard voir plusieurs en même temps. L’amour chez vous, c’ est un peu  au cœur d’artichaut, cela est surtout vrai pour les Gémeaux. Si l’intellectualité, la curiosité et le goût de l’amusement est stimulé, c’est là que le sentiment amoureux pourra chez vous se déclencher. Avec cet élément, c’est la garantie de prendre la vie du bon côté, de discuter et encore discuter,  car votre nature amoureuse est assez cérébrale ce qui rend la communication très importante à vos yeux. La pluralité amoureuse est souvent présente pour cet élément donc la nature de ces signes et maisons n’est, avouons-le, pas très connues pour sa fidélité, désolé chers amis AIR. Cela est surtout vrai pour les verseaux et les gémeaux (mais là aussi, cela dépend de leur aspects aux autres planètes pouvant changer parfois un peu la donne). Ce dont vous avez le plus besoin est de vous sentir en affinité intellectuellement où dans des idées existentielles avec l’autre. Pour vous, beaucoup de gens sont intéressants et donc potentiellement disponible pour attraper votre cœur (sans jamais vraiment l’attraper car vous détestez qu’on vous étouffe). C’est ce qui rend la nature de vos amours instable et éphémères car vous avez souvent besoin de changement. Seul le signe de la Balance sera peut-être le plus loyal des trois car ayant quand même un grand besoin d’équilibre relationnel mais toujours avec ce désir d’indépendance malgré tout.

Votre compatibilité : Des personnes ayant l’élément AIR où FEU (en signe et / où en maisons) valorisé pouvant apporter du piquant avec le Feu, et des échanges passionnants et revigorants avec l’élément air.

¹ ce que j’appelle par aspect fort, ça veut dire votre Vénus / Lune et / où Junon en aspect de conjonction, carré opposition serré avec les planètes citées.

Conclusion :

Cet article, bien que mince dans les longues et complexes explications de l’amour, sert donc à synthétiser au maximum les bases en matière de besoins relationnels, mais Il existe encore bien des points sur le thème astral pouvant parler plus en détail du sujet. Des points que je n’ai pas mentionné pour ne pas tomber dans ” l’article-roman ” avec le risque d’une surdose d’informations pouvant perdre le lecteur. Le plus important est donc rassemblé en cet article pour vous donner les pistes qui ,à mes yeux ,sont les plus essentielles pour la reconnaissance déjà de vos propres besoins, mais aussi de ce qui pourrait les satisfaire dans vos rapports aux autres. Il est bon aussi de savoir que l’on peut tout à fait établir des relations avec des personnes ayant des planètes présentes dans des éléments conflictuels aux siens, cela n’empêche nullement l’attachement mais peut cependant contribuer à des conflits et divergences avec le temps – parfois irréconciliables – au sein des relations (surtout si les êtres ne sont pas assez évolués dans leur conscience pour vouloir s’enrichir des différences de l’autre où l’accepter dans sa singularité).

 

Alexandra

Astrologie Guidance De Vie ©

Les Astéroïdes

Mise à part les planètes, tout le monde sait qu’il existe aussi des astéroïdes qui gravitent. Des astéroïdes qui portent un nom (et détiennent donc un symbolisme propre au nom donné). Si la puissance d’influence d’un astéroïde est moins importante que celle d’une planète, elle peut cependant « compléter » l’interprétation, surtout si celui-ci met en valeur une planète de notre thème où un angle (Ascendant/descendant ; Milieu du ciel/Fond Du ciel). Il va donc appuyer où colorer le symbolisme présent de la planète où du point concerné.

 

Les plus connus en astrologie sont Junon,Vesta, Pallas, Cérès. Chiron.

Junon représente le mariage et toute sorte d’associations

Vesta le sacré, la capacité de voir le sacré en quelque chose et de se dévouer, c’est la déesse du foyer.

Pallas la capacité d’intelligence pour un art mais aussi pour partir en guerre, lutter pour quelque chose.

Cérès est un peu à l’image de la lune, utilisée pour symboliser ce qui nous nourrit, là où l’on peut récolter les fruits de quelque chose ainsi que le contexte familial.

Chiron, le fameux centaure, représente notre blessure mais aussi la capacité de guérir autrui, les dons de guérisseurs.

Sur certains logiciels, ils mettent aussi de base, Eros, qui symbolise l’amour passionnel, la part érotique en soi, mais aussi le principe créateur

Vu qu’il existe des centaines autres de milliers d’astéroïdes, on ne va évidemment pas prendre n’importe lesquels et se rappeler de toute façon qu’ils ne sont là que pour « mettre une petite lumière en plus » sur un point précis de notre thème.

 

Les Astéroïdes que j’utilise en complément de tous ceux déjà présents sont :

Le numéro 3811 – Karma qui comme son nom l’indique, précise une certaine part karmique que l’on se porte. Il est pour moi assez important car universel et m’a permis d’obtenir des résultats concluants en matière d’analyses.

Le numéro 6583 – Destin qui, pareil, m’a permis d’obtenir des résultats assez intéressants. Il montre là où quelque chose est censé être inné et symboliser (où appuyer) une certaine destinée

Le numéro 1930 – Lucifer qui représente la part d’ombre de soi que l’on peut être amené à rencontrer, mais aussi le secteur de vie où une mise en lumière forcée (par la circonstance des choses) sera nécessaire pour se purifier et renaître à soi. Il peut aussi représenter là où l’on cherchera à entrer en rébellion pour expérimenter quelque chose par soi-même.

Le numéro 1585 – Union qui montre l’endroit où des unions (où des styles d’unions) pourront se former (et quel genre d’union nous pourrions aimer bâtir). Intéressant à observer notamment en comparaison de thèmes

Voici donc ceux qui me semblent les plus intéressants à observer. Bien sûr, il en existe pleins d’autres mais ceux-ci m’ont prouvés par expérience être assez « parlants » pour les prendre en compte.

(Pour voir ses astéroïdes sur son thème natal, il faut aller sur le site Astrodienst et rentrer leur numéro dans la section adaptée).

Alexandra

Astrologie Guidance De Vie ©

Les Transits Planétaires: Quand les astres vous font évoluer…

Si nous savons que notre thème natal est figé, car établis le jour, l’heure et au lieu de notre naissance, les planètes quant à elles, continuent encore et toujours leur chemin autour du zodiaque. Durant ce voyage, elles vont parcourir notre thème tout au long de notre vie et activer, selon les planètes touchées, des possibilités d’événements, de tournants, de crises, de révélations et de prises de consciences nécessaires à notre évolution. Ce sont elles qui annoncent la couleur si j’ose dire, de ce que notre âme est venue explorer durant son incarnation.

Pour dénoter des événements où périodes importantes, on va surtout observer les transits des planètes lourdes. Neptune, Pluton, Uranus. Ainsi que Saturne et Jupiter. Les planètes dites personnelles peuvent quant à elles « réveiller » un événement à un instant T en corrélation avec les transits des planètes lourdes. Toutefois, si tous les transits sont porteurs d’évolution, les transits les plus importants restent indéniablement ceux où deux planètes étant déjà liées sur notre thème natal par un aspect se « retrouvent ». On appelle ça une réactivation (encore plus si l’aspect qui est formé est identique à ce que l’on a déjà sur notre thème). Les énergies de ces deux planètes étant déjà connues et intégrées chez la personne où qui sommeillent déjà dans le potentiel de celle-ci, vont venir se réveiller où s’accentuer. C’est dans ces moments-là que la personne en question vivra des tournants existentiels majeurs en adéquation avec les choses que son âme a prévue d’expérimenter. Selon si l’aspect et les planètes impliquées par ces « retrouvailles » sont porteurs de légèreté, de joie et accomplissement où au contraire montrent des crises et tensions, indiquera évidemment le type d’événements que l’être humain sera amené à vivre.

 

Les Transits de Neptune

La planète la plus lente du zodiaque a pour but de sublimer, inspirer perdre l’individu. Lors de son transit, les énergies non-égotiques qu’elle insuffle vont amener l’être humain à se sensibiliser davantage, à reprendre contact avec sa nature immatérielle et donc avec son âme. Les transits de Neptune peuvent illuminer les artistes, révéler les âmes charitables, propulser la faiblesse humaine dans toutes sortes d’addictions, annihiler certaines valeurs égotiques pour insuffler à l’être une dimension plus noble, et réveiller des confusions identitaires de directions de vie. Tout dépend de ce que fera l’être humain de ces énergies qui poussent l’individu à détruire son individualisme. Chose non aisée pour un être incarné à qui l’on demande le plus souvent de vivre « les pieds sur terre » et d’avoir de lourdes responsabilités (le contraire de Neptune en somme). Il est important pour tous ceux qui vivent les transits Neptuniens, d’utiliser ce flot incessant de sensibilité et de perméabilité dans quelque chose qui peut les rehausser et non les perdre. Créativité, quête spirituelle, métiers activités en lien avec l’aide à l’autre, les soins mais aussi en lien à la vie maritime sont privilégiés sous ces transits. Lorsque les aspects sont tendus, une hyper-sensibilité frisant parfois l’insupportable peut se fait sentir, d’où la nécessité de canaliser cela dans quelque chose où Neptune peut aider l’être à se sentir utile et en adéquation avec ce que cette planète représente dans ses plus beaux effets. Si il n’en fait rien, et subis ces énergies sans les diriger dans quelque chose, il pourra se perdre et développer des troubles psychologiques énergétiques, voir tomber dans certaines addictions  (alcool, drogue, médicaments, dépendances à d’autres choses, vampirisation d’énergies en tout genre générant un épuisement). Cela est dû à l’hyper-réceptivité qu’amène cette planète, poussant ainsi l’individu à perdre peu à peu contact avec le discernement et l’aspect concret d’une vie humaine. D’ailleurs, il est fréquent durant les aspects excessifs de Neptune de tomber dans une vie fantasmatique et se heurter du coup à des choses cachées où de subir des désillusions concernant la vie où des personnes. Quelque chose cherche inconsciemment dans l’être humain à fusionner avec le tout,  quitte à perdre une part de son identité d’où le risque de se faire trahir influencé par tout tas de distractions, projections, où de nous complaire dans l’acceptation exagérée de situations où personnes non forcément bienveillantes à notre vie.  Les raisons viennent du fait que Neptune a tendance à atrophier l’égo humain, et donc notamment le besoin d’être respecté dans son intégrité, ce qui prédispose l’individu à devenir compatissant outre-mesure, quitte à pardonner et se sacrifier sans limite dans une situation où pour des personnes même lorsque celles-ci abusent de lui. La leçon de Neptune serait de nous apprendre l’amour inconditionnel. Mais l’être humain, qui tombe facilement dans la pathologie dépendante, va du coup oublier cette notion sous ces transits et confondre amour inconditionnel avec sacrifice à l’autre et ce au détriment de son bien-être où du respect de son intégrité et de ses limites personnelles. Neptune est surtout un bon transit pour guider les artistes dans leur inspiration, les gens exerçant des métiers thérapeutiques où soignants, où pour ceux qui souhaitent favoriser une expansion spirituelle

 

Les Transits de Pluton

Autre planète lente après Neptune, Pluton. Les transits de Pluton, surtout en aspects tendus, sont souvent difficiles. L’individu pourra être amené à vivre des expériences de vie profondément marquantes qui pourront réveiller de grosses angoisses, colères, dépressions où tout comportements psychotique résultant d’une hyper-stimulation de l’inconscient. Voilà pourquoi il pourra notamment être sujet à des cauchemars où à l’éveil de traits sombres de sa personnalité qu’il ignorait peut-être et dont il ne pourra pas contrôler ni comprendre la provenance. Sachant que Pluton a aussi une connotation karmique, pour un individu non conscient des principes de réincarnations, il pourra vivre des situations et des rencontres issues de vies passées avec une impression de subir la fatalité du destin où d’être victime d’une malédiction lorsque les événements qui lui arrivent sont trop intense et douloureux. En réalité, c’est juste qu’il ne comprends pas que le mécanisme de cette planète le pousse tout simplement à purifier son existence de tout ce qui n’a plus lieu d’être, de nettoyer les tréfonds de ses mémoires inconscientes (notamment karmiques) afin de l’amener vers l’émergence d’une nouvelle personne. Une maison ne peut rester saine, si elle n’est pas nettoyée et renouveler de temps en temps… C’est ce que fait Pluton. Sous ses transits, tout prend de l’intensité dans notre vie. Cela peut être vécu de l’intérieur comme si quelque chose nous rongeait jusqu’à la moelle lentement mais sûrement, nous poussant ainsi à « exorciser » un mal-être qui sommeillait jusqu’alors. Sachant que Pluton fait parti, tout comme Neptune, des planètes réceptives, il est possible sous ses transits de vouloir creuser plus loin en nous, dans notre vie, dans les autres, et d’être plus facilement connecté aux mondes invisibles. Toute capacité de médium, contact avec des entités peut être plus facile durant ces moments. Sachant que cette planète touche l’inconscient, son effet peut d’abord être subtil, où non réellement conscientisé. Ce sont souvent d’autres « petits » transit additionnels qui vont réveiller un événement où un état d’esprit particulier. Avec Pluton, ce sont un peu nos « bêtes » intérieuresnos instincts primaire, nos pulsions, et toutes ces choses que l’on garde habituellement cachées sous le tapis qui se révèlent à notre conscience ce qui peut être souvent difficile pour l’être humain qui a pour habitude de refouler, cloisonner, contrôler les choses. Il peut être utile durant ces transits d’entamer une thérapie par exemple, où dé défouler ses élans de destruction dans un métier où une activité qui nous permet d’utiliser notre pouvoir de façon créative. Le côté positif des transits de Pluton est qu’ils vont souvent amener un grand courage et une capacité de régénération impressionnante. La force engendrée peut être surprenante et nous donner la possibilité de nous battre durant des moments d’épreuves. Ce sont des bons transits pour mourir à ce qui est ancien de soi, de notre vie pour laisser l’opportunité de devenir une nouvelle personne.

 

Les Transits d’Uranus

Uranus est une épine dans le pied à tous les récalcitrants au changement et à l’imprévisibilité. Libre et libérale de nature, cette planète en transit a pour but d’apporter une conception nouvelle de soi et de favoriser une émancipation qui se veut parfois originale. Planète de l’anarchisme, de l’invention et de l’aventure, elle créer des portes là où l’être humain ne bâtit souvent que des murs et détruit les dogmes sur lesquels il s’est si longtemps fixé. Sous ses transits, surtout ceux tendus, on peut avoir l’impression que tout ce qu’on essaie de bâtir de solide s’écroule sous nos pieds où du moins nous paraît bancale et changeant. Que de frustrations ! Le but d’Uranus est de rappeler l’impermanence de la vie et l’acceptation de l’inattendu, l’acceptation à la possibilité d’être surpris et de surprendre (soi et les autres). L’individu, conscient qu’une ouverture d’esprit peut se faire sur certains pans de son existence, va pouvoir évoluer vers un désir de voir sa vie se refonder sur des concepts totalement nouveaux et peut-être plus libre. Son désir d’indépendance sera élevé, et il pourrait avoir envie de se détacher de toutes les chaînes qui jusqu’alors le retenaient. Ce sont généralement de bons transit pour changer sa vie du tout au tout, quitter des situations, relations, personnes qui nous donnent l’impression de nous tirer en arrière et prendre des envols nécessaires à un renouveau de vie qui peut être bien différent que tout ce à quoi nous étions habitués. Parfois cela sera le tremplin vers de nouvelles connaissances totalement différentes, des routines de vies complètement diverses, et l’excitation voir l’hyper-activité qu’on peut ressentir sous ces transits peut nous donner l’impression que tout nous est possible. Cependant, l’impermanence sous ces énergies, peut nous amener à nous disperser dans plusieurs projets sans qu’aucun n’aboutissent, nous laissant le plus souvent confus et déçus. Ce n’est généralement pas un temps pour la stabilité où pour créer des choses qui impliquent une régularité, surtout lorsque les aspects des transits sont tendus. C’est plutôt un cycle où l’être humain est amené à expérimenter le changement et s’adapter à lui. Pour cela, la vie lui offrira un vaste champ d’explorations divers afin d’élargir , mais aussi enrichir, son bagage d’expérience et c’est suite à ces explorations et seulement après, qu’il pourra trouver ce qu’il peut exploiter sur la durée. Lorsque ces énergies sont subies où refusées pour ce qu’elles peuvent apporter, cet-à-dire, un profond désir inconscient de nouveauté, Uranus peut provoquer de l’impatience, de l’irritation, et des comportements explosifs un peu à l’image d’un lion en cage qui tourne en rond. Plus rien ne semble être sous contrôle avec cette planète et tout semble exploser de notre surface sans qu’on ne puisse plus rien retenir. Cela est surtout vrai lorsque les transits de cette planète forment des aspects de tension. Il est indispensable avec Uranus de briser oser briser ce qui nous limite, nous tire en arrière, aller vers l’inconnu et vers une ouverture de concepts nouveaux. Tout métier, activité qui amène à une sociabilisation (car planète aussi de la fraternité), à une émancipation, une cassure dans des choses qui nous conviennent plus est primordial. Parfois on peut avoir envie de s’engager pour une cause humaniste, de se fraterniser avec une communauté qui partage des valeurs à soi, de favoriser l’amicalité. Bref, c’est un temps de déstructuration et d’indiscipline nécessaire afin de rétablir nos priorités, ce qui à présent, à ce stade de notre vie est important où pas, ce qui alimente de nouvelles idées où de nouveaux désirs.

 

Les Transits de Saturne

Avec les transits de Saturne, ça va souvent en deux phases. La première phase se traduit fréquemment par une sensation de restriction (légère où forte) et de blocage concernant un secteur de notre vie où elle est placée où concernant la planète touchée. Cela peut générer en soi de grandes frustrations et découragements qui peuvent amener une baisse de morale. Cela est surtout vrai en aspects de tension. La seconde phase, qui arrive après un temps où une prise de recul a été faîte, amène une forme de sagesse sur les domaines de notre vie où de soi où une maturité était nécessaire. C’est durant cette seconde phase où la concrétisation de projets (durable et stables) peuvent se faire. Saturne est à l’image de l’auto-entrepreneur qui sue un peu les premiers temps de sa vie lorsqu’il monte une entreprise. Saturne en transit teste la patience et la persévérance de chaque être afin de lui faire récolter les fruits de son labeur lorsque la maturité aura été acquise. Saturne sait toujours – et même mieux que nous-même – ce qui est bon pour nous. C’est un papa un peu restrictif mais aimant car il nous impose les limites nécessaires à notre réajustement et à notre enracinement. Il bloque le plus souvent et ce de façon définitive ce qui n’est pas en adéquation avec notre chemin de vie et lorsque cela n’est pas réalisé par l’être humain, cela peu lui être très frustrant voir déprimant dans un premier temps. C’est comme si quelque chose lui mettait constamment des bâtons dans les roues, sans réussir à voir qu’une autre porte pour lui s’est ouverte derrière. Avec Saturne, la maturité est proposé – où imposée  – selon la force des aspects. Tout devient plus sérieux, raisonné voir un peu morne avec cette planète. Une sensation de froideur, de lourdeur et de solitude semble s’abattre sur soi, sur notre rapport à l’entourage où la routine de notre vie en général. Le moral peut virer au défaitisme, à la mélancolie où nostalgie, parfois la dépression. Une certaine forme d’insensibilité, où de distanciation émotionnelle peut aussi  se faire sentir où alors que nous subissons cela d’autrui. C’est un moment de mise en retrait pour réévaluer nos directions de vie avec discernement, conscience et non rêverie… D’ailleurs, beaucoup de rêves peuvent se casser la figure sous ces transits, au plus grand regret de tous les rêveurs, mais Saturne est justement nécessaire pour les gens manquant déjà dans leur thème natal d’enracinement où de ce côté « terre à terre ». C’est justement grâce aux transits de Saturne qu’ils vont pouvoir un peu « redescendre » de leur nuage et devenir plus adulte et responsable, tout en gardant leur sensibilité mais redirigée de façon plus juste et mesurée. Étant LA planète principale du Karma par excellence au vu du symbolisme de patience et donc de temps qu’elle représente, Saturne a pour principe de faire récolter les choses qui ont été semées (dans cette vie où de précédentes incarnations). Selon ce qui a été semé, elle peut apporter des épreuves de belles réalisations. Parfois un peu des deux, où une réalisation après le passage de l’épreuve. Un peu comme Pluton, sous les transits de Saturne nous pourrions être amené à vivre des événements qui font échos à des choses déjà vécues par le passé et sonne souvent le glas de rencontres capitales voir un peu « fatales » qui sont là pour nous enseigner quelque chose. Saturne est l’horloge qui nous remet les «  pendules à l’heure » sur les points de notre vie qu’on a mis de côté,  où sur les fuites et illusions dans lesquelles l’on s’est si souvent bercées. Si il est parfois dur de redescendre et de sentir toute la lourdeur que ses transits amènent comme états d’être où événements de vie, il est aussi bon de comprendre qu’une fois ses transits terminés, on aura gagné en force et en maturité. On pourra donc enraciner dans la matière de nouveaux projets et rayonner un nouvel état d’être qui sera probablement plus stable et structuré. Ce sont de bons transits pour mettre un peu d’ordre dans sa vie, dans ses relations, réévaluer ses priorités etc, mais aussi pour rechercher l’authenticité dans chaque parcelle de notre être où de notre existence.

 

Les Transits de Jupiter

Planète de chance et d’abondance en essence, les transits de Jupiter peuvent être plutôt bien vu en premier lieu. En réalité, les choses sont un peu plus complexes que cela… Sachant qu’elle est aussi une planète amplificatrice, il suffit qu’elle touche des points de tensions où de comportements explosifs en soi, et voilà qu’au lieu d’apporter la chance, elle amplifiera tout ceux-ci. C’est pourquoi il est dur de vraiment savoir à quoi s’attendre avec Jupiter, vu qu’elle représente aussi la Justice Divine, celle qui redonne les coups de bâtons à ceux qui ont trop abusés et profité de leur situation où états d’être. Les transits harmonieux sont ceux qui amèneront un regain d’énergie, d’enthousiasme et de positivité. Sous ces transits, l’être humain pourrait se sentir plus sociable, plus ouvert et prêt à élargir sa conscience sur divers sujets où croyances existentielles. Sous des transits de tension, la planète pourrait en premier lieu déclencher de nombreuses attentes et idéalisations qui ne seront pas couronnées de succès d’où un sentiment possible de « malchance » justement. En réalité, il n’est pas question de chance où de malchance, mais de voir combien elle pousse et ce par des chemins non toujours adéquats à nos envies, à une expansion de conscience. Planète également reliée à la philosophie et à la spiritualité, elle peut permettre parfois, selon les personnes, des envies de mieux comprendre le monde, le sens de la vie, où les amener à commencer une quête, à étudier divers sujets pour ouvrir leur esprit à quelque chose de plus vaste que ce qu’il ont toujours connu. En réalité, Jupiter nous amène à ce qui est plus loin que notre pourtour, elle nous invite à sortir de notre zone de confort pour évoluer et aller vers l’inconnu. Sous ces transits on peut aussi avoir envie de voyager, de partir loin pour être en recherche de choses différente à ce que l’on a toujours été habitué. Lorsque ses transits sont mal vécus, la personne pourra devenir excessive et avoir beaucoup d’attentes, résultant ainsi à des insatisfactions lorsqu’elle voit que rien n’arrive à la hauteur de ce qu’elle projette dans ses idéalisations. Dans les bons côtés, c’est une évolution de conscience et un renouvellement d’énergie qui peut être à notre portée. Très favorable à toute sorte de guérison et ce que cela soit psychologique où physique. Favorable aussi à certaines réussites succès dans ce qu’on peut entreprendre. Quoi qu’il se passe, on peut retrouver un semblant de « foi » qu’on pensait pourtant ne pas avoir. Dans les côtés les plus difficiles, cela pourrait pour certaines personnes donner des soucis avec la justice et les lois. Les transits de Jupiter sont bons pour voyager, aller à l’inconnu, retrouver un sens à sa vie où « à la vie même ». Bon pour toute sociabilisation.

 

Conclusion: Les transits planétaires sont essentiels pour comprendre un peu où nous en sommes dans notre vie. L’idée, lorsqu’on a la chance de les connaître, est de comprendre le dessin évolutif profond auquel ils nous invitent à travers les épreuves où épanouissements qu’ils apportent. Chaque planète où point important du thème touché par une planète qui transite, sera teintée par celle-ci. C’est de cette teinture, où de cette alliance, qu’une opportunité de prise de conscience et d’évolution pourra se faire.

 

Alexandra,

Astrologie Guidance De Vie ©

Le Taureau, signe vénusien mais pas que…

J’aimerais à travers cet article renouveler un peu la conception astrologique du Taureau et honorer ses qualités en lui associant des divinités  qui – selon moi – lui sont plus correspondantes.

 

Tout d’abord, le Taureau est communément représenté par la planète Vénus et donc au symbolisme de la divinité qu’elle incarne dans la mythologie Romaine (Ahprodite pour les Grecs). Vénus c’est les plaisirs, l’amour, la séduction, le domaine artistique, les échanges, les relations, les contrats (donc le mariage également). mais aussi les sous. Pourtant Vénus gouverne également un autre signe en astrologie, celui de la Balance. Si l’on reste un tant soit peu honnête, nous pouvons admettre que la Balance et le Taureau n’ont pas grand chose en commun si ce n’est l’idée de partager quelques valeurs épicuriennes où toutefois chacun en a des conceptions totalement différentes. La Balance est un signe d’air qui se complaît dans l’harmonie générée par les contacts et l’équilibre que peuvent amener ceux-ci à sa vie. le Taureau est un signe de Terre et donc ancré, qui en appelle à la satisfaction des besoins matériels et corporels. La où la Balance jouit de la beauté de la vie, le taureau féconde directement celle-ci en posant des actes concrets. Lorsque vous pensez au signe de la Balance, visualisez tout simplement la pèriode de la renaissance, avec le taureau, visualisez celle de la préhistoire. A priori, il n’y a pas grand chose en commun.

Je ne remet pas en doute le fait que Vénus s’adapte bien au Taureau dans le sens où elle peut exprimer une sensualité qui plus tard s’enracine dans la matière qu’il représente et lui insuffler la manipulation de cette matière pour en faire ressortir quelque chose d’artistique. Pour autant, Vénus sera à mes yeux toujours plus représentative du signe de la Balance que du  Taureau, car sa façon aérienne et artistique d’honorer l’amour, les relations et le sens même de la beauté dans son symbolisme est plus subtile et raffinée, là où le Taureau est plutôt brute de décoffrage.

Pour moi le Taureau, c’est l’énergie même de l’association des divinités Tellus et Faunus (l’équivalent de Gaïa et Pan pour les Grecs). Ces dieux sont associés à la terre, la fertilité, l’agriculture, les animaux, mais aussi la musique avec pan (ne pas oublier la fameuse flûte de pan, ce qui rejoint le côté artiste de Vénus).  D’ailleurs Pan est à moitié homme, à moitié animal, il représente aussi une certaine virilité (que je retrouve d’ailleurs chez beaucoup d’hommes Taureau, ce qui ne colle pas avec Vénus qui en soi, n’est pas très connue pour être virile…). Pour moi, le Taureau est à la foi Yin et Yang, même si le Yin est sûrement un peu plus prédominant avec la nature aimante et nourricière de Tellus, Gaïa, la Terre mère. Ce signe parle de notre façon de nous relier directement à la planète et au plaisir que l’on tire de cette connexion. Le plaisir de créer, de pro-créer, mettre les mains dans le sol, toucher les plantes, se connecter à notre part d’animalité en acceptant nos besoins corporels, nos besoins de nous relier, de toucher. Pas surprenant d’ailleurs qu’on dit des Taureau qu’il sont assez portés sur les sens, l’odorat, le toucher. Le Taureau c‘est notre façon de nous ” nourrir ” et donc aussi au niveau alimentaire avec le principe même de cultiver, de manger. Le Taureau est tout simplement l’alchimiste de la Terre et des énergies telluriques qui peut être utilisé pour créer (rejoignant encore une fois le symbolisme artistique de Vénus). La créativité du taureau est d’ailleurs plus axée sur le tangible, le concret, c’est pourquoi on pourra trouver pas mal d’artisans, de gens aimant faire par exemple de la poterie, de la création manuelle comme des bijoux, du jardinage, forger des outils, faire un métier en lien à la nourriture, (restauration, agriculture etc). Ce qui doit être honoré doit forcément avoir un lien avec notre toucher et ce que nos mains manipulent directement contrairement à l’énergie de la Balance qui est plus dans l’ordre de l’esprit…

Lorsque l’on pense au Taureau, il faut toujours garder à l’esprit l’image de toute la planète même et la conscience qu’elle incarne. Celle qui vrombit à travers chaque arbre, chaque plante, chaque foret, chaque ruisseau, mais aussi chaque animal qui vit et s’exprime sur ses sols. Alors certes, le Taureau restera toujours associé à la planète Vénus pour le côté créatif qu’il peut aussi avoir et le domaine de l’argent et des possessions matérielles auquel il est associé (encore une façon de se relier au tangible de l’existence lui permettant de se sécuriser), mais n’en porte pas moins les valeurs symboliques des divinités reliées à la terre et qui, en réalité, collent beaucoup mieux à sa représentation.  En pensant au Taureau, nous pourrons donc toujours le relier à ces trois archétypes Vénus (une vénus plus terrienne), Tellus et Faunus (les Dieux de la fertilité et de la Terre même) réunifiés. Cela pourra permettre d’un peu mieux comprendre ce signe et de l’honorer pour tout ce qu’il incarne.

Alexandra,

Astrologie Guidance De Vie ©

Eclipse Lunaire du 27 Juillet: Le tsunami émotionnel…

Cette éclipse lunaire, très explosive, suivant la continuité des énergies de l’été avec une accentuation plus forte, va nous forcer à trouver une paix intérieure afin de ne pas nous laisser emporter par des états émotionnels pouvant devenir incontrôlables. En effet, cette lune que l’on voit conjointe non seulement à Mars – qui est toujours en rétrogradation – mais aussi au nœud sud (l’héritage de ce qu’on a vécu dans le passé et dans nos vies passées) met vraiment l’accent sur ces fameuses énergies Marsiennes non exploitées librement mais aussi sur le passé où les événements passés lié à ce que représente cette planète. cette accentuation a pour but de faire remonter tous les anciens conflits, tensions et colères en soi que l’on a toujours pas régler et que l’on va, sans s’en rendre compte, projeter sur l’extérieur. Avec Uranus en carré à la configuration, Il y a comme une bombe à retardement souhaitant faire exploser et libérer l’inconscient collectif de ses chaînes. Avec le fait que Mars rétrograde, l’effet sera double. Il y aura d’une part l’impression que quelque chose semble bloquer ce nouvel élan qui émerge en soi, comme si nous étions d’une façon où d’une autre mis à l’arrêt où du moins tirés en arrière générant ainsi de grandes frustrations intérieures. La seconde chose est que le symbolisme hautement karmique montre que certains schémas vont se répéter tout au long de ces prochains mois afin de nous mettre face à nos résistances mais aussi face aux récoltes de ce qui aura été semé par le passé. C’est donc un temps de purge où l’état nerveux sera très difficile à mesurer.Tout ce qui n’a pas été guéri nous est ramené sous forme de leçons, d’événements, d’expériences afin que l’on prenne conscience de ces répétitions pour pouvoir en sortir. Cette lune montre donc l’urgence de conscientiser un passé qui inconsciemment parlant, nous tourmente encore concernant la planète Mars : Courage, énergie d’action, rivalité, jalousies et médisances, impulsivité et violence, rapport à l’homme et à la sexualité, aux guerres, conflits etc. Uranus montre une énergie d’émancipation mais qui ne nous laisse plus le choix… Par l’aspect de carré qu’elle forme aux planètes, elle nous oblige à prendre conscience de là où nous devons nous libérer, nous renouveler, nous rassembler, casser nos chaînes existentielles. Le nouveau cycle qui commence nous incite à nous libérer de tout ce qui nous enfermait jusqu’alors. Elle pourra donc provoquer des accidents, imprévus, choses qui se cassent la figure, incapacités à avancer, des émotions incontrôlées tout comme attiser chez les gens des actes violents et imprévisibles si ce nouvel élan est refusé où ignoré. Sachant que les éclipses ont pour but de montrer l’ambiance générale des prochains mois, cela nous donne un aperçu des énergies avec lesquelles nous devrons cohabiter et intégrer pour cette fin d’été et automne 2018. Oui, il est temps de passer à l’action mais de voir aussi ce qui nous pousse à ne pas le faire ( Mars Rétrograde) ce qui nous retient encore et jusqu’à quand ? Jusqu’à quel brisure en nous (de santé, d’esprit, de routine de vie) cette résistance à un renouveau va-t-elle encore aller ? La rétrogradation de Mars conjointe au nœud sud n’a pas pour but de punir, bien que des récoltes karmiques pourront se faire pour certaines personnes.

Cette configuration est là pour clôturer une leçon précise du passé concernant tout ce que représente cette planète et que l’on se porte encore dans notre bagage astral. Au niveau mondial, des tensions pourraient monter, un ras-le-bol humain pourra grandir sur moult sujets, des révoltes, des accidents et catastrophes naturelles peuvent émerger pour refléter les combats à l’intérieur de nous-même que l’on a pas fini de régler. Plus les tensions humaines seront contenues et non vues, plus l’extérieur va faire miroir à ces tensions que l’on garde. Alors autant ne plus se fuir, ne plus se détourner de nos tempêtes intérieures, de nos frustrations, et se laisser l’opportunité de les voir avec conscience. Le fait que cette conjonction se fasse dans le signe du verseau montre vraiment un désir d’indépendance, d’humanisme sous fond de grandes nervosités. Le fait est que les aspects de tensions montrent souvent des excès, ces rebellions peuvent donc se manifester avec exagération. Mercure qui rétrogradera en signe de feu (le lion) montre qu’il y aura aussi un sentiment de blocage dans nos façons de nous exprimer, d’échanger avec les autres, soucis sur la route où avec les moyens de transports, difficulté notamment son entourage. Les discussions pourront être électriques, emportées et manquant donc cruellement de diplomatie. Mercure rétrograde montre que la communication violente où imposante ne sera encore que le reflet d’une communication honnête que l’on ne réussit à avoir envers soi-même. Les deux triangles mineurs avec pour planètes de libération Pluton et Jupiter montre qu’une grande transformation et élévation de conscience est à l’oeuvre ces prochains mois. Il sera possible de dépasser toutes ces crises intérieures mais pour cela, il faudra accepter d’être vrai et clair en nous et être assez prêts pour voir ce qui nous irrite intérieurement, d’où vient la source de nos tensions afin de s’en décharger. Au plan collectif, j’ignore quels événements arriveront ces temps prochains pour stimuler autant ce désir de révolte mais il est certain que quelque chose va vouloir se renverser, peut-être en sentant qu’on nous y empêche (Mars Rétrograde) ce qui amplifiera l’embrasement collectif. La leçon de Saturne en quinconce au Soleil montre que c’est contre l’autorité (possiblement abusive) envers laquelle on se révoltera. Une autorité qui ne sera plus supportée, ni soutenue. La leçon concerne notre sens du « moi » et de notre possibilité à rayonner notre être véritable qu’on peut sentir bloquée. Quelque chose semble nous empêcher d’aller vers cette libération et c’est par-là qu’il faudra creuser ces prochains mois car le désir est bien présent. Tout nous pousse à des changements de vie radicaux alors qu’est-ce qui nous bloque ? Quelle leçon ce blocage peut-il nous apprendre sur nous-même, et sur nos conceptions ? Est-ce vraiment l’extérieur où un mécanisme intérieur de défense et de peur qui nous empêche d’incarner notre réalité ? Toutes des questions importantes qu’il sera bon de méditer ces prochains mois. Si les choses ne sont pas conscientisées, ce qui a été mis sous silence pendant longtemps va exploser à un moment où à un autre, et pas d’une très belle façon. Cette libération soudaine, comme si ce qui tourmentait l’humanité jusqu’alors ne pouvait plus être contenu pourra avoir des conséquences désastreuses. Le message positif derrière cela est donc d’accepter de rencontrer nos tempêtes intérieures, nos pulsions et désirs d’aller de l’avant, de regarder en face en quoi on se bloque soi-même sur ces désirs de renouveau, de voir les colères que l’on continu de nourrir consciemment où inconsciemment envers certaines personnes où situations. La pleine lune et éclipse lunaire a pour but de montrer un accomplissement, quelque chose qui arrive à maturité de sorte qu’on peut laisser sortir ce qui n’a plus lieu d’être, qu’on peut être « éclairé »  sur quelque chose qui nous laissait jusqu’alors dans l’ombre.

L’accomplissement pour cette éclipse et les mois qui vont suivre ne sera pas de l’ordre de quelque chose de tangible, où d’extérieur, mais d’une victoire sur soi, sur ses propres démons, les seuls qui continuent de gouverner nos vies, nos peurs, nos indécisions et comportements psychotiques. Si l’humain accepte de libérer ces énergies foudroyantes, en évitant au possible d’activer leur impact destructeur sur autrui, il obtiendra un renouvellement de son énergie de vie (ce dont représente aussi Mars) et ira vers un renouveau qui lui sera salutaire. Si il persiste à pester contre le monde sans voir que c’est en lui que persiste les combats, la terre va trembler pour lui montrer qu’il n’y a pas de séparation entre ce qui monte en lui et ce que le monde « apparent extérieur »  lui reflète. Ce sont donc ces énergies électriques qu’il faudra  rencontrer même si ça nous est désagréable. Beaucoup de maux du corps en lien à la nervosité vont parler, ils ne seront que le reflet encore une fois des maux de l’esprit, de l’énergie de colère, de lutte et de frustrations que l’on continu de contenir. La santé pourra être impacté au point de nous immobiliser et nous ramener encore une fois à soi, à l’écoute de ce que l’on fuit souvent à travers les distractions quotidiennes. Si on laisse le corps nous éclairer par ses symptômes, en l’observant, l’écoutant, lui laissant un espace d’expression, la libération sera plus rapide.

Ces mois prochains seront donc intense et l’humanité pourra vraiment en avoir ras-le-bol de beaucoup de choses… Ce n’est pas le moment de tirer sur la corde où de prendre des risques, ni de faire des activités extrêmes. Les émotions seront hors de notre contrôle, mais il sera toujours possible de voir ce qu’elles disent de nous, de combien on aura mis de côtés nos propres désirs où blessures. C’est à travers la contemplation de ce feu qui bouillonne à l’intérieur de soi, que l’on pourra décanter ce qui continue à nous mettre sous tension. Les gens qui ont déjà un Mars rétrograde sur leur thème natal (pareil pour ceux qui ont leur Mars en contact à Saturne) pourraient se voir « réveiller » des événements karmique en lien à la propre rétrogradation de la planète qui se fait actuellement dans le ciel. Tout ce qui n’a pas été réglé avec votre propre Mars, donc votre énergie d’action, votre façon de vivre les rivalités, le rapport à votre énergie Yang, votre pouvoir sexuel, mais aussi de violence, de jalousie etc sera mis en lumière par quelques événements équivalents à ce que chacun a besoin de rencontrer sur son chemin pour évoluer. Le point de sortie à ces tensions extrêmes est de voir que nous pouvons reprendre les manettes du jeu et que personne n’est responsable de notre vie où de nos actions ni même de nos inactions. Que si nous sommes, par la circonstance des choses, mis à l’arrêt où bloqués sur ce qu’on aimerait faire, c’est qu’un temps d’introspection est nécessaire pour repartir de bon pied. C’est qu’un moment de purification doit d’abord se terminer afin de vous ré-orienter vers des chemins juste et adéquat pour vous.

Pour bien vivre les énergies de ces prochains mois: Méditer, marcher en nature, faire du sport (mais pas extrême car les énergies poussent aux accidents), privilégier les rééquilibrages énergétiques par divers activités (Yoga, sophrologie, etc). Trouver des choses vous permettant de sortir vos colères et tensions.

Alexandra,

Astrologie Guidance De Vie ©

Planètes et Blessures

En astrologie, il peut être simple de repérer selon la nature de certaines planètes ainsi que de leurs aspects, celles qui indiquent des blessures profondes, souvent à l’origine des attitudes qu’un être humain aura plus tard. Ces planètes sont souvent Uranus, Pluton, Saturne, Neptune et Jupiter.

 

 

Saturne et le rejet/ la carence affective :

Saturne a pour but de brimer, de restreindre, d’inhiber les émotions. Sachant que les émotions et les sentiments sont faits en essence pour circuler, Saturne nous parle toujours d’une vie vécue dans le fait de ne pas s’être senti aimé où assez aimé, voir d’avoir été privé de l’expression de l’amour. Avec cette planète, on peut avoir vécu dans une famille où régnait la froideur, la pudeur et la dureté. Parfois l’environnement familial était soumis à des restrictions frustrations en tout genre, pour ne pas dire une certaine morosité, gravité.

Plus tard, cela peut générer des personnes toujours en quête d’amour, revivant souvent des situations de rejet où se sentant constamment rejeté à tord où à raison. Cela peut aussi générer des personnes complètement coupées de leurs émotions vivant des vies plutôt rangées, obnubilé par le fait de suivre l’héritage ancestral, les traditions, avec une certaine forme de distanciation émotionnelle voir parfois dans certains cas, une constante apathie.

Ces personnes ont besoin d’activer et nourrir la joie et la confiance, mais aussi l’empathie. Privilégier donc toute activité où énergie reliée à l’énergie de Jupiter et Neptune. Saturne quant à lui peut leur servir à la maturité et sagesse émotionnelle.

 

Pluton et la séparation, l’abandon, l’abus: 

Pluton a généralement pour but de prendre où s’agripper à ce qu’il désire. Rappelons-nous du mythe d’Hadès qui kidnappe Persephone pour la faire vivre à ses côtés dans les mondes souterrains. Cela peut donc faire penser à un besoin de se rattacher à quelque chose que souvent nous ne pouvons avoir où craignons de manquer afin de se rassurer. Pluton, qui représente la mort, et donc le principe de fin, met toujours en avant l’idée de séparation et d’abandon à quelque chose. Avec Pluton, on reste, on s’agrippe par peur de lâcher, par psychose, et non par constat de ce qui est juste. Plutôt que d’accepter l’idée qu’une chose nous échappe, on préférera la « kidnapper »  (comme  Hadès) afin de l’obtenir de force. Cela nous rassure…

Lorsque Pluton est blessé, il se venge en revêtant le masque de celui qui abuse et humilie autrui vu qu’il baigne dans les sphères inconscientes et en connaît donc toutes les failles. Pluton parle donc aussi d’humiliation où d’abus en tout genre. Sous des aspects dissonants à Pluton, on a généralement connu dans notre enfance de grandes terreurs inconscientes, des deuils, des peurs que quelqu’un où une situation nous échappe où vivre une routine de vie un peu hors de notre contrôle. On peut avoir vécu des abus, sur-attachements à nos parents où de eux à nous, des emprises (physiques/ psychologiques) des séparations abandons.

Plus tard, cela peut générer des personnes qui vivent tout avec radicalité gardant en elles un profond mélange de peurs et de haine qui n’ont pas été évacuées. Souvent elles vont abuser d’autres personnes pour ne plus se faire abuser elles-mêmes où au contraire, revivre des situations où on abusera d’elles. Souvent ces personnes vont s’attacher à des personnes où des situations qui les font souffrir où qui leur rappellent inconsciemment cette peur d’abandon et de séparation qu’elles ont vécues.

Ces personnes ont besoin d’activer et nourrir la joie et l’optimisme. Privilégier donc toute activité où énergie reliée à l’énergie de Jupiter, mais aussi le détachement donc Uranus. Pluton quant à lui peut leur servir à utiliser leur force et capacité de régénération pour des domaines sportifs, combatifs où d’aide à l’autre comme tout ce qui est thérapies, psychologies.

 

Neptune et la désillusion/ la trahison :

Avec Neptune, rien n’est jamais clair. Cette planète a pour but de laisser dans le doute et du coup nourrir les projections de tout ce qu’elle peut toucher. Neptune pousse à ne voir que le meilleur des autres, et donc en attendre aussi le meilleur, ce qui pousse à être déçu lorsque l’autre ne correspond pas à nos attentes. Le résultat est donc l’impression que l’autre trahi le tableau que l’on a peint sur lui. Avec Neptune, c’est l’hyper-sensibilité qui amène à une exagération positive d’une situation d’une personne. Avec cette planète, on peut avoir idéalisé un parent, une situation, et avoir l’impression que ce parent où cette situation a trahi, désabusé les idéalisations qu’on avait sur lui/elle. La déception peut être grande d’où le fait que cela est vécue comme une trahison. Parfois nous avons vu aussi des parents subir quelque chose où être victime de quelque chose, se sacrifier où au contraire être dépendant de quelque chose, drogue, alcool, médicament.

Plus tard, cela peut générer des personnes qui vont toujours chercher à retrouver ce paradis originel dans les attentes qu’elles ont sur les autres où sur une situation, revivant du coup toujours une forme de trahison où de désillusion lorsque l’autre ne se comporte pas de la façon adéquate à leurs attentes. Parfois, cela pourra être ces mêmes personnes qui deviennent malhonnête envers les autres à force de laisser planer une projection sur les rapports plutôt qu’une réelle contemplation de ce qu’ils sont. Syndrome du traître où du trahis, de la peur de décevoird’être déçu, ces personnes vaguerons constamment dans le désir de se sacrifier pour convenir à l’autre et de croire que l’autre et ses comportements justifient n’importe quelle acceptation de leur part. Parfois cela peut aussi les amener à tomber dans des fantasmes et donc idéologies de vies, perdant ainsi la notion des limites et des réalités.

Ces personnes ont besoin d’activer et nourrir l’ancrage, le rapport à la matière et la juste mesure. Privilégier donc toute activité où énergie reliée à la planète Saturne. Neptune quant à elle peut aider pour des inspirations artistiques où des participations dans le cadre de causes nobles à défendre où dans le cadre de soins à l’autre (médecine, thérapies)

 

Uranus et le manque de repère, de discipline :

Si Saturne a pour but de poser des limites, Uranus a pour but de les détruire. Avec cette planète, il n’y a rien qui soit stable, ancré et rassurant. Tout est nerveux, volatile et changeant. Uranus nous parle donc de vies vécues marginalement, de différences qui n’ont pas été acceptées où tout simplement de parents distants, géographiquement où psychologiquement, voir marginaux, non-concernés, ayant donné l’impression que nous étions livré à soi-même, sans aucuns repères pour se situer dans notre construction identitaire. On peut avoir vécu dans des situations soumises à des changements brusques, des accidents, des imprévus,  des comportements volatiles et imprévisibles, à des vies qui ne nous rassuraient pas.

Cela peut générer plus tard, des attitudes rebelles et imprévisibles, une difficulté à savoir comment se comporter, à suivre les limites les lois. Un besoin de provoquer et de se différencier constamment des autres. Les rapports peuvent se créer sur des embrasements soudains et se rompre tout aussi soudainement sans rien qui ne les tiennent. La difficulté à savoir qui l’on est et savoir se positionner au sein d’une société peut être difficile tant le besoin de liberté et d’affranchissement est grand. Dans certains cas, des personnes peuvent devenir délinquantes et défier constamment toute forme d’autorité en commettant des actes illégaux.

Ces personnes ont besoin de retrouver des repères  (re PERE et donc souvent le père aussi où une figure masculine d’autorité en qui elles peuvent avoir confiance) et une forme de discipline identitaire. Cultiver donc des activités et énergies reliées à la planète Saturne mais aussi Jupiter. Uranus peut servir pour innover, créer différemment, défendre des projets, des opprimés, des causes/révolutions.

 

Jupiter et son paradoxe…

Jupiter est paradoxale car elle peur amener tout comme Uranus un manque de limites et de repère vu qu’elle représente tout ce qui est excessif mais aussi un problème de croyances. On peut la retrouver chez des gens où régnait la domination de croyances particulière, notamment religieuse, historique, avec tout le poids que cela peut comporter, On peut aussi retrouver des gens ayant vécu des vies avec abondance avec donc l’habitude à ce qu’ils soient gâtés, leur faisant ainsi penser qu’une vie était d’obtenir n’importe quoi à n’importe quel moment. D’une façon plus globale, Jupiter parle de justice et donc d’injustice… On peut avoir eu l’impression que des choses injustes se sont passés dans notre enfance où dans l’éducation reçue, que celle-ci à été faîte que d’arrogance et de supériorité plutôt que d’amour, où au contraire que d’amour en excès sans limites. Que notre parent ai davantage été un copain qu’un parent par exemple.

Jupiter peut donc parler de plusieurs cas de figures mais ce qui en ressort le plus souvent est un sentiment d’injustice envers quelque chose, quelqu’un où la vie même. Cela peut générer plus tard des personnes qui combattent les injustices justement où qui ne supportent pas toute forme d’injustice. Cela peut donner aussi des comportements hautains et capricieux qui ne supportent pas la moindre frustration où lorsqu’une situation de vie ne leur donne pas l’abondance Jupitérienne à laquelle ils ont été habitués étant petits. Syndrome de l’enfant pourri gâté par exemple. Parfois cela donnera des gens très croyants, voir enfermés dans leur croyances où cherchant justement à s’extirper d’un environnement religieux oppressant.

Ces personnes ont besoin de retrouver plus d’humilité et de juste mesure, donc se nourrir de l’énergie et d’activités en lien à Saturne mais aussi Uranus pour briser les croyances ancrées et s’ouvrir l’esprit convenablement. Jupiter peut aider pour guider, amuser, faire régner la justice

 

Alexandra,

Astrologie Guidance De Vie ©